Jump to content

Les membres actifs


Popular Content

Affichage du contenu ayant la plus haute réputation depuis 2012-05-16 in all areas

  1. 26 points
    Bonjour! Comme à chaque année depuis que j`ai 11 ans (soit 1976), le 06 Juin est une journée importante pour moi....oui il y a le débarquement en Normandie mais c`est aussi l`anniversaire du décès accidentèle de mon père ``Clément`` qui était un grand bénévole et amateur de hockey. Donc en ce 6 Juin, ce fut souvent une partie de pêche en Abitibi avec mon frère ou une bonne ride de moto en son honneur..... Pour cette année ben ce fut une autre superbe ride de moto en Outaouais de +- 300KM que j`aimerais partager avec vous.... Toujours un vrai délice de rider dans la campagne Outaouaise le long de la rivière de la Gatineau...du côté Est avec les nombreux chemins de garnotte.. ...et je ne suis heureusement pas le seul en cette magnifique journée... La centrale hydro-électrique de Paugan à Low qui fut construite en 1928...en passant mon père travaillait pour Hydro-Québec...autre occasion d`avoir une pensée pour lui... Toujours impressionnant de la traverser au printemps..... Petite pose au Lac Sainte-Marie...avec une magnifique vue de la montagne de ski du même nom....la croix sur l`îles représente l`emplacement de l`église avant la construction des barrages.... Super club sandwich au Pub Mcvey du Mont Sainte marie.....prendre une bonne froide à l`honneur de mon paternel... Magnifique vue du petit village de Bouchette - vue du pont.... Toujours agréable de rider dans le coin de la forêts de l`aigle!!! Je n`ai pu m`empêcher d`aller voir la nouvelle patinoire extérieure au Lac Cayamant...vraiment cool et bien fait...mon père était un grand amateur de hockey et était grandement impliqué dans le hockey mineur de Rouyn-Noranda...une autre occasion de pensé à lui en ce 06 Juin... Je suis revenue par Blue Sea et voici quelques photos du parc du Mont Morissette que j`avais prisent quelques semaines précédentes.....ca vaut la peine de faire le petit détour et de monter au haut de la tour...... Vous avez une superbe vue des environs..... Vous pouvez voir le Lac Blue Sea et au loin le Mont Sainte-Marie d`un coté et les cheminés de l`usine forestière de Bois-Franc de l`autre qui est passée Maniwaki...bref +-100km de distance entre les 2... Photo de mon père Clément Larouche en 1975 prise à`notre chalet à Gallichan sur les bords de la rivière Duparquet qui débouche au Lac Abitibi!! Mon père passait une grande partie de ses étés à aider ses frères qui avaient une grande ferme de vache à boeuf.... nous aimions aussi les aider tout en passant de beaux étés au bord de l`eau. Ce fut une journée mémorable remplie de bon moments et souvenirs ...bref il est important de ce souvenir de nos disparus et de faire les choses que ns aimons le plus et de le faire souvent.... Salut Pâ et merci pour la vie!! Bonne saison 2019 à tous!!!
  2. 26 points
    Alors voici un petit RR de notre expérience de la MABDR. Mise en Place: Je rappelle que nous avons fait la MABDR du nord au sud (donc à l'envers). Jour 1- MTL @ Painted Post (Corning) Avant tout, on doit se rendre à la tête de la MABDR, un trajet d'environ 600km que nous ferons en plus ou moins 750km parce de toute façon, qu'est-ce qu'on a de mieux à faire? Donc petites routes de campagne et villages bien smooth toute la journée. Seul fait notable, RLongeuil pogne un ticket à l'entrée d'un village. Le policier lui donne un ticket pour plaque de moto sale au lieux du 20 miles à l'heure over... Merci monsieur l'agent. Ce soir là nous dormirons au Econolodge de Painted Post (Corning) beau bon pas cher. Jour 2- Painted Post @ Lewisburg Sections 9 & 8 de la MABDR Petit déjeuner à l'hôtel et départ assez tôt le matin on a ben hâte. Le temps est gris, on trouve la trail, on s'y met doucement. Après quelques kilomètres je dois me rendre à l'évidence, RLongeuil et moi on a à peu près le même rythme. Ça augure bien. http://i.imgur.com/ghcDR8h. Petite pluie toute la journée qui finit par rendre les sentiers plutôt vaseux dans la "Tioga forest" un mélange de sable jaune et de glaise pas très rassurant. Je me suis d'ailleurs fait une pas pire frousse dans une descente. Je comprends toujours pas comment j'ai fait pour garder la moto debout! http://i.imgur.com/bIV3wRz.jpg On voit beaucoup de stations de forage, on déduit de l'exploitation de gaz de schiste. On y croisera aussi quelques camions qui semblent transporter du gaz. Nous nous butterons à une barrière barrée dans le trajet. Il y a des traces à côté (sûrement celles de Philster...), on décide de suivre les traces et de contourner la clôture. Ce sera que quelques kilomètres et ensuite même opération à la barrière suivante et c'est comme si ce n'était jamais arrivé. La journée est longue et mouillée et il commence à faire un peu froid. Dîner dans le premier resto qu'on voit en sortant du bois. http://i.imgur.com/qhF87EB.jpg En après-midi après être passés droits à une intersection, vu qu'on commence à être fatigués, on décide de continuer tout droit et on saute environ 20-30 km de la trace. Ce soir là nous dormirons au Days Inn de Lewisburg, hôtel choisi pour sa proximité du centre-ville. Étrange endroit désert. Quand on arrive, la dame à la réception est en train d'essayer d'aider un gars qui est tombé en panne pas loin mais qui n'a pas une cenne. Bref chambre bien ordinaire pour le prix en plus de se faire réveiller par des voisins de chambre qui jasent sur le balcon... À ce point-ci, nous sommes persuadés que ce sera notre pire hôtel. Jour 3- Lewisburg @ Harrisburg Sections 7 et 6 Hier j'ai découvert que mes bottes ne sont pas imperméables et ce matin je découvre qu'elles ne sont pas sèches. Autre chose qui aurait dû être étanche, mon gps Garmin qui ne fonctionne plus ce matin... Nous naviguerons donc avec le téléphone de RLongeuil. Belle journée, les routes de gravelles sont belles et tapées, ça roule bien. Tellement bien qu'on rate un embranchement et on se retrouve dans une trail un peu serrée. J'ai un drôle de feeling et je demande à RLongeuil d'arrêter pour qu'on vérifie l'itinéraire. Mon doute se confirme, on a pris la section "expert". Ça n'a pas l'air si pire, mais c'est pas mal mouillé et on s'était dit qu'on ne la ferait pas avec nos grosses baleines. On improvise donc un trajet et 15-20 minutes plus tard on est revenus sur la bonne trace. Une montée de roche pas trop difficile sur le dos d'une montagne nous mène au sommet, une vue à 360° magnifique. Il faut faire une mini bifurcation (100 pieds) pour la vue du sommet. Tout le long, je me répétais: "J'ai pas de skid plate, j'ai pas de skid plate". http://i.imgur.com/YW05iZL.jpg http://i.imgur.com/R1tsZJI.jpg http://i.imgur.com/0h70TVA.jpg http://i.imgur.com/OfValmu.jpg On dîne au Couch's subs & Grocery, un point dans le fichier .gpx. Après avoir mangé je sors quelques instants après RLongeuil mais je me fais interpeller par les gars de la construction qui nous écoutaient parler et se demandaient quelle langue on parlait. Il y en a un qui gagne le pari. Ce soir là nous dormirons au Motel6 Harrisburg de Carlisle. Notre meilleur rapport qualité-prix. Pas un motel merveilleux mais correct, et pour 67$ canadiens. Et nous souperons au Appalachian Brewing Co. de Carlisle, très correct. http://i.imgur.com/fWRB2vK.jpg Jour 4- Harrisburg @ Petersburg Sections 5 et 4 On commence par déjeuner dans un petit café downtown Carlisle, le Denim café. Pas un gros menu, mais le sandwich déjeuner est bien et un bon latté est le bienvenu. Drôle de "crowd" avec les 4 étudiants amish avec leurs "laptops" et la fille qui a l'air schizo à la table d'à côté qui semble vraiment inconfortable avec le fait qu'on parle français. Ce sera une grosse journée avec un avant-midi d'environ 180 miles. Nous dînerons au Oak Barrel gas & food, un autre point sur le .gpx. Un petit burger et hop! on repart. On prends le Ferry bypass au nord de Hagerstown pour pouvoir terminer la section 4 à la fin de la journée. Honnêtement, c'est un peu plate... Surtout de l'asphalte et des routes plutôt droites. Mais à ce point-ci, on se plaint le ventre plein. Ce soir nous dormirons à Petersburg, au Hermitage motor Inn. Un petit hôtel avec un restaurant à l'avant et les chambres dans un autre building à l'arrière. La dame de la réception nous a même donné une chambre au rez-de-chaussée pour qu'on soit près de nos motos. Le restaurant ne sert pas d'alcool et je suis pas certain que RLongeuil en est revenu à ce jour. Des pâtes pas de vin rouge! Sacrilège! Petit tour à "l'Office" le petit bar juste à côté. Wow! Étrange... Il faut sonner pour qu'ils débarrent la porte, c'est grand comme ma yeule pis la vibe est weird. Jour 5- Petersburg @ Lexington Section 3 Assez rapidement nous entrons dans la "Georges Washington & Jefferson National Forest" attachez vos tuques. Un début de journée avec une petite route asphaltée étroite entourée d'arbes matures baignés dans la lumière du matin, magnifique! Ensuite en veux-tu des tournants à flanc de montagne, en v'là! En bas de la côte on tourne à droite, en haut on tourne à gauche. Des "water crossing" pas profonds avec un fond dur, bref une journée parfaite! http://i.imgur.com/bLnXJyU.jpg http://i.imgur.com/Cb0KWkb.jpg http://i.imgur.com/leCblaO.jpg http://i.imgur.com/SEKn3t4.jpg À la fin de la journée, on s'improvise une petit trajet pour se rendre à l'hôtel à Lexington. Le trajet s'avérera digne de la MABDR, plein de twisties et de la garnotte jusqu'à l'hôtel. C'est facile faire une BDR! Ce soir là donc, on couche au Best Western de Lexington. Notre plus bel hôtel du voyage. Petit accroc quand le système téléphonique de l'hôtel s'est emballé et on s'est fait réveiller à répétition à minuit, jusqu'à ce qu'on débranche le téléphone. Sinon, spot parfait, le voisin était un applebees pour le souper et le 2e voisin une station service... C'es-tu pas beau la vie! Jour 6- Lexington @ Frackville Blue Ridge Parkway et Skyline Drive On a décidé de se gater et de revenir par un bout du Blue Ridge et par le Skyline Drive. Le Skyline Drive (entrée 20$ US) a une limite de vitesse un peu basse à mon goût mais c'est quand-même pas mal. http://i.imgur.com/VrC1Q4S.jpg http://i.imgur.com/Pt9aDMS.jpg http://i.imgur.com/4ig4Pcy.jpg http://i.imgur.com/qHEypjq.jpg Après des milliers de twisties en montagne avec des payasages magnifiques, petit dîner au Soul Mountain café & Grill à Front Royal. Ensuite, autoroute jusqu'à Frackville. Une journée de 600km en tout! Arrivés à Frackville, il y a un Motel6. Heureux de notre séjour précédent, on se dirige par là. Mais on dirait Tchernobyl... On se rabat sur le Econolodge juste à côté... Pas yâbe mieux. Ce sera notre pire hôtel. Jour 7 Frackville @ Maison Un simple retour à la maison par les autoroutes mais quand-même, de belles autoroutes. Merci à RLongeuil pour ce voyage sans anicroche. Quand-même, 1 semaine ensemble pour 2 gars qui se connaissaient pas, on s'en est sorti pas trop mal. http://i.imgur.com/01Gr7jJ.jpg http://i.imgur.com/O7tL6xk.jpg http://i.imgur.com/LpziaGj.jpg http://i.imgur.com/sCswvEe.jpg http://i.imgur.com/Yno2Ltw.jpg http://i.imgur.com/3Iwlga8.jpg http://i.imgur.com/AzLicbp.jpg http://i.imgur.com/4bXqwUY.jpg http://i.imgur.com/Bxr0x32.jpg http://i.imgur.com/KMdyzjS.jpg
  3. 26 points
    Bonjour Je suis aller travailler à Détroit pour la dernière semaine de Septembre! J`ai décidé de combiner travail et plaisir à cause des grosses chaleurs inabituelles de la fin Septembre et d`aller découvrir et passer quelques jours à Sauble Beach sur les bords du Lac Huron. La semaine d`ensuite je devais me rendre en Abitibi (début Octobre) pour la chasse à l`Orignal avec mon frère....Voici donc mon compte rendu de ces 3 semaines.... Voici mon trajet....rien d`extraordinaire....en + aucune section hors route .... car linges propres, laptop, filières pour le travail dans les valises...et que je devais être à Détroit sans faute pour des rencontres importantes du boulot... Toujours agréable de traverser le Parc Algonquin .... surtout tôt le matin... J`ai emprunté le + de petites routes de campagne possible......ici dans le secteur de Port Carling... Magnifique murale du SS Sagamo à Port Carling.... qui fut construit en 1905-1906 par le compagnie de navigation des Lacs Muskoka..... Arrivée à Sauble Beach en fin d`après-midi après une belle journée de +-700km.....Sauble Beach avec ses 11 km de plages est considérée par certain comme la deuxième plus longue plage d'eau douce au monde après Wasaga Beach (14 km).... https://en.wikipedia.org/wiki/Sauble_Beach,_Ontario J`ai décidé de rester au petit motel Kit-Wat avec petit resto de la marina ($85 la nuit) pour 2 x jours et de prendre ca relax....le motel n`est qu`à 5 minutes de marche de la plage....belle endroit pour passer un séjour abordable... http://www.kit-wat.com/ Vue de ma chambre avec balcon sur la marina...vous pouvez utiliser les BBQs gratuitement, location de canoe et kayack....vous pouvez suivre la rivière pour déboucher sur le Lac Huron et Sauble Beach.....j`ai ben aimé mon séjour..... Des longues marches agréables de plusieurs KMs sur la magnifique plage jusqu`au village... ++ petites poses accompagnées de ++ baignades...l`eau était très bonne, super clair et chaude pour ce temps de l`année....j`ai préféré Sauble Beach de loin à comparer à Wasaga Beach....En passant le Lac Huron à une superficie de 59,600 km2 avec une largeur maximale de 295 km avec une profondeur maximale de 750 pieds...c`est le quatrième plus grand lac d'eau douce au monde..... Des couchers de soleil à couper le souffle.....pour les 2 soirs que j`y était... ...et quoi dire de ce lever de soleil lors de ma marche matinale....nos bernaches reprennent leur voyage vers le sud... J`ai également repris la route vers le sud pour faite les derniers 500km jusqu`à Détroit... Autre magnifique peinture murale à Tiverton.... J`ai traversé le ``Blue Water Bridge`` qui fut construit en 1936 entre Sarnia et Port Huron dans l`état du Michigan.... L`ancre du John S. Martin, un schonner ou goélette de 225 pieds, qui a coulé dans ses eaux en 1900 emportant la vie de 4 x marins.... Monument qui rappelle l`ouragan d`Octobre 1913 avec des vagues de + 40 pieds, accompagnées d`un blizzard, température sous zéro qui a couté la vie à 250 marins et la perte totale de 19 navires.... Partie de l`hélice du Chrales S Price qui a complètement chaviré...aucun survivant....triste histoire... Quelques photos prisent sur le web de l`ouragan de 1913... Photo du Charles S Price qui entra en service en 1910 avant son tragique naufrage lors de l'ouragan de 1913.... .......l'épave du Charles S price.... Cette photo donne une bonne idée de l'ampleur des vages..... Le Huronic qui a fait naufrage sur l'ile Lucille au Nord-Ouest du Lac Supérieur.... Après ma semaine de travail je suis revenu par un parcours +- parallèle à mon aller...mais sous la pluie et les forts vents (5-10 degres) tout un contraste avec les 35 degres de la semaine précédente.....j`ai décidé de passé la nuit du Samedi à Bancroft après des centaines de KMs sous des conditions difficiles avant d`arrivée chez moi le lendemain...... ----------------------------------------------------- Arrivée à mon camp de chasse en Abitibi la semaine d`ensuite pour une semaine de chasse avec mon frère... J`ai abattu ce magnifique orignal le Mardi soir, un bon tire de +- 600 pieds sans bavure et souffrance inutile, tout ca fait dans le plus grand respect et nous remercions la nature encore une fois de sa grande générosité... Nous avons bien pris soin de la viande ce qui primordiale pour nous et passer le restant de la semaine à relaxer et profiter de notre belle nature...mon retour en Outaouais s`est bien passé par la suite.... Sur ca je vous salut, la vie est courte et passe très vite, faite les choses que vous aimez autant que possible!! Cheers!!!!!
  4. 23 points
    Hier le 21 , Zalex avait organisé une ride autour du ch. Scotch . La neige est encore très présente vous vous en doutez , le printemps tarde à s'installer ici . Mais les gars ont ridé , je ne pouvais y être , et ça me manques en maudit ... Zalex a fait un petit compte rendu de leur ride , et plusieurs photos ont été publiées . Ça m'a fait un bien fou à lire et regarder ces images . Aujourd'hui , une autre ride était organisé ; OnRoule (Michel) devait valider la Panoramique , en prévision de la Classique . C'en est trop , je dois aller tester ma cheville , et surtout ce feeling de liberté sur deux roues me manques affreusement . C'est décidé j'embarque , et je valides avec Mylou , une petite gang part de chez elle pour se rendre à Lachute , point de départ pour la validation . Un petit groupe part donc de chez Mylou (Mylène) , OnRoule (Michel) , Rallymen (Benoit) , MrFreeze (Christopher) , Meno (Yves) , Kiara et moi , et ça fait du bien , on sent le soleil ( j'avais presque oublié sa couleur) qui réchauffe déjà l'air . Petit détour par la rivière du Nord , c'est déjà moins mou que je ne l'avais senti cette semaine . Rendu à Lachute , il y a déjà 7 motos Gargouille (Nancy) et son ami Eric , GriGri101 (Nicolas) et Caroline , NewBee61 (Jean-Pierre) et Massive Lee (lee) , et nous sommes 5 , ça commence à se faire sentir que beaucoup sont en manque , pas seul là moi à m'ennuyer de rouler . Petite discussion , et le plan de match tombe ; Un groupe ira au point de départ de la Classique afin de valider le temps du trajet pour une arrivée pas trop tardive au lieu de diner . L'autre petit groupe , dont je ferai partie , ira faire un trajet différent , un peu plus corsé . Enfin , supposé . On voulait plus de gravelle , sans que ce soit trop rough........ On a pris un cul de sac . Pas annoncé , au bout ce sont des chemins privés , donc vire de bord .... Pour la partie plus rough et plus de gravelle , oui il y en avait . Par dessus le bitume . Je suis sur les nerfs un peu , pas confiant , peur de glisser et encore me faire mal . Je ne veux pas revivre la même chose que l'an passé . Je me raisonnes un peu , et la conduite se fait mieux . Dans le Nord , il y a très peu de calcium utilisé , c'est du sable , et vu que l'hiver voulait pas partir ,,,,,,,,,,,,, ben y en reste beaucoup . Surveillez-vous ce printemps , conditions différentes et tardives . Au moins les paysages sont beaux et le soleil , WOW , on sent sa chaleur , enfin !!!!!!!!!!!!! ALLELUIA !!!!! Praise the Lord .... On continue notre virée , et nous décidons d'aller dîner chez Roberto et Maria , coin Harrington et Kilmar . Un classique pour le lunch autour du Scotch . Dès qu'on y parvient , je vois un grand barbu aux côtés d'une Katoum . C'est Merç , il valide un tracé pour la ride des débutants . Salut mon ami , ça fait un bout ....... Et là où il y a une moto , ben il y a des motos . C'est addictif . Au resto , on dit à maria qu'il va falloir sortir le tables de pique-nique , le beau temps est arrivé . Elle nous mentionne qu'elles sont dans le garage , mais Roberto a été malade et n'a pu les sortir . Une gang de RidAventuriers qui veut manger dehors au soleil , ben ça prends les moyens . Va voir la porte du garage qui ouvre pas , OK as-tu une hache , un pic ???? Une pioche fera l'affaire . Tous les gars s'y mettent , et ouvre la porte , sors les tables et amènes le tout au resto . Tiens -toi ..... Ici une petite pensée pour l'ami Tonneau , qui nous met toujours une photo de son Club Sandwich . Tu viendras essayer celui-ci Alain .. Après le diner , on décide de remonter la rivière Rouge , et aller rejoindre Michel et sa gang au Fort Ouest . Dans les champs , la neige a beaucoup fondu , dans le bois , c'est autre chose , l'ombre des arbres a empêché les rayons de percer , et vu qu'il n,y avait pas de chaleur ........ ben les lacs sont pas calés . La route est à surveiller , sur le bitume , il y a du sable et de la poussière , modérez vos ardeurs et restez alertes . Sur la garnotte et la terre battue , ben c'est normal , des petites poches de mou ça et là . Puis on arrive au lieu du diner , wo ,,,,,,, c'est dans l'nord . regardez le stationnement des motos en avant du FortOuest . Ceux qui voudront essayer l'Everest , la trace est en partie faite , ça va fondre plus que ça cette semaine . ENFIN de la chaleur , souhaitons qu'elle monte au nord un peu aussi . On jase un peu et décides de redescendre par l'autre côté de la Rouge . Le petit raccourci par ch. de Rockway Valley est mou et Chris sur sa nouvelle Tenere avec pneu route devait se méfier . ensuite de retour sur ch. Bois de Coursolles , ça roules bien . Ma confiance est revenue . Selon les directives du médecin (?) c'était ce qu'il me fallait . Juste dommage que je n'ait pas pu rouler l'an passé . Plus on attends , il s'installe toujours une petite crainte , qui ne s'améliore peut-être pas avec l'âge . Bien que je sois encore jeune . (de coeur) Sur le long de la Rouge , un couple de bernaches a élu domicile sur une mini plage , On fait un petit arrêt au pont des rapides , ensuite on terminera ça par ch. Winfield , remonter ensuite par le ch. Edina , la 327 pour le retour à Lachute . Plein d'essence , Merç quittes pour retourner chez lui , Benoit en fait de même , les autres on arrête chez Mylou regarder Yves laver les motos . Je prends une (1) bière pour faire passer la poussière (j'étais sweeper) , elle est bonne et je réalises qu'il n'en faut pas deux . On a tous eu une bonne première journée , le plein air , l'excitation , le retour sur deux roues , ça rentre dedans . Maison , bain chaud pour relaxer le pied , et le bonhomme . Je m'endors presque avec ma bière dans le bain .... Petite bouffe , et RR . Merci Zalex , tu m'avais crinqué hier , aujourd'hui j'ai pu me défouler un peu , et reprendre contact avec le gros Bleu ....... C'était vraiment ma première bonne ride depuis le 1 juillet . Enfin , Lonewolf out to dodo .
  5. 23 points
    Ouais bin, c'est faite, ma première expérience RoadBook... Calvasse que c'est hot. J'me doutais que j'aimerais ça, mais jamais à ce point la ! Premièrement, je remercie mon partner de ride Muisic. Un sacré bon pilote sur son 690. Je suis arriver chez lui avec un slow leak arrière Vendredi soir. Bof, le slow leak est encore en mode slow, donc je decide de rien faire pour le moment... Depart de Shawinigan direction La Tuque par la Tawachiche, avec un p'tit pit stop pour les bonhommes. Après quelques Kms de Trail, Un autre pit stop pour les bonhommes... et un check up de bagages, pcq je traine 5l de gas pour mon chumy... Faut bin qu'a serve un peu la grosse Ont arrive à Tuque, tank au Irving et profite de l'ombre pour regonfler mon slow leak. Ah oui, j'ai oublier de vous dire que j'ai pas eu le choix de rouler un Big Block à cause que MotoZ n'est facile à trouver de ces temps çi... Un peu en sortant d'la Tuque, Muisic decide de faire fondre son sac d'outil dans son tail bag improvisé. Donc, un arrêt presque d'urgence pour lui. Ça sera pas facile de faire rebrillé la pipe Au moin, y'a faite ça à un beau spot Après ça, ont emprunte le Tracé de hdavidsonfan direction Parent avec des beaux rallongies comme je les aimes 599316d9ad290_LATUQUE_PARENT.gdb Merci encore mon chum Pause au barage Rapide des coeurs, pcq un chum à Muisic à travailleé sur le projet. Ont c'est faite un chum au Kanawata ensuite, ont est arrivé à Parent en ce faisant arreter par la police pour verification...Pas une fois, mais deux fois en 5 minutes. Faut croire que les ondes radio marche pas bin dans ce coin la Bizzarement, il n'ont pas mentionné la vitesse à laquelle ont arrivait Le Samedi soir, la ville est bin pleine de Ktm de toute sorte, des p'tites, des grosses, des neuves, des sales, des propres et une grafignée... J'vous laisse deviné c'est laquelle la mienne Alors, j'me dit ça va être super comme première edition du Rally. Mais en jasant un peu, ont ce rend compte que pratiquement personne est la pour le Rally ?!?! Le lendemain matin, mon slow leak semble être devenue un fast leak... flat bin raide... souffle ça vite faite avant d'arriver au depart pour ce rendre compte que nous ne sommes que 7 à être inscrits. Un Vtrom 1000 et un 990 ( L'ancien de Stéphane Bertiaume) forme un equip, un 990 et un 690 une autre, ma grosse et l'autre, et un Honda 450 tout monté rally. quand vien le temp du depart, on regarde tous le gars en 450 en lui disant que comme c'est lui qui semble le plus serieux, il devrait y aller en premier. Y decole et apres 5 minutes, c'est notre tour.. Tout exité, on decole. 800M plus tard, j'me retrouve sul cul , perdu le devant dans une roulière asser juteuse. Pas de mal, ont rembarque pour arriver derrière le 450 dans trail. sont trip meter à laché... Donc, ont est leader.... GO Go Go, rendue à la 9iem case du roadbook. je fait une érreur de navigation. érreur qui nous coute prêt de 8 Km... Ont est dernier... Mais rien n'est perdu, ont en rattrape deux à l'endroit ou j'ai mal lue, 1.5 Km plus loin ont passe le duo V-Strom/990. Le strom est mal en point, ça pédale de frein est plié mal sale cd qui fait qu'il cuit son disque arrière... Donc, il ne reste que le 450 qu'ont ignore s'il est devant ou derrière. Après 45 Km, ont ce rend compte qu'ont est premier et que mon fast leak ne s'améliore pas pantoute... donc sort le compresseur, le 450 arrive et decide de nous attendre avant la plage du Decelles ?!? Donc, ont fait un bout à 3 sur la plage. Je trip fort sur la plage. asser que mes camarades me disent que ça frise à 150 pied en arrière de mon engin... que de plaisir ont est confue pour sortir de la plage alors ont s'aventure dans une p'tite trail, mais dead end. Donc U-turn mais le 450 étouffe. Part pus. James me demande de le tirer sua compression avec ma baleine. Ni une ni deux, c'est repartie. y part en avant, moi je gaz fort pour sortir d'une belle curve. POP, dérim ! Le sale.C'est pas mal plus qu'un fast leak ça ! Pour ceux qui ont l'oeil, le tire est un 140 au lieux du 150 qui va sul rim... mais j'ai ma trip 21" pis comme plusieur ce demande qu'est ce que ça fait une trip dans un rim avec le trou de valve offset un peu.j'ai pas le choix de vous le montrer Ca fait juste changer l'angle et la couleur du doigt d'honneur sans farce, ça marche bin. Fait que ont repart encore une fois dernier, même que Fred le fermeur en quad attend apres nous autres... Ont fini par repasser le duo 990/690 avant le gaz de Wemontachi ou notre 450 nous attend encore Comme y commence à mouiller pas mal, ont decides d'aller manger au p'tit resto que James connait. Une bonne grosse pout. Ça sa te replace en mode Rally Ont redecoles en trio, 16 km plus tard, James arrete... ? kecékiss passe ? Un motton ? Fait que finalement, le seul Honda d'la ride sponsoriser par Honda à fini en arrière d'la clementine sur 16 km de plus Je l'ai ramener à Wemon. pis avec tout ces pertes de temps, on c'est faite stopper à Casey pcq'on aurais fini trop tard. Mais maudit que c'étais l'fun. L'aventure, celle pareille comme c'est écrit sur nos machine. Vous en avez manqué une belles les boys... Ont as même eu droit aà des belle goodies Honda en fin de soirée j'ai quand même pris soin d'améliorer la mienne un peu... Merci au organisateurs, à refaire... au final, 1200 Km de joie. A+
  6. 23 points
    Salut, En août dernier, j'ai eu la chance d'être en vacances en même temps que mon fils. Ça n'a pas été long avant de planifier un road trip père/fils, moto et routes USA! J'avais fait un voyage aussi en mai, et je voulais explorer d'autres routes, et visiter un peu plus les lieux touristiques. J'avais été, en mai, au Deal's Gap, mais cette fois ci, je n'avais que 8 jours, et je ne suis pas du genre à rouler ma moto en remorque, ou prendre de l'autoroute. Donc petites routes, rythme tranquille, discussions, et faire le plein de paysages et courbes. Jour 1: Gatineau, QC - Lake George, NY (476 km) C'est un départ! Je commence à connaitre bien la région des Adirondacks, vu le nombre de fois que j'y ai traîné mes pneus. Ça a été la seule journée de pluie (pluie d'orages), mais on s'en est bien tiré, pas trop trempé. De toutes façons, ça fait partie des charmes/imprévus de la moto. À un moment, comme il faisait relativement beau, j'ai décidé de faire voir Whiteface Mountain, NY à Alex, mon fils. Route tortueuse parfaite pour y accéder. Arrivé en haut, bien sûr c'était la grisaille... Mon fils a quand même aimé la vue Continuant le tracé, on est passé par la Tracy Road, bien connue pour ses virages. J'étais tout le temps excité à y aller, avant de connaitre la Californie, Deal's Gap et autres routes à virolos. Mon fils était par contre tout excité, et en redemandait! Arrivés juste avant un orage, on a revu les 2 gars en motos qui étaient aux douanes le matin avant nous. Drôle de coïncidence, ils étaient au même hôtel que nous. Un bon souper, avec une bonne bière à la microbrasserie Adirondack http://adkbrewery.com/pub/, et ensuite direction le centre ville pour du fun dans les arcades Mon fils qui est cadet, et qui avait justement fait un stage de tir à Connaught, ON cet été, m'a défié à la carabine Puis, c'était à mon tour de lui faire voir comment "les vieux" se démerdent sur un vrai flipper... Jour 2: Lake George, NY - Harrisburg, PA (610 km) On se lève sous un soleil radieux, et on prend le petit déjeuner à mon resto local favori pour l'occasion, le Bank Café, une ancienne banque reconvertie en un café, où se mêle locaux et touristes. J'y rencontre à chaque fois, justement, un local qui fait de la moto, et ne manque pas de me souhaiter la bonne journée. Anecdote: J'avais souvent vu des "waffle house" lors de mes voyages, mais je n'y avais jamais mis les pieds. Profitant d'une pause essence-bouffe, on a pu y aller (je déconseille en fait, la bouffe n'est pas terrible). Le décor est rétro, genre année 50. Je demande à mon fils ce qu'il en pense: - ah oui, c'est vieux, ça me fait penser à Retour vers le futur, le premier, quand il remonte loin (TRÈS LOIN) dans le passé... dans les années 90! - euh, non, c'est beaucoup plus vieux que ça... - ah oui? années 80 alors?? (j'ai pris 2, 3 poils blanc sur la barbiche en plus, à ce moment là...) Je décide de varier la route que je prenais vers Harrisburg, PA pour découvrir d'autres routes secondaires, vraiment plaisantes aux alentours du réservoir Pepacton (lecture ici: https://en.wikipedia.org/wiki/Pepacton_Reservoir) et notamment proche de la ville de Hankins, NY. (voir la carte à la fin du récit). le petit pont pour relier l'état de NY à PA est vraiment sympa (mais j'ai pas pris de photo, merde...) Lors de mon road trip en mai, en suivant presque le même itinéraire, j'avais manqué la ville fantôme de Centralia, PA. Lieu d'un terrible incendie de mine de charbon souterrain, qui a forcé l'évacuation de la ville en 1962 (https://en.wikipedia.org/wiki/Centralia,_Pennsylvania). Ceci a donné l'idée aux jeux vidéos Silent Hill (puis les 2 films). L'incendie souterrain encore présent, les routes sont déformées sous la chaleur. Cette fois-ci, je ne manquais pas l'occasion d'aller explorer l'endroit. C'est à la fois lugubre, déroutant et artistique... Pause pose photo: On sort de là, des pensées plein la tête pour les anciens habitants pour aller voir un magasin de vieilles motos, proche de Harrisburg, PA. Pas le temps de penser trop fort à eux, les courbes sont pleine de virages entre la ville fantôme et Harrisburg, faut rester concentré! Malheureusement, le magasin était fermé. J'ai acheté un vieille Honda CB750-F (1976) à restaurer, et je faisais voir justement à mon fils, à quoi ça ressemble, une fois fini: Jour 3: Harrisburg, PA - White Sulphur Springs, VA (527 km) Au programme, petites routes de campagne, et camping le soir. Ayant fait le même chemin en mai, je savais que j'allais aimé ma journée. Mon fils aussi! En sortant de Harrisburg, il y a une belle forêt à traverser: Parc Domanial Michaux state forest (http://www.dcnr.pa.gov/StateForests/FindAForest/Michaux/Pages/default.aspx). On se met sur le cruise, et on hume à plein poumons les odeurs forestières matinales. Sortant de là, c'est des petites routes à travers vallées et collines jusqu'à White Sulphur, VA. Arrivé au camping, montage de tente, avant d'aller souper en ville. On y croise justement 2 québécois, l'un en HD, l'autre en Yam Super Ténéré. On échange infos que les routes à faire, les pneus à utiliser sur la Yam, etc. Retour en ville, on cherche un resto local, et on tombe sur un resto jamaïcain, bonne bouffe pas chère. Mon fils essaye la sauce piquante... ah oui, ça pique! Je commande la chèvre au carry, et mon fils le poulet jerk. Pas déçu. On fini ça avec un milkshake banane beurre de peanut, délicieux! Rentré au camping, on fait un feu et on se raconte ce qu'on a vu pendant la journée, et ce qui nous attend le lendemain... Jour 4: White Sulphur Springs, VA / Damascus, VA (476 km) On range le matériel de camping, et suivant les conseils de mon ami @Swatch, on se dirige vers le pont New River Gorge, Fayetteville, WV (https://fr.wikipedia.org/wiki/New_River_Gorge_Bridge) en empruntant la vieille route qui passe en dessous (à sens unique la route). Impressionnant de voir le travail là dessus (PS: ingénieurs québécois, prenez des notes) On continue les chemins à virages (de plus en plus débiles) pour voir Big Walker Lookout http://www.scenicbeauty-va.com/. La vue est superbe! (non, je ne suis pas monté en haut...) On continue sur les routes torturées de Virginie. Vraiment les pneus n'ont pas eu le temps d'être carrés... On avait réservé une chambre dans un chalet AirBnB, et on s'est retrouvé tout seul pendant 48h, pas mal plaisant! On était proche de Damascus, charmante petite ville en Virginie. Comme je connais la place, j'emmenais mon fils au resto mexicain du coin (meilleur fish tacos en ville!) La ride de la journée qui nous a fait faire des hauts et des bas... Jour 5: Damascus, VA / Damascus, VA (388 km) Il y a une boucle que j'adore faire autour de Damascus, routes secondaires de campagnes, à travers les montagnes, et routes de gravelle (niveau 0-1), parfait pour un double usage. Mais cette fois, je décidais d'élargir un peu cette boucle, et de passer par des endroits que je ne connaissais pas (pas déçu en plus!) La boucle passe par Le Back of Dragon (https://backofthedragon.com/). Il y a un nouveau magasin à Tazewell, qui fera de l'ombre (un peu) au Tail of Dragon. C'est tout neuf de cette année. On passe aussi dans les chemins secondaires entre VA, NC, TN. Mon fils capote de voir autant d'états en si peu de temps! Bouffe américaine: http://www.dipdogs.net/ Arrêt au Snake, Shady Valley, TN Ceux qui ne jurent que par le Dragon, (et/ou qui en connaissent que ça), venez donc vous défoulez sur les routes (neuves en plus!) du Snake http://www.421thesnake.com/. Ça vaut le coup! Tourni garanti! Retour à Damascus, après une bonne journée de viraillages, pour une partie de ping-pong avec fiston dans le chalet. Jour 6: Damascus, VA / Endless Caverns, VA (515 km) On part de bonne heure, sachant qu'on devait arriver à Endless Cavern (http://endlesscaverns.com/) avant 16h, dernier moment pour une visite des grottes. On passe par le Blue Ridge Parkway, (http://www.blueridgeparkway.org/) qui va nous donner un avant gout des couleurs d'automne. Par contre, pas chaud sur les versants nord du BRP: De l'autre côté, ça se réchauffe... Une fois de plus, les paysages, superbes: Arrivé à Endless Caverns, on installe la tente, et on s'habille pour visiter les grottes (pas chaud dedans...) C'est vraiment de toute beauté! Le soir, on se trouve un petit resto local (https://www.newmarketvirginia.com/visitors/dining/southern-kitchen-menu/), ou de découvre le plat du coin: soupe de peanuts! Bah en fait, c'était délicieux. Jour 7: Endless Caverns, VA / Cortland, NY (691 km) Oui, grosse journée, il faut bien rentrer à la maison. Plus on va vers le nord, plus les paysages deviennent plats, moins de virages, moins d'excitations... et moins de photos... On prend un déjeuner dans le café-centre touristique local de New Market, VA (avec exposition de tableaux) Pause café-gâteau sur la route. Et mon fils commence à être tanné d'être pris en photo... On en profite pour recharger les systèmes de communication: Finalement, on arrive à l'hôtel à Cortland. NY. Mon fils ne s'est jamais plaint d'être assis de longue heures sur la selle. (Bravo!) Jour 8: Cortland, NY / Gatineau, QC (436 km) Tout a une fin, et notre voyage s'achève ici. Il reste quelques trucs à voir, comme ces éoliennes sur le bord de la route: Impressionnant quand même les dimensions quand on les voit de proche: Finalement arrivé à la maison, le casque (ou la tête) plein de souvenirs. Pour un total de 4450 km En conclusion: Je souhaite à tous ceux/celles qui ont des enfants de pouvoir partager notre passion avec eux. C'est dans ce genre de voyage qu'on redécouvre nos enfants, et qu'eux même découvrent des côtés de nous autres qui ne connaissaient peut être pas à travers le quotidien école-maison. Mon fils a adoré ce voyage. Les routes, paysages, bouffe, culture, etc. Il a pu voir que les américains ne sont pas aussi con qu'on pourrait le croire (faut pas généraliser l'effet Trump). À TOUS les arrêts (je dis bien TOUS) essence/resto, etc. on est toujours venu vers nous pour socialiser, nous souhaiter la bonne route, nous donner des conseils de chemins, ou restos. Et ce, avant de voir qu'on n'était pas du coin. J'ai jamais vu ça au QC, malheureusement. J'ai hâte au prochain voyage, et quand mon fils aura sa bécane, dans quelques années (qui vont passer très vite, les parents comprendrons...) La carte: https://drive.google.com/open?id=1KZ_8E8UI0nRtXm1IR42LK22KaZg&usp=sharing
  7. 23 points
  8. 22 points
    Jour 1 Fait que.... La levée du corp c’est relativement bin passé. Même les bikes ont tous bien partie... C’est juste que la pluie était restée au dessus du chalet toute la nuit pis à voullait pas s’en aller trop trop... C’est la que notre météorologue Chris nous lache: There’s an app for that! Canada Radar à la rescousse! Après vérification, ont s’enligne vers Low pour aller montrer le Barrage de Paugan à Mike. Des beau p’tit washout le long du chemin barré qui fini avec une clôture avec un easy by-pass par le bois. Tank full juste en sortant du barrage, pis ont part vers Otter Lake pour un p’tit pit stop avant de tomber dans le Backcountry Comme ont apprend toujours de nos erreurs, j’ai opté pour des bières WaterProof cette fois! Et j’ai splité la 12 en deux pour répartir les masses... Thanks Sapitch pour le zoom. Encore une fois, +1 pour les Scout 25. Ont jasse un peut de nos options pour attaquer les ponts, j’avais fait mes devoirs un peu au moins... pis ont conclut que l’heure avance pis ont as pas faite asser de off-road à notre goût. Alors la garnotte n’a qu’à bien ce tenir pcq les bonhommes y’ont faim de poussière... Part par le Ch. Picanok direction le Nord. Ça roule, ça roule jusqu’à notre première fringale. Chris nous lead ça comme un chef. Réussi à dénicher un p’tit spot de camping sur le bord d’la rivière qui longe la zec Pontiac. Ouais, notre spot pour la nuit à besoin d’avoir une plus belle plage que ça... Ont fini par arriver au Joncas sans trop de problème, des p’tites trap de sable, mais rien de débile... Tank ça la, pis ont nous apprend que y’a du wifi dans l’chalet! Donc, check up sur notre avancée.... Pendant que Chris vous fait un update live au Joncas. Calvasse ont est monter bin trop haut!! Va falloir redescendre pas mal pour ce taper le pont d’la Zec Dumoine. Bah y faut ce qui faut, let’s roll! Mais ont est tellement proche du pont au Lac Antiquois... Go Go Go! One Down! Vire ça d’bord pis ont backtrack un bon 25 Km pour emprunter un chemin qui descend vers le sud, j’ai pas le nom ou le # mais c’est du grand chemin, ça va très bien jusqu’à ce qu’ont tombe sur un beau wash-out dret ici. 46.88843, -77.58873 l’eau est profonde pis ca nous tente pas pantoute de forcés après les bikes... Mike avec ses yeux de Gaspésien fini par nous trouver le by-pass. Après ça, j’ai deux options sur mes tracés. Ont décide de remonter un peu vers le nord pour aboutir sur le long du lac 10 miles. Pcq l’heure avance pis ont doit ce trouver un p’tit nid pour la nuit. WoW, méchante belle trail ça, juste asser pour nous garder au aguets jusqu’au Bivouac Chris nous as quand même fait 2 trois sorties de piste dans ce coin là Mais quand l’bonhomme est faite tuff... Moi, j’ai pas plenté une maudite fois, sauf quand ont as fait un U-Turn pour retrouver notre Chris_debonga... j’ai échappé l’bike arreté. Résultat: -2 Grolsch Quand j’ai dit ça au gars dans l’Sena, y m’ont dit: Bin colice, c’est les tiennes que t’a busté! Ah oui, parlant de sortie de piste, pas de photo ni de vidéo, mais elle va rester dans ma mémoire en maudit! Toute la journée, en fait jusqu’au Pont du Antiquoi, Chris lead, Mike est deuxième pis moi ch’ferme. Un moment donné Chris rentre un peu trop hot dans une curve à droite en montant... Y nous lache un p’tit Head’s up dans l’Sena. Mais moi pis Mike ont rentre pas mal...Surtout Mike en fait Bin cré moé, cré moé pas, le malade y’a planté en genre de lowside côté droit, jusqu’à temps que le side case frappe le sol... Y’était débarqué du bike calvasse! Pis d’mande y même pas comment y’a faite, y l’sais pas, j’y ai demandé! y’as remis ça sul lapin pis le bike est resorti d’la curve sua driff!!! Au moins y’a pas faite ça pour rien, j’étais là pour la seule et unique représentation!! Bon ch’t’ai rendus où, ah ouais, le tour du Lac 10 Miles... Bin franchement, ont l’sais pas pentoute ou ont s’en vas... Mais ont fini par aboutir sur la pourvoirie du 10 Miles. Belle place! Demande au gars si ont peut pitcher nos tentes. Y nous répond pas de troubles, mais la gang de l’enterrement de vie de garçon risque de nous garder réveiller et nous suggère plutôt de continuer notre chemin jusqu’à une mini plage 🏖 Y nous donne quelques indications floues pis ont est reparties. Et pis là, magie! Ont tombe en amour avec le p’tit spot... Une mini plage avec juste asser d'place pour 3 tentes, trois bikes pis trois gars ! Ont s’obstinent une couple de minutes à savoir si c’est LE spot qu’y nous parlait... Pas grave au final, à souère, c’est Notre spot! Y’a pas grand chose de mieux que ça dans ce qu’ont fait... Des bons chums, des bons bike, une bonne bouffe un tit feu dans un beau spot! Priceless! J'ai faite tripper les gars en leurs montrant l'Application Star Guide dans mon cell... Ch'pensse qu'y n'en sont pas r'venue encore À demain pour la suite bande de mangeux d'garnotte !
  9. 22 points
  10. 21 points
    À une époque ou j'avais 8 motos dans mon garage, j'avais développé plusieurs techniques. Je t'en donne quelques unes qui pourraient t'aider: 1) tu lui dis "Mon amour, j'ai une surprise pour toi! Je t'ai achetée une moto pour qu'on puisse en faire ensemble!". Ca peut fonctionner, mais généralement une seule fois. Ne me demande pas comment je le sais... 2) J'ai remarqué qu'à partir de 6 motos, si elles sont rangées de façon un peu bordelique dans le garage, une de plus ne parait pas. Attention quand même à la couleur... Car tu risques d'avoir des remarques du style "Tiens... Je n'avais jamais remarqué la moto verte au fond...". 3) La technique du Plywood fonctionne très bien. Tu caches ta derniere acquisition derriere un 4 x 8, que tu déplaces d'un pouce ou deux tous les 3 jours. Elle va donc apparaitre de facon graduelle et tu as des chances que Laurence ne la remarque pas, si tu respectes la regle No 2 bien sur. 4) La moto du copain: un classique. Tu gardes la moto d'un copain qui n'a pas de place chez lui. En plus, il est tellement sympa qu'il te permet de te servir de sa moto. Au bout de 6 mois, la moto du copain deviendra ta moto pour une raison que tu trouveras, tu n'es plus à un mensonge près. 5) Bien s'assurer évidemment que Laurence ne traine pas sur le forum car aucune des astuces ne fonctionnera. Par contre, si tu as peur de l'affronter de face, tu peux te servir du forum pour annoncer ton achat, comme tu l'as fait ci-dessus. J'en ai d'autres mais pour l'instant, tu as un bon kit de départ avec ces 5 points.
  11. 21 points
    Aujourd'hui, après plusieurs mois d'analyse, essais et négociation, j'ai finalement acheté ma nouvelle moto. J'ai flanché pour un KTM Adventure 1090R équipé d'une Skid plate, Fog light, Center Stand, Rad guard, Heated grip et protection du moteur en carbon. J'ai hâte de rider avec... Je suis comme un enfant à noel, je capote!
  12. 21 points
    Defi relevé, c'était pas chaud chaud ce matin...
  13. 20 points
    Petite histoire courte, GString avait prévu faire "La grande louppe" et j'aimais bien le concept d'aller faire un tour dans MON Témiscamingue (bon ok, je peux le partager avec StromSavard). Mais puisqu'une partie du trajet prévu ne passait pas, le projet a été repoussé et la ride s'est transformée en ride de voies ferrées, sage décision. Ceci dit j'avais envie d'aventure et de voir MON Témis et j'avais en poche une section de tracé non-validé qui partait de Rapides des Joachims pour sortir à Témiscaming. Donc n'écoutant que ma nonchalance et mon imprudence, j'ai décidé d'aller valider si ça passait tout seul avec la grosse panthère. Départ de Rapides des Joachims à midi. 200 km à faire. Plein fait, rotopax 2 gallons derrière et SPOT allumé avec quelqu'un qui me surveille à l'autre bout, GO! Premier constat, je devrai peut-être revoir un mon tracé pcq j'ai dû payer 2 entrées de ZEC et je dois avoir été un gros 15 minutes dans l'une d'elles... En gros, les premiers 40 km sont très "sableux" et ça roule lentement. Assez rapidement je croise la rivière Dumoine (1 morceau de robot pour la RidaTonneau!) https://i.imgur.com/R98qytV.jpg https://i.imgur.com/c7cPJy0.jpg Ensuite des beaux chemins qui rapetissent un peu avec plein de défis. Beaucoup de roches sorties par le gel donc une constante recherche de trajectoire, des côtes un peu "washées" par la pluie qui peuvent surprendre et du sable en quantité appréciable (ma panthère, c'est pas une panthère du désert...) De beaux lacs idéaux pour une randonnée moto/pêche, une forêt magnifique. https://i.imgur.com/KqM7OU7.jpg https://i.imgur.com/Y6BilRn.jpg https://i.imgur.com/URSprab.jpg https://i.imgur.com/TX8JYiM.jpg Au 2/3 du trajet, quelques centaines de mètres après une fourche ma plus grande crainte... Un chemin lavé, un gros washout! https://i.imgur.com/Qkix86X.jpgShit, ça fait vraiment chier, c'est correct, j'ai de l'essence en masse, mais il est environ 15h, ça fuck sérieusement ma journée. Je remarque sur mon gps que je suis légèrement à côté de mon tracé (genre 200m) et j'attribue ça au fait que j'ai fait ça à la main sur basecamp. Mais en revenant sur mes pas je décide d'essayer l'autre fourche... Soulagement, j'avais pris le mauvais embranchement, mon tracé passe!!! Le reste de la journée se passera sans anicroche. Puisque je suis seul je roule doucement, de toute façon, les roches sorties par le gel et ma faible garde au sol m'y obligent. Vitesse moyenne 30-40 km/h avec de courtes sections à 60. Disons que la skid plate n'était pas un luxe pour cette ride. En sortant de la ZEC Restigo (je savais même pas que j'y étais entré...) Je suis arrivé à un beau pont neuf à 40 km de la fin de mon tracé avec une pancarte "Pont fermé" et une cabane genre accueuil de ZEC avec aucune voiture de stationnée. Honnêtement, j'ai même pas ralenti. C'est pas comme si j'allais virer de bord de toute façon. Donc il faudra peut-être revoir la sortie aussi, je sais que ça sort à 2-3 autres endroits. J'ai rencontré très peu de pêcheurs, genre 3-4 camion sur 200 km. Pas d'autoroute de gravelle sauf les 10-15 km à la fin. Et ça m'aura pris 5h30 pour franchir les 200 km. Ensuite petit 5 km de bitume (qui pourrait être évité) et on peut emprunter le sentier de quad (FQMHR) https://i.imgur.com/MDhX874.jpg qui est une ancienne voie ferrée assez étroite pas plate du tout contrairement à ce que j'appréhendais. Je ne resterai sur ce sentier qu'une quinzaine de kilomètres autour du lac Tee puisque je n'ai pas ma passe FQMHR. Mais je tenais à passer voir l'ancien "outfitter" de mon père et je sais que les résidents peuvent y circuler en auto. https://i.imgur.com/W7X9PqJ.jpg Ensuite, route 101 jusqu'à Ville-Marie, petite bière méritée au Pub Barbe broue, souper chez Eugène, petit arrêt au dépanneur de St-Bruno de Guigues pour y acheter 2 molson ex et y croiser Ti-Guy le bizarre du village qui est rendu vieux mais toujours aussi bizarre en train de lire son journal devant le rack à revues du dépanneur. Tout ça en vitesse, mais pas assez vite pour pogner le coucher de soleil au chalet de mes amis, mais tout de même. https://i.imgur.com/apTfk8c.jpg Lendemain matin, https://i.imgur.com/kUrLCXU.jpg déjeuner à Ville-Marie avec mon paternel et diner à Témiscaming (qui durera 3 heures) avec une vieille amie. Ensuite bitume jusqu'à la maison en passant entre autre par la 533 entre Témiscaming et Mattawa (La traverse de Mattawa) un beau chemin tout en courbes sur macadam, et la 148 jusqu'à Gatineau. https://i.imgur.com/3gCH7EU.jpg Au final, aucune idée du nombre de kilomètres parcourus pendant le weekend, mais c'était pas mal un exemple de weekend parfait. En plus la météo était au rendez-vous, ensoleillé et frais. https://i.imgur.com/eRZUWnu.jpg
  14. 20 points
    Bon ben, j'ai fait le grand saut. J'ai contacté Mathias Marines et j'ai réservé une 2017 KTM 1290 Aventure R. Le prix était bon et le taux d'intérêt est parfait. Comme l'offre était pour une durée limitée, j'ai décidé d'aller de l'avant. Je sais que cela créera une onde de choc parmi la communauté!!! Mais j'ai déjà tout prévu. Je me suis officiellement auto-proclamé: Le nouveau Président des KTMistes!!! Et voilà!!!! Rien ne change à part quelques détails insignifiants, genre le bike, la couleur, les HP, le torque, et j'en passe. Bref, c'est comme avant mais en plus fou!!! Je vais aller me prosterner devant moi-même afin de montrer la voie à tous mes nouveaux disciples, qui seront quelque peu confus à l'idée de m'honorer!!! Vive la KTM, vive El Présidenté, Vive MOI!!!
  15. 20 points
    Avant hier Grigri101 a fait un post pour sa dernière ride , il pleut . Hier JFLecours fait des siennes et annonce son 750 kms ................................ Pas roulé depuis le 1er juillet , ça me fatigues . La moto est remisée depuis . Je n'entres toujours pas dans mes bottes de moto , Sniff sniff . Hier durant ma physio , le vélo d'exercice est face à la fenêtre , et j'imagine Grigri qui se promènes dans la pluie , je voudrais être avec lui , j'ai hâte et m'ennuie de rouler en tabarouette . En sortant , la pluie a diminué un peu , ayant installé une nouvelle batterie la veille , je saute sur l'ordi ............. SAAQ.................Déremisage.................payer en ligne.........chiching ............................... Big smile . J'avales une bouchée en catastrophe , et je sors , il pleut mais pas trop fort . Place les orteils sous le shifter , lèves la jambe , ça change de vitesse tout seul .Par contre , c'est l'heure de pointe , et la noirceur s'est installée . Froid , pluie , peur d'avoir perdu la twist un peu , je roules et j'ai le smile qui va vraiment d'une oreille à l'autre , mais aussi le stress des cageux qui me regardent et j'essaie d'anticiper leur moindre geste . Je cherche plus souvent une porte de sortie , un plan B , que regarder où mes roues passent . Eille , arrête de capoter , si ça allait avant , y a pas de raison ......... La confiance se replace , et je commence à passer les voitures . Hahaha . Big smile encore . Mais je gardes une pensée sur ma cheville qui ne plie pas bien encore . Je m'enlignes pour aller au Mardi de Laval . J'oublie de prendre la sortie 4 ou 5 fois . Je vais virer un peu plus loin , et je reviens . Que du bitume , mais sentir les vibrations du Gros Bleu , et surtout prendre cet air avec la visière entre-ouverte , maudit que ça fait du bien , mais soyons raisonnables , la cheville se fait sentir , et je veux une place assis au Tim , voir mes amis . Pas beaucoup , pas regardé , 150 , 200 kms max . Je suis crinqué quand j'arrives au Tim , pire qu'un enfant . Vous m'avez trouvé volubile hein ? C'est ça reprendre ma dose (même en petite quantité ) de moto . Aujourd'hui , rdz-vs , physio , et encore une tite shot de bike . Je pars sur le pif . Plus de crashbars , plus de lumières auxiliaires , pas de GPS , je laisses l'instinct me guider , j'en veux plus . Tout à coup , hey chu pas loin de chez Mylou , elle non plus a pas eu une grosse saison .......... je passes , il n'y a que Kiara qui me regardes par la fenêtre . Tant pis . Une autre fois Mylou ! ( elle m'a vu , je l'ai croisé et pas reconnu ,elle a laissé un message sur le cell , désolé pas entendu ) Hummm , rendu 15 hrs , y va faire noir tantôt , vires de bord ou continue ................... Non un ami m'attends , fais longtemps l'ai pas vu ...... backroad , je veux arrêter prendre des photos , mais la noirceur va me pogner . Je files .......... Tiens ...... Rivière du Nord .... ouin , il reste un peu de garnotte ici . Mais il y a aussi de la glace par endroits , aucune chance à prendre je fous les freins et passes en douce . Ah ben , Lachute .... oups , aussi bien mettre du gaz , il est presque vide . Bon il se fait tard , il commence à faire plus sombre , mais chu pas loin ... on pousses un peu . Pourquoi tout le monde me regardes comme ça ??? Ils en ont vu en masse des bikes là . Ok plus des customs parkés sur le boulevard en avant des restos et bars , mais on me zyeutes vraiment , au point où j'arrêtes face à l'hôpital , et fais le tour de la moto , rien , je me regardes dans mes miroirs ..... ben quoi ???? Pis fuck je contunue , presque rendu ......... Bon , mon ami est pas là lui non plus , son lac est gelé , hé oui , il est reparti vers le sud pour l'hiver . Je continue , et là un p'tit chemin , me semble que je connais ça , arrête pour une pause marquage de territoire . Fais un bout j'ai pas laissé mon odeur ici . Je regardes le chemin , il est glacé . Du sable est étendu , mais on voit la glace . Réflexion ........ Un pick-up arrives et le type me jase un peu : Heu tu t'enlignes pas là avec un gros bike de même toué ?? C'est glacé hein ?? Ouin pis y a des jeunes qui laissent des traces , y tassent le sable pis moi je reste pris , mais toué t'as pas de sable dans ton bicycle , penses pas tu devrais aller là . Ok merci m'sieur . Bonjour . Il a raison , il va faire noir dans 5 ou 10 minutes , je suis seul , et si personnes passes ................. Ok la logique parles au cave , c'est plus le temps , ta saison est fuckée de toute façon . Je retournes tranquillement sur mes pas , arrêtes au lac de mon ami , tite photo encore , sans lui cette fois . La lumière baisses vite , la petite caméra commence à avoir de la difficulté à faire le focus , et le temps de pose rallonges , pas de trépied , c'est le temps de remballer tout ça , et je sens le froid aussi dans ma cheville . WO . Non , non , parles-toi , c'est juste une impression , envoyes à la maison . Je fais un petit bout et à Carling Lake , devant le dépanneur , sur la 327 coin ch,Edina , une petite frousse . Malgré que j'allais pas vite , l'eau qui a coulé dans le chemin commence à geler , l'arrière du bike a glissé un peu . OK , j'aime mieux l'arrière que le devant , colles la tank , on va mieux regarder où on passes les roues . Huummmm , j'sais pas si je peux couper par le cH. Jackson et revenir à Lachute par le ch. des Carrières ?? Heu penses pas , glacé , et ici pas de sable . Bon ok , maison . Sur la route d'ici à Lachute , je surveilles les places plus sombres sur le chemin . Veut pas glisser . Roules un peu les fesses serrées , mais ça va bien . À Lachute , c'est de la pluie ou de la neige ??? Rendu à St-Eustache , aucun doute , des flocons . Je m'attends presque de voir le Père Noel . Ça tombes fort . Ok côté court , 640 , 13 , 440 . En traversant le pont de la 13 , il y a des méchantes bourrasques et je ne peux m'empêcher de penser que sur les ponts ............. bon ok modères un peu , pis ça va ben aller . Rendu à Laval , heureusement sens contraire du traffic , les flocons sont gros comme des balles de golf , je fais 200 pieds et doit passer mon gant pour essuyer la visière . Les voitures me laissent de l'espace , mais les yeux se font aller , je veux savoir qui arrives de où , entre chaque épisode d'essuyage de vitre , Bretelle 13-440 est , je vois les flocons comme des balles de baseball , c'est fou . Et j'ai pas ma Go-Pro pour immortaliser ça . Mais moi , je suis mortel , alors , fais gaffes , et files à la maison . En face du Carrefour , le traffic est plus dense et une voiture de police me fais signes de me tasser . Fuck ..... ....................................................Bang !..............................C'est pas moi , je serres les dents et regardes dans mes miroirs pour voir venir d'où je vais me faire ramasser .......................................C'est en arrière du policier , sur la voie de service , il met ses Flash et tasses là , je roules un peu , et il s'occupe de caller probablement , je continue un peu , il part pas après moi , j'arrives à ma sortie , et curieux , c'est là où j'entrepose la moto . J'essaie de penser vite : ouin , failli glisser cet après-midi , là y va en tomber combien ? Ça va s-tu fondre , ils annoncent du froid , y reste pu grand temps ......... Bon OK , enfiles dans la cour chez Yamaha Laval , Richard est dans la fenêtre , il en revient pas , une moto et des flocons gros comme des balles de golf qui tombent , on a de la misère à voir à 300 mètres . Je lui fais signe , en arrière , dans le fond de la cour , oui go vas-y . Je stationnes la moto derrière le garage , et il vient m'ouvrir la porte . Entre la moto et on rit .............. Bon ok , j'ai fais quoi , 300 - 400 kms aujourd'hui ?? Sais pas , mais là ça va , pas de rancoeur . Tiens je te la laisses pour entreposer , j'arrêtes ça pour cet année . Jases un peu avec François , Michel , dis salut à Alex et Richard , prends l'autobus et retour maison . En arrivant , je réalises que j'ai froid en ta , les pieds gelés . Bon chocolat chaud , douche , et un petit dodo . Viens de me réveiller , je vous partage mes deux rides depuis 159 et 160 jours d'arrêt . Ça fait du bien de prendre de l'air , mais c'est ok , À l'an prochain le Gros Bleu . Lonewolf P.S. : Merci à Grigri101 et JFLecours , vous m'avez botté le cul ( symboliquement ) , et moi aussi je la termines en roulant plutôt que simplement déremisée depuis le 1er juillet .
  16. 20 points
    Bonjour! Voici la lettre de remerciment que nous avons recu d`Opération Enfant Soleil!! J`ai été refaire le circuit découverte très tôt Samedi matin (retour pour dinner) pour ramasser les sacs, puis Dimanche je me suis lever à 03:00hrs du matin pour aller mener Stacy à l`aéroport, elle est partie au Baja, Mexique pour 5 semaines faire son court d`instructeur en Yoga......puis lors de mon retour à la maison vers 06:00hrs je me suis tapé le circuit aventure en solo pour aller chercher les autres o.....sacs.... À toute les fois que je passe devant le Lac Devlin...je m`arrête pour reprendre la même photos... La Réserve Faunique Papineau Labelle vous salue les amis et vous dit à bientôt!! Boff....on va finir ca en se disant les vraies affaires......les mouches m`ont rendu tout simplement fou et boucher un oeil lors du ramassage de mes o.....sacs et cartes.... Nancy m`a déjà pris un autre rendez-vous chez mon spych cette semaine.....on va reparler des jeux de carte et des voyages de moto en forêt...... J`ai terminé un autre week-end mémorable avec mon plat préféré avec une bonne grosse bière que j`ai pris en votre santé... Merci à vous et à Ridaventure!! Surtout, n`oublier pas de partager vos aventures avec nous durant la saison....petites et grandes!! Bonne saison 2017!
  17. 19 points
    Franchi les 80 000 km aujourd'hui. BOOBS!!!!
  18. 19 points
    Bonjour les amis… Avec mon implication avec plusieurs clubs Quad, je suis ''de facto'' au courant de certaines informations concernant des clubs mais aussi de certains projets qui s'amènent vers nous. J'aimerais juste vous dire que le projet de nouveau tronçon de la Trans-Québec 50 (TQ50) est prévue d'entrer en chantier sous peu, en effet la premiere section entre Lachute et Fassett devrait voir le jour d'ici le printemps. On aura donc en principe pouvoir la rouler lors de la Classique en mai prochain. Aussi, vous devriez recevoir des nouvelles sous peu, il y aura des nouveaux clubs qui accepteront les motos dans leurs sentiers… stay tuned!
  19. 19 points
    Pour débuter, j'aimerais remercier Tonneau pour son idée génial de valider des ponts dans des coins où la nature mets à l'épreuve ceux qui osent s'y aventurer!!! Il a permis de pousser l'aventure et la préparation au maximum pour tous ceux qui ont eu l'audace d'accepter le défi ! Pour ma part, l'emplacement des ponts me permettaient de valider plusieurs tracés que j'ai en tête depuis longtemps et de redécouvrir des sentiers que j'ai fait il y a plus de dix ans. Une bonne raison pour moi de recommencer à faire des voyages de quelques jours, choses que j'avais mis de côté depuis quelques années... Au départ, je devais faire cette section avec Nic1190. Il a dû se désister dû à la grosse ride de la fin de semaine précédente avec ses amis KTMEXTREMISTES dans le coin du Gouin . Donc, je décide de quitter en solo pour valider 2 ponts. Donc, le 18 juillet je décide de faire la ride en mode semi-camping. Puisque je vais être en solo, j'apporte ma tente, sac de couchage mais sans plus. Un peu de nourriture et de quoi survivre quelques jours! C'est la première fois que je roule avec un surplus de poids sur ma DRZ et je veux le limiter au maximum pour me permettre de parcourir le plus de distance possible par jour sans trop m'hypothéquer côté fatigue. Aillant la chance que mon père demeure dans le Pontiac, je décide de partir la veille et de coucher chez lui pour partir de bonheur le vendredi pour valider le pont de la Dumoine et celui du Antiquois. Mon but, est de coucher ensuite à Louvicourt le soir même. Comme je manque de temps pour ma préparation, je quitte en retard sur mon horaire vers 18:30. Dix minutes après mon départ, je mets en marche mon gps. J'ai aucune idée de ce qui se passe, mais je m'aperçois que mon gps a 'reseté' aux 'setting' de compagnie... Je capote puisque je suis serré dans le temps et ca commence drôlement mal... Je dois avoir accroché la fonction 'factory reset' avec mes gros doigts... Je m'aperçois que tout mes programmations du gps ont disparues! Alors, ma seule préoccupation, est de savoir si mes tracées sont toujours là... Finalement ils semblent encore tous présents! Donc je continue et je me suis dit que je vais vérifier plus tard ce qui c'est arrivée . Pour ne pas arriver trop tard, je décide de me rendre jusqu'à Montebello par l'autoroute 50. De là, je veux faire le maximum de section de gravier jusque chez mon père. Je décide de passer par les chutes de Plaisance pour gagner du temps. Disons que Tonneau aurait pu choisir ce pont mais j'aurais pas eu grand chose à raconter...lol De là, mon idée est de passer par la 1 et la 12 dans le parc Papineau Labelle et d'en sortir avant la noirceur. Je savais que ça passait au wash out, mais avec mon surplus de poids ce passage est plus difficile lorsque l'on veut traverser en direction nord. On doit monter la pente! Finalement, je sors du parc et je me rends au chemin Paugan. J'arrive sur une pancarte 'Route Fermée'. Je me suis souvenu que certains sur RDV avaient spécifiés que ça passait pareil à moto. Il est près de 21:30 lorsque j'arrive au barrage Paugan. Donc j'arrive chez mon père par les backroads vers 23 heures sans pépins avec déjà 300 km au compteur! Le lendemain matin, je quitte autour de 8:30 pour me rendre à Rapide des Joachims par le sentier de la RMX. Au départ, je décide de prendre quelques superbes routes du Pontiac pour me rendre à Fort Coulonge pour faire le plein d'essence. À ma grande surprise, sur un chemin pour éviter l'asphalte, la route est barrée pour cause de réparation de pont... Je me disais qu'il y avait surement du Tonneau l'a dedans!!! Après avoir fait le plein à Fort Coulonge, j'enfile vers Joachims par la rivière Noire. Dans la zec St-Patrice, je roule sur un grand chemin quand je vois un dossard dans une cache. Je vais avouer que j'ai eu peur quand j'ai passé à côté... D'après moi, il a tellement attendu son buck, qu'il a séché là!!! Une chance que je suis tombé sur cet horloge... Au moins je sais que je suis à l'heure sur mon itinéraire!!! Vers la fin de la zec, j'arrive sur une super ingénierie de pont fait à la Québécoise... On reste dans le thème! Ensuite, je me dirige vers Joachims pour faire le plein et casser la croute. Après m'être rassasié, je quitte fébrile à l'idée de valider mon premier pont! Tout va bien et le tracé est facile et super beau! Finalement, j'arrive au fameux pont de la Dumoine! Check, un de moins sur la liste. Je prends quelques minutes pour étudier mes maps et tracés. Je décide de passer par un raccourci que j'avais vu sur le grand chemin. Donc je reprends la route à l'inverse par lequel je suis arrivé. Juste après avoir quitté le pont de la Dumoine, je vois une autre intersection qui m'attire l'attention. Il y est indiqué que le sentier de motoneige 386. Alors je prends mon application de carte de sentier de motoneige et je regarde ou mène ce sentier. Bingo, il m'indique que c'est le chemin le plus court entre mon emplacement et le Joncas! Alors je change d'idée et je vais prendre cette direction. La route est merveilleuse! Je me dis si c'est comme ça tout l'après-midi ça va être très plaisant! Après une dizaine de minutes, j'arrive à un endroit qui se nomme 'Dumoine Lodge'. Je vois une femme dehors et je la salue en passant. Je n'ai pas le temps de socialiser... Juste passé le lodge, il y a une fourche et j'enfile vers la gauche. Je m'aperçois vite que ce n'est pas la bonne direction. Donc, je décide de revenir voir la dame pour savoir quelle direction prendre. Elle m'explique que c'est bien le sentier de motoneige et que je dois prendre la droite. Il y a une côte qui est rought mais ensuite ça devrait être bon. Elle décide de prendre son vtt pour venir me montrer le sentier en question. Peu après la côte, je la remercie et je continue seule. Je me suis tapé environ une quinzaine de kilomètres de niveau 3-4 rocailleux avec des pentes abruptes qui ne finissaient plus...J'ai eux l'impression d'en avoir fait 50 km... Ce sentier me semblait interminable et en sachant que l'autre chemin que je voulais passé au départ, était drôlement plus plaisant que ce fameux sentier de motoneige qui m'a demandé beaucoup physiquement. C'est une section que je vais me souvenir longtemps!!! Demandez à Sideways il a voulu comprendre pourquoi je ne voulais pas qu'il passe par là et il s'est tapé le même sentier... À la sortie de cette section, j'enfile sur un chemin sablonneux, mais rocailleux. Je longe le lac des 10 miles. Rendu au nord du lac, j'arrive au lac Manitou. Là il y a un immense wash out mais qui est facile à passer. Je prends le chemin qui se rend directement au Joncas... Rendu au Joncas, il est environ 17:00. Je me dis j'ai le temps de faire le pont du Antiquoi et monter à Louvicourt. . La dernière fois que j'avais passé, c'est il y a 13 ans. À cette époque, on roulait pas de gps mais juste à la carte... J'essaie de trouver le tracé pour m'y rendre. Je me rends compte que je n'ai rien comme tracé pour se rendre au pont... Alors je me dis, facile j'ai juste à suivre le sentier de motoneige. Donc je prends le chemin et je m'aperçois qu'ils ont tout refait le chemin et que je suis le premier à passer et le fond n'est pas solide mais piégeux . Dans ma tête, ils ont refait le sentier jusqu'au pont... Arrivé au lac Antiquoi, je me rends compte que le pont est super long et que ce n'est pas du tout comme dans mes souvenirs... L'endroit est bien aménagé et il y avait même une glissade pour enfants. Je me dis,Tonneau à même penser aux enfants!!! Sachant que le pont a déjà été refait, je me dis peut-être que tout l'endroit réaménagé, mais je doute. Je prends quelques photos et je retourne au Joncas. Rendu à l’accueil, j'arrive après la fermeture. Je réussis à me faire servir de l'essence mais il commence à être tard et je me dis que ce n'est pas une bonne idée de continuer et que je dois trouver où je vais dormir. J'ai finalement couché dans un camp de bucherons au Joncas. La douche a été bienvenue après 500 km. Le WI-FI est disponible mais c'est mouche noirs inclus... Je contacte Nic1190 et Tonneau pour voir où est mon erreur... Je fouille sur RDV et je me rends compte que je n'ai pas validé le bon pont. Je discute avec des employés du site, et m'expliquent que je dois tourner vers le lac Lalonde! J'avais vu la fourche, mais je n'ai jamais vu de pancarte de sentier de motoneige... Disons que mon gps n'est pas top pour la navigation. Donc le lendemain matin, je me lève très tôt puisque je dois être rendu à La Conception (Tremblant) pour 23 heures maximum. Je repars vers le pont de l'Antiquoi pour valider le bon cette fois-ci. 26 km plus tard, je le trouve et prends quelques photos. Et de deux! Maintenant je dois retourner mettre de l'essence et évaluer mon chemin de retour. Après une courte réflexion, je décide de monter vers Louvicourt pour valider le sentier de motoneige 386 qui est parallèle à la 117. Ça fait 3 ans que je veux l'explorer. Finalement, je n'ai pas trop de difficulté à le trouver et c'est un magnifique chemin qui monte directement au nord et se termine au sud de Louvicourt. On arrive au village indien de Kitcisakik.. J'ai trouvé les gens sympathiques et je me suis rempli d'essence! Cette section, je la surnomme 'La Vérendrye Highway' . Elle permet de sortir entre Val D'or et Senneterre au sud qui donne accès pour faire de belles loops et revenir vers le sud mais l'est de la 117 ou de continuer vers Senneterre rapidement ou bien Val D'or. Donc, je décide de revenir par le sud sur la 117 et de prendre la direction de la Zec Capitachouane sur le chemin 29 du parc. J'arrête entre temps au Dorval Lodge pour remettre de l'essence au bouchon et je continue vers la gravelle. Mon but est de me rendre au sentier de motoneige entre le Balbuzard Sauvage et Clova. Il a fallu que je passe également dans la zec Festubert. À cet endroit à l'accueil, il y avait plusieurs personnes et je trouve toujours ça drôle de voir la réaction des gens lorsque tu leur expliques ou je vais coucher ce soir... lol. Je me rends au sentier de motoneige et j'enfile vers le sud pour me rendre jusqu'au chemin Lépine. Je vois des traces de moto et je me souviens que Guillaume et son compagnon à passé là dernièrement... J'arrive 45 km au sud de Clova sur le chemin Lépine. Sur ce chemin, il y a possibilité de trois endroits pour l'essence/bouffe et dodo. Il y a l'Antre Deux où j'ai arrêté, L'ancien MC Do qui est devenu l'évasion et plus au sud il y a le Pensive. Ensuite je prends la direction sud dans la Zec Petawaga pour sortir à Ferme-Neuve et sortir à Mont-St-Michel. De là, j'ai mon itinéraire habituel en backroad qui me fait passer au nord du réservoir Kiamika et sortir à Ste Véronique. C'est le plus gros arbre que j'ai vu tombé sur mon chemin...lol Il me reste plus à me rendre au Camping La Conception par la 117 et retourner voir la ptite famille et le lendemain packer le stock pour retourner à la maison. Donc, cette journée m'a permis de faire 750 km de plaisir pur!!! Au total, environ 1500 km en 3 jours! À suivre...
  20. 18 points
    Bonjour Après un début d`été passé dans les rénovations....nous nous sommes décidé à faire un voyage de 2 semaines dans une portion des maritimes que Nancy n`avait jamais vue et pour ma part quelques souvenirs lointains des années 80... Toujours sur le même concept que nos voyages précédents dans l`Ouest .... bref j`avais 3 jours pour me rendre à Cavendish pour rejoindre Nancy qui prennait l`avion le 19 Aout d`Ottawa à Charlottetown sur l`île-du-Prince-Édouard! De là nous allons rider ensemble tranquillement pour le retour pendant 2 semaines. Voici en gros notre trajet de +- 3,500km en incluant ma ride solo! Départ solo le Vendredi 16 Aout d`Ottawa en passant par les États-Unis....paysage typique du Vermont ..... j`ai quand même décidé de passer la nuit au Québec à Coaticook qui est un village très agréable près de la frontière!!! J`ai par la suite traversé le Maine pour me rendre à Saint George au Nouveau-Brunswick.... Traversé du Pont de la Confédération entre le Nouveau-Brunswick et l`Île-du-Prince-Édouard! Le pont est long de +-13KM et fut ouvert en May 1997 après presque 4 ans de construction. Vous payer seulement lors de votre retour de l`île soit $19.00 pour une moto.... Après avoir rencontré Nancy à l`aéroport nous avons passé 2 x jours dans un petit motel avec chalets près de la mer...nous avons adoré les plages ... l`eau était bonne et quoi dire du son des vagues avec le vent de la mer.... ....et je me suis gâté pour ne pas dire gavé avec de la bonne bière locale... il y a beaucoup de microbrasserie.... Nous avons visité le village d`Avonlea ... agréable mais décus que la plupart des maisons sont devenues des resto......la belle église est maintenant rendue un resto pour manger des hamburgers......ns ns sommes quand même tapé un bon petit dîner au resto Samuel`s... avec une bonne bière locale... Au bonheur de Nancy qui avait lu tous les livres, ns avons visité la maison de Anne aux pignons verts qui est derrière un musée à Cavendish....très agréable en fin de compte... mais qui m`a donné extrêmement soif.... Nous avons adoré de rider le long des côtes ainsi que le petit village de North Rustico...les gens sont très aimable et beaucoup sont d`origine acadienne et parlent encore le francais...quand même impressionnant...beaucoup de drapeaux Acadiens... Quoi dire du restaurant de North Rustico. Les pêcheurs locaux ramènent des fruits de mer frais à chaque jour....Blue Mussel Café vaut vraiment le détour.... Après un séjour mémorable à l`Île-du-Prince-Édouard, nous nous sommes rendu jusqu`à Boutouche au N-B et passé une magnifique après-midi sur les plages et les dunes de l`Éco-centre Irving...le long quai à été entièrement refait... Nous avons passé la nuit à l`Auberge d`la Dune et le chef cuisiner Carson nous a préparé un méchant bon souper....très belle auberge propre et abordable avec bain tourbillon.... Par la suite nous avons passé quelques jours à Caraquet qui est considéré par beaucoup comme la capitale de l`Acadie....ici petit arrêt à Nequac a l`île au foin...... Il ne faut pas manquer de visiter le Village historique Acadien de Caraquet, nous avons passé une journée complète et même manqué de temps...vous traversez +- de 200 ans d`histoire et visiter tous les batîments avec des gens habillés comme dans les différentes époques....vous pouvez y manger, boire et gouter des plats traditionnels sur place ou dans le resto rustique....une des dames de l`époque m`a fait manger les meilleurs pets de soeur de ma vie.. ne pas le dire à ma mère....voici la carte du site prise sur le web... Dans les plus vieilles fermes...la senteur de la bonne bouffe cuit sur le feu... Nous devons avoir pris près de 500 photos...le fait que les bâtiments ou fermes soivent distancés les uns des autres aident beaucoup à passé du temps de qualité avec les acteurs et actrices... Le bar de l`époque qui aurait été probablement un de mes endroits favoris..... je commencais déjà à voir brouillé... Démonstration de la fabrication du linge et autres....à partir de la tonte des moutons.... Le forgeron du village... Nancy qui est bien à l`écoute de la lesson d`histoire du professeurs de l'époque.....Il faut savoir que l`ancienne Acadie (depuis 1604) comportait les territoires actuel du Nouveau- Brunswick, Nouvelle-Écosse, et de l`Île-du- Prince-Édouard avant le grand dérangement de 1755... après la conquête britannique beaucoup furent déportés ou s`enfuirent à l`intérieure des terres pendant près de 10 ans ou ils purent retourner sur leurs terres si il plaidaient allégencent à la couronne britannique....beaucoup de leurs terres furent donnés aux loyalistes anglais qui venaient des États-Unis après la guerre d`indépendance américaine... Vous pouvez observer des artisans à l`oeuvre que ce soit la fabrication de meuble, de tonneau ou autres...et vous pouvez en acheter certains à la boutique...ici avec le ferblantier... Vous pouvez même y passer la nuit au Chateau Albert.... Garage Irving avec station à essence de l`époque.... Après une journée ben remplie .... rien de mieux que de bons fruits de mer avec de la bonne bière locale pour célébrer....surtout ne manquer pas le Resto Pro-Mer de Caraquet... Traversé au Québec à Campbellton avec un magnifique monument dédié aux nombreuses rivières à Saumon de la région... Ca vaut la peine de faire un petit détour et d`aller visiter l`oratoire du Mont St-Joseph (555 mètres) et son magnifique belvédère à Carleton-sur-Mer .....l`église fut construite en 1935 et agrandit en 1955 ... belle peintures et exposition à l`intérieure... Le belvédère offre une vue imprenable sur Carleton-sur-Mer et la baie des Chaleurs.... de l`autre côté vous pouvez aussi apercevoir le Nouveau-Brunswick!! Nous avons passé 2 jours à Percé et ns ns sommes encore gâté...nous sommes resté au motel Le Mirage et voici la vue du rocher percé prise de notre chambre - balcon.... Le lendemain ns avons fait la petite croisière, tour du rocher percé et de l`île Bonne Aventure et avons observé les phoques gris et de nombreuses espèces d`oiseaux..... Nous avons débarqué sur l`île Bonne Aventure et fait le tour à la marche (+-9km), nous avions apporté notre bouffe pour faire un pic-nic....il y a quand même 2 x petits resto au besoin....autre journée mémorable... Nous avons été voir la colonie de fou de bassan....ils reviennent ici à chaque été pour s`y reproduire....toujours aux même nids ou la femelle et le mâle se retrouvent.... Les sentiers de l`île sont bien entretenus ... ici près de la plage des paresseux ou les pêcheurs venaient s`y reposer après avoir installé leurs filets au lieu de retourner au village pour y trvailler.... Magnifique photo que ns avons prise du rocher percé à partir de l`île.... Le lendemain nous avons arrêté visiter le musée autochtone des maritimes soient des Micmac près de Gaspé ...très intéressant comme endroit.....ca vaut la peine de prendre le tour guidé... Nous sommes arrêtés visiter les bunkers de la deuxième guerre mondial qui servaient à protéger la baie de Gaspé contre les sous-marins allemands....il ne faut pas oublier qu`une vingtaine de navire furent coulés par les allemands dans le fleuve St-laurent et ses environs... Magnifique vue des falaises du Parc Forillon!!! Par la suite nous avons passé la nuit au Cap-des-Rosiers et en avons profité pour visiter le plus haut phare au Canada avec ses 34 mètres. Il fut construit en 1858 à cause des nombreux naufrages dans cette région...Nous sommes resté au Motel le Pharillons avec vue sur la mer......nous avons dormit avec le son des vagues... La visite guidée et détaillée du phare en vaut vraiment la peine ... merci encore à notre guide Maxime qui est un vrai passionné...ici Nancy qui descend du sommet... Nous sommes tombé en amour avec les phares ... le lendemain ns avons arrêté au phare de la Pointe-à-la-Renommée ... le plus vieux phare à droite fut construit en 1880 et puis le deuxième sur la gauche en 1907..... ...puis celui du Cap de la Madelaine.... Magnifique vue du village de Grande-Vallée qui résume bien le paysage fabuleux de la côte Nord de la Gaspésie... Un autre de nos phares favoris celui de La Martre.....nous avons acheté plusieurs petits phares souvenirs fait par des artises de la région.... Nous avons passé les 2 derniers jours à Cap Chat et à Rivière du Loup avant que Nancy prenne l`avion à partir de la ville de Québec.....je suis retourné en solo avec la tête pleine de souvenirs mémorables....j`ai fait un petit détour par Saint-Alexi-des-Monts pour y passer la nuit et profiter de la magnifique microbrasserie - La Nouvelle France!!! Voilà une autre superbe aventure qui se termine. Nous aimerions en terminant saluer les gens de la Gaspésie, de l`Acadie, des maritimes, les Micmacs et les autres touristes que nous avons rencontrés. Les gens des régions sont tout simplement formidable ...... Ce fut TOUTE UNE AVENTURE!!!! Santé et bonne fin de saison à vous tous!! Tonneau et Nancy!!
  21. 18 points
    J'y pensais depuis 2 ans,je vais manquer de place,et en cas de forte pluie, ce sera très compliqué ds le champs,alors c'est décidé ,l'an prochain tout se passera ds le village. Il y a un grand terrain,bcp de stationnement,de l'asphalte,une salle pour une éventuelle exposition,bref, çà me donne plus de possibilités pour offrir une Brocante encore plus intéressante,alors surveillez bien ce post ,je vs tiendrais au courant des évolutions !
  22. 18 points
    en vrac (en classique plus): 1-les procédures du "poste frontière" à l'entrée du stade sont souriantes, vites et efficaces. L'organisation devrait donner sa recette aux postes frontières américains 2-Expo du matériel de différentes compagnies appréciée. J'ai présenté ma carte de l'âge d'or pour un rabais sur la grosse Aventure demo, mais le % n'était pas assez élevé. 3-Entre nos deux lignes de poudre blanche ,on rencontre la gang du groupe et ce sont les "jokes" et échanges habituels entre gens contents et passionnés. Celui qui a une moto de l'année doit répondre à beaucoup de questions pointues. Slaquez un peu les questions ..elle est NEUVE! Il ne l'a pas essayée encore. Quant aux autres, les égratignures et auto-collants sont propices aux " t'en souviens-tu de la fois que...." "y en a pris une maudite" 4-Les discours d'usage dans le stade sont courts...on a hâte de partir 5-Et ça part. La première section "technique" est pour plusieurs leur première de l'année..adaptation rapide à faire ...ça pousse à l'arrière . 6-Puis la technique revient, le beat s'accélère pour tous. Ce qui veut dire que j'ai mangé l'équivalent en sable d'une partie de la plage d'Old Orchard. 7-Au bout de l'autonomie des motos, il y a un seul poste d'essence avec un menu : régulier ou diesel. Un beau line-up comme devant le Centre Bell pour demander un remboursement du prix du billet de saison du CH pour 2019 ..mais l'atmosphère est joyeuse. Question: les motos qui doivent mettre du super ont-elles eu des problèmes pour le reste du voyage avec leur réservoir de "gaz jaune"? 8-À un carrefour notre leader nous prévient qu'une côte rocheuse s'en vient et qu'il est possible de prendre un "chicken pass" pour l'éviter et donne à tous le point de rendez-vous pour les deux groupes, le cas échéant. C'était comme nous demander si on préférait de prendre un souper de tofu régulier ou un médium-saignant avec une pinte de "draft" froide" . Pas eu de demande de tofu! 9-pour notre catégorie, j'ai l'impression qu'on a fait beaucoup moins d'asphalte que l'année dernière. 10-pas de bris mécanique dans le groupe, une seule chute (dans la descente pleine d'ornières de la profondeur du Grand Canyon) Un équipier a couché sa belle Africa Twin et a perdu un protège-main. Quant à lui ..je crois qu'il ne pourra pas poser comme prévu sa tourbe lundi. 11- Au resto c'est bon et rapide comme service. Devant conduire mon auto, je n'ai pu prendre assez de bière pour enlever tout le sable de ma gorge...faut dire que la pluie au retour avait déjà bien commencé la job 12-On remet ça l'an prochain. Merci à l'organisation , aux commanditaires et aux bénévoles Un bénévole c'est comme l'huile dans un moteur. Tu ne le vois pas, mais rien ne marche s'il n'est pas là.
  23. 18 points
    Désolé si ce ride report arrive presque 2 semaines après la fin de la ride. Je mets toujours un peu de temps à penser à ce que je vais écrire. Je me dis que si Tonneau à mis des centaines d’heures de son temps pour nous faire tripper pendant tout un week-end, alors je peux bien donner un peu de mon temps pour lui rendre hommage. Mise en garde: Les évènements relatés dans ce texte sont basés sur des faits réels et tout à fait véridiques (puisque je suis le Président et que je suis autorisé à dire ce que je veux afin d’en tirer avantage!!!!). Les noms n’ont pas été changé afin de reconnaître exactement ceux qui aurait pu me trahir durant cette ride. Cette histoire commence en 1968, alors que le médecin, qui avait les deux mains plongées en ma mère jusqu’au coude afin de venir me chercher, s’exclama quand il me vu: C’est une garçon!!! Non, je m’excuse, c’est un être divin. Qu’il est beau ce chérubin!!! Il est tout vert, comme une rutilante KLR!!! Et ma mère s’est mise à pleurer. Elle savait qu’elle venait de donner naissance au tout nouveau Sauveur du hors route!!! Bon, je vous épargne les détails de ma royale enfance en tant que Mini El Présidenté et je vous ramène à vendredi, le 26 mai 2017. Nous avons quitté la maison dès 16hres afin de nous rendre au camp Air-Eau-Bois (NDLR qui soit dit en passant est maintenant rebaptisé Air-Eau-Bois-Mouches noires-Maringouins-Frappe à mort-Taon à cheval-Et autre millions de bibittes.) Arrivé sur place, nous avons couru nous mettre à l’abri des centaines de millions de bibittes qui nous pourchassaient afin de nous achever avant même que la fin de semaine commence. (NDLR Ça partait ben en maudit car j’avais dit à ma blonde qu’il y aurait un peu de mouches. Je me détestait d’avoir menti et de ne pas avoir prévu un week-end dans le centre-ville d’Ottawa à l’abri des suceurs de sang) Malgré ce détail, nous fûmes accueillis par Tonneau et sa famille. Que de joie de revoir ce cher Tonneau, toujours aussi souriant et accueillant. Je me surpris de penser cependant qu’il pouvait peut-être rire de façon hypocrite sachant qu’on allait se faire dévorer par toutes les mouches durant le week-end. Je chassai cette idée car dans mon fort intérieur, je savais que ce week-end serait parfait car il était prévu que je gagne le fameux trophée de la Ridatonneau. En effet, Tonneau et moi en avions discuté secrètement en privé sur le post de la Ridatonneau 2017 que d'ailleurs, tout le monde avait lu!!! J’étais, par contre, très déçu de ne pas voir la fanfare et le défilé pour mon arrivée triomphale à l’ouverture de ce week-end. Mais je compris alors que ça devait être les mouches et les millions de bibittes qui les avaient dévorés. Après les formalités d’inscription, nous nous dirigeâmes vers l'extérieur pour aller monter la tente présidentielle. Je demande alors à ma blonde si elle pouvait y aller pendant que j’allais la surveiller de l’intérieur pour voir si elle allait se tromper. C’est alors qu’elle me poussa de force à l’extérieur, vers une mort certaine. Une fois à l’extérieur, le temps s’arrêta. Les millions de bibittes qui volaient, s’immobilisèrent aussitôt que la porte claqua derrière moi. Je vis leurs yeux qui me fixaient comme si j’étais une pinte de sang frais. Je me sentais comme un appât dans une marée de piranhas affamés. J’allais en manger une tabarn…. Puis soudain, en essayant de pousser un cri de terreur, je sentis au fond de ma gorge une petite chose qui m’étais inhabituelle. Je venais d’avaler une mouche noire!!! (NDLR Stie que tu restes bête pareil. Remarquez que ce n’était pas la première fois puisque mon enfance s’est déroulé en Abitibi, la terre de la mouche noire!!! On s’en souvient toute notre vie de ces mouches qu’on avale.) 15 minutes plus tard, la tente était vaguement montée et nous étions de retour à l’intérieur. Dehors, les mouches, telles des zombies de Walking dead, nous regardaient en espérant que nous allions sortir. Je propose alors à ma blonde d’aller manger une croûte à Poltimore en attendant que tous les autres arrivent. Dans ma tête, je m’imaginais la face qu’ils auraient quand ils allaient réaliser le nombre incroyable de mouches au pouce carré. C’est sur cette pensée que je me surpris à rire dans mon casque en allant à Poltimore. De retour, la salle était comble et Tonneau donnait des consignes. Nous fûmes accueillis par plusieurs visages familiers. Le reste de la soirée se déroula à l’intérieur loin des mouches qui s’étaient tout de même retirées quelques peu alors que la nuit était tombée. Dans mon fort intérieur, je savais bien qu’elles étaient parties se coucher afin de mieux nous achever le lendemain. Mes heures étaient comptées. La journée du samedi débute avec un bon déjeuner. Toast, oeufs, bacon, café!!!! Dehors, les mouches étaient revenus et commençaient déjà à se jeter sur tous les ridaventuriers qu’elles pouvaient trouver. Plusieurs équipes étaient déjà partie et nous devions faire de même. J’avais une ride à gagner malgré le fait que c’était déjà dans la poche. Notre équipe principalement féminine se composait de ma douce et tendre conjointe, First Lady Guylaine, 12bong13, Céline et Ann, ainsi qu’une dénommé Éric Ménard et sa super gentille conjointe Geneviève. Nous allions être accompagné également de JFLecours et de sa conjointe Jackie. Nous deux amis était toujours à la recherche du casque de Jackie qui étaient resté sur la moto de JFLecours. Comme j’ai le sens de l'orientation super développé (NDLR On me nommait la Boussole présidentielle quand j’étais jeune) je fus élus le mâle alpha, la voie à suivre, bref le leader du groupe!!! Tonneau nous donne alors le signal du départ et je nous lance sur la route de la Découverte. Suivant mon GPS afin de corroborer mon sens aigu de l’orientation, je décide de donner un rythme doux et sans contrainte aux demoiselles qui me suivait. Certaines d’entre elles, notamment 12bong13 et Éric Ménard avait plus d’expérience et semblait royalement s’emmerder. De l’autre côté, malgré les paysages à couper le souffle, Ann, Céline, Guylaine et Geneviève avait le regard rivé sur ma royale personne, incapable d’arrêter de me contempler. Je roulais comme un Dieu!!! Moi-même d’ailleurs, je me surpris à me contempler et je me trouvais tout simplement splendide. Dans ma tête, tout avait été accompli, on pouvait désormais rentrer à la maison, la ride était terminée. Après les premiers kilomètres, mon Sena s’alluma et ma douce et tendre conjointe s’exclame: “Quossé ça cette maudite route de marde-là? Non, sérieux, ça va tu être de même tout long? Tabarn… je vais me casser la yeule!!! Cib… je veux pas rouler comme ça toute la journée!!!” Et moi de répondre: “S’cuse ma chérie, j’ai pas compris!!!” Je sentais que ma douce et tendre conjointe s’énervait quelque peu avec la légère difficulté de la route empruntée. Elle n’avait jamais vraiment roulé autant en hors route auparavant. Le chemin n’était pas si mal entretenu mais la dénivellation sur certaines portions du tracé était assez importante, qu’à ces yeux, elle semblait grimper l’Everest en F650GS!!! Je l’ai rassuré en lui parlant tendrement: “tu vois ma chérie, si tu avais une KLR, tu trouverais la ride 1000 fois meilleures!!! Ne regarde que moi, suis moi et fais comme moi. Pense que je suis ton Dieu et tout seras correct!" Le Sena se tut pendant plusieurs minutes. Je m'inquiétais quelque peu car je ne la voyais plus dans mon miroir. Je pris l’initiative de lui annoncer les difficultés du chemin que je croisais afin qu’elle puisse se préparer d’avance derrière moi. Puis soudain dans un virage à gauche, je vis, dans mon miroir, la moto de ma douce et tendre conjointe stressée, qui se mit à valser de gauche à droite, se dirigeant tout droit vers le bois. Je ralenti et retenu mon souffle. “Non, non non, pas dans le bois, y’a trop de mouches pour se planter. Tu peux pas faire ça. On va se faire manger tout cru par les mouches!!!!” me dis-je en ralentissant pour constater l’inévitable. Puis dans un geste désespéré, elle ramena la moto au centre de la route. Que j’étais fier de moi de lui avoir montrer tout ce qu’elle savait du hors-route. Grâce à moi et à mes conseils élogieux et hyper utile, elle avait réussi à ne pas se planter et j'avais éviter encorne fois la mort par mouches noires. En arrivant au poste d’essence de Gracefield, la ville s’arrêta pour me voir arriver. On avait mis en place des bannières de toutes sortes où on pouvait lire “Vive El Présidenté” “Bienvenue au Divin Messie” “Gracefield aime la KLR”. Nous firent le plein d’essence de nos montures. Ma tendre et douce conjointe, encore en état de choc, me remercia et me dis que grâce à moi, elle avait évité la catastrophe. Céline me félicita pour le rythme que j’avais pris pour mener le groupe. “Tu étais parfait. Nul autre n’aurait pu nous guider aussi parfaitement!” Toutes les demoiselles étaient super contentes du déroulement du trajet sauf 2 jeunes conductrices: 12bong13 et Éric Ménard. Elles étaient encore une fois impatientes de ne pouvoir s’épivarder avec leur monture. Mais je les gardais à l’oeil. Elles étaient dangereuses. Entretemps, JFLecours et sa conjointe nous avait rattrapé et allait nous suivre pour le reste de la ride. Nous reprimes la route, laissant derrière nous la ville de Gracefield qui nous avait si bien accueilli. (NDLR Le gars du garage était ben content qu’on dégage son stationnement finalement!!!) Nous avons alors poursuivi le parcours jusqu’à Cayamant. Arrivé à l’embranchement de la B et B1, notre groupe se sépara. La moitié des jeunes conductrices prirent la route tranquille avec JFLecours. J’allais continuer à guider les autres dames du groupes dans la section plus rough. Je sentais que certaines des jeunes conductrices du groupe, 12bong13 et Éric Ménard, allait enfin s’amusé. Encore une fois, je pus démontrer mon énorme talent en roulant à fond de train sur ma KLR. En roulant à une vitesse folle de 65 - 70 km, je valsais sur le chemin en faisant drifter ma KLR sur plusieurs centimètres à chaque virage. Malgré le fait que la route passait en plein bois, je sentais qu’on m’admirait. En fait, j’en étais sûr. Comment résister à ce spectacle grandiose de me voir rouler, tel un dieu sur ma rutilante KLR!!! J’étais définitivement le roi du hors-route. Puis en arrivant dans une section de sable mou, je sentis mon devant de KLR qui cherchait à fuir (NDRL Je me suis fait une ost… de peur finalement mais comme je suis un dieu, personne n’a su que j’avais presque pleuré dans mon casque comme une jeune groupie qui aurait vu son Justin Bieber). Puis, nous nous sommes arrêté car 2 motos se trouvaient sur le côté. Un pilote était étendu par terre et ses deux collègues lui prêtait main forte. Nous avons alors aider nos amis à relever les motos. Puis, je pu constater en fait ce que je redoutais le plus: les mouches tentaient de nous dévorer. Le pilote étendu semblait souffrir quelque peu, peut-être le souffle coupé. (NDRL Certainement le souffle coupé par un paysage de mouches noires qui nous attaquaient!!!) Je me demandais alors ce que je pouvais bien faire de plus pour les aider (NDRL En voyant la personne étendue et la visière ouverte , je n’avais envie que de lui dire qu’une seule chose pour la réconforter: Ferme ta visière, tu vas te faire bouffer la face.) Je fis alors un rapide calcul dans ma tête: Les motos sont debout, la personne couchée, en train de se faire bouffer par les mouches, est correcte, il ne semble plus y avoir d’urgence, il fait beau, je suis El Présidenté, y’a un milliard de mouches noires au pieds carré, qossé que je fais encore icitte cib…!!!!) Nous reprîmes rapidement la route. Nous avons alors rejoint notre groupe et nous nous dirigeâmes au point de contrôle pour aller prendre le diner. En arrivant au Golf, je pu vite constater que tous les golfeurs encore à la Club House, se précipitaient pour venir à ma rencontre. Je crus comprendre que malgré le fait que Tiger Wood étaient sur place, tout le monde ne désirait qu’une seule chose: voir El Présidenté!!! J’aurais bien fait un 9 trous rapidement au guidon de ma KLR mais je déclinai alors poliment l’offre qu’on ne m’avait pas faite afin d’aller manger le festin qui nous attendait. Le repas simple était délicieux et nous fûmes rassasié rapidement. Une seule chose en tête maintenant: trouver un spot et dormir!!! Malgré ce léger détail, mon équipe était déjà prête à reprendre la route. L’après-midi fut très tranquille. Je relaxais au guidon de ma KLR qui se conduisait toute seule. J’avais mis le mode automatique et j’en profitais pour dormir un peu. Étant un champion né, je savais comment conduire les yeux fermés sans que ça ne puisse paraitre. Derrière, on m’acclamait toujours avec vigueur et constance. J’étais maintenant le dieu de la ride. Je ne pouvais m’empêcher de penser que j’allais remporter cette édition dans ces circonstances. Les derniers kilomètres de la route Découverte furent éprouvants pour ma douce et tendre conjointe. Naturellement, mon Sena était maintenant fermé car j’aurais eu droit à tout un arsenal de menaces de mort adorables de sa part. La pire menace qu’elle me faisait était celle de me faire coucher à la belle étoile, attaché à un arbre, la tête en bas, nu, enrobé de sirop, avec un lampe de 500 lumens m’éclairant les parties, afin que chaque moustique, dans un périmètre de 100km, puisse m’apercevoir, me sentir et surtout me goûter. Disons qu’avec le nombre de moustiques auxquels nous faisions face depuis le début du week-end, juste l’idée de coucher à l’extérieur m’effrayait au plus au point. En arrivant au camp, je m’attendais encore à être acclamé par une mer de fans et de groupies; non stie, c’était encore les mouches qui nous attendaient!! L’heure du décompte des points était arrivée. Mon score fut de 22. Tonneau me fit la confidence que tout était tel que convenu. J’avais le score le plus élevé pour le moment. Pour le moment, pour le moment… Pourquoi ces mots??? Dans ma tête, je commençais à réaliser qu’il y aurait peut-être une possibilité que Tonneau puisse m’avoir menti. Je chassais rapidement l’idée car je ne pouvais croire qu’on voulait mentir à El Présidenté. Pour moi, le score le plus élevé voulait tout simplement dire: Oh joie, j’allais finalement avoir mon nom sur le trophée. J’avais cependant en tête de faire refaire le trophée à mon effigie afin qu’on m’octroie la gloire qui me revenait de droit. Après tout, j’étais le dieu du hors-route. Le souper se passa dans la joie d’une superbe journée de ride terminée. Tous et chacun étaient contents d’avoir participé à cette ride en ma compagnie. Chaque personne, qui me croisait durant le souper, me félicitait du regard pour ma victoire si durement et presque acquise. Tous étaient contents pour moi. Dehors, les maringouins et les mouches noires avaient entrepris une valse en mon honneur et volaient en formant le message suivant: Vive la KLR, Vive El Présidenté, Vive MOI!!! J’étais heureux. Après le souper, Tonneau pris la parole afin de nous jaser de la journée et de faire les tirages et l’annonce du grand gagnant de cette édition “Y’a d’la mouche en Tab…” de la Ridatonneau. “Le grand gagnant de cette édition 2017, Brainzz” Dans ma tête, le temps s’arrêta. J’avais été dupé et volé. Quelqu’un avait finalement amassé plus de point que moi afin de se sauver avec la victoire. En fait 2 personnes avaient le même score de 26. En fait plusieurs personnes avaient un score plus élevé que 22. Je venais de découvrir que la salle au complet m’avait joué une mauvais tour. Je voyais maintenant clair: Tout le monde m’avait trahi. L’insulte suprême: Guertime avait reçu des éloges pour avoir amassé le pointage le plus bas!!! Puis, la petite voix en moi me calma. “Tu es El Présidenté, tu es l’être suprême. Personne ne peut te surpasser. Laisse tomber et soit humble car tu es bon pour eux. Il s'amuse et toi, tu es beau!! Motocyclettement parlant, tu es l’exemple à suivre, le guide ultime de la moto hors-route!! Tu es DIVIN!!!” (NDLR. J’aurais pu continuer encore longtemps mais pour rester simple, je m’arrêterai ici. Je veux garder ce texte court, quelques lignes seulement!!! ) Puis rendu au tirage, l’équipe de El Présidenté fut nommée!!! La foule se mit alors à scander: une discours, un discours, un discours… Dans ma tête, je me disais “dois-je m’abaisser ou dois-je être grandiose? Je décidai alors de rester simple puisque je savais humblement que tout le monde attendrait pour mon ride report. Je remercia alors Tonneau pour cette merveilleuse ride et me retira pour laisser la soirée suivre son cours. Après cette présentation, plusieurs personnes se dirigèrent à l’extérieur pour aller prendre un verre autour du feu. Les mouches étaient moins nombreuses puisque la nuit était tombée. (NDLR Drôle pareille de savoir que les mouches volent aussi la nuit. Moi, qui aurait cru qu’elles ne verraient rien, ben non, elles savaient pertinemment qu’El Présidenté dégageait cette odeur de mâle ultime que ma douce et tendre conjointe, encore en tab… pour les bouts rough de la ride, adore. J’ai même cru remarquer que d’autres ridaventuriers me reniflaient à l’occasion afin de s’enivrer de cette odeur masculine de leader que je dégage si facilement!!!) Après avoir discusté avec plusieurs personnes qui étaient heureuses de me parler, je regardai ma douce en lui lancant ce regard d’un ridaventurier qui avait eu une superbe journée et qui avait maintenant la tête plein de souvenirs. Le temps était venu pour nous d’aller faire dodo car demain, tout le monde reprenait la route pour le retour à la maison. Rendu à la tente, je sentis grandir en moi, un instant de panique que plusieurs personnes en camping ont probablement expériementé. (NDRL Ben oui, ce fameux moment où tu te couches et que tu sens ton ventre gonflé et que soudain, tu sens qu’un pet, plus gros que jamais, est sur le point de s’échapper!!! Ben oui, pêter dans une camping avec des dizaines de personnes qui sont à peine assoupit dans leur tente, qui sont installés à quelques pieds seulement de ta tente. Car on sait tous qu’une tente, c’est pas un fait en béton et que le moindre bruit gastrique résonnera à des milliers de kilomètres à la ronde, dû au fait qu’on est près d’un lac qui lui, amplifie le son par 1000 comme une tour d’ampli de 100000 watts lors d’un concert de Guns n’ Roses!!! Ben non j’aurais jamais eu honte le lendemain en arrivant au déjeuner devant les autres ridaventuriers qui te regarde en chuchotant tout bas et en te pointant du doigt!!) Le dimanche fut tranquille et nous prirent le déjeuner. Après les au revoir, nous reprimes la route de la maison. Sur la route du retour, je pensais au fait que je n’avais pas gagné et que j’avais été trahi par tout le groupe. Et je ne pouvais que dire qu’une seule chose: j’ai adoré ce superbe week-end. La seule chose qui me tracasse aujourd’hui est de savoir ce que je préfères le plus de la Ridatonneau: de la pluie torrentielle comme les premières éditions ou les ost… de mouches noires??? On verra bien à la prochaine édition!!! Merci à toi mon ami pour ce super week-end et à la prochaine!!!
  24. 17 points
    ...Rendue à la maison.... pis elle va bien! Une Adventure Sport DCT et tres heureux de mon choix...
  25. 17 points
    Voici un p'tit résumé de mon vogage sur Anticosti.
  26. 16 points
    quand tu montes la moto afin de la serrer pour l'hiver sur son pouvoir pi que ca lève....
  27. 16 points
    4 gars, une ride, ben du fun Enjoy !!
  28. 16 points
    Pas grand chose à dire d'autre qu'on s'est tapé une petite journée (lundi 9 juillet), Dakar style! avec @OlivierG 680km total 450km non-pavé Départ 7h30, retour 20h. La bière au bivouak, était bonne en simonak!!! Réparation récente sur la 47 dans la réserve Rouge-Matawin, quelques km avant d'atteindre le chemin de Manouane. Pas d'autre photo, 100% riding!!!
  29. 16 points
    c est ce que j ai fait le plus dure de toute ma vie de moto a date, d ailleurs je viens de me lever,(9h00) et couché a 19h30 hier soir ;o) départ 4h02 am et de retour au finish a 23h11, 501 km d enduro avec des sections digne du Romaniac !!! et tout ca accompagné d une légère pluie !! Bravo a mes 2 partners Gilles B et Francis B toute un accomplissement !! merci Ann690 et la gang !! et un gros MERCI a MATHIAS SPORTS pour le support !!!!
  30. 16 points
    toute façon, on est rendu en 2018, on ne dit plus (fille/femme ou gars/homme ) de moto. il faut dire ''personnes non-genrées et non-binaires de motocyclette'' et ne faire aucune allusion et blague sur la marque de moto.....c'est pas bien....hahhahahaa
  31. 16 points
    Après 1 an d'hésitations, j'ai finalement fait le saut et changé ma moto en août dernier, passant de mon vénérable KLR à une F800GSA. J'avais bien sur très hâte de "jouer" avec ma nouvelle acquisition alors pourquoi pas me joindre à une belle gang et aller au grand rassemblement de Parent, idée de prendre en main cette nouvelle "machine". Je n'ai pas été déçu, les sentiers étaient parfaits pour prendre la F800GSA en main. On est passé par toutes sortes de sentiers, de l'autoroute de gravel aux sentiers en sable et jusqu'au bac à eau, et la vitesse était excellente. Après ces deux jours dans les sentiers je commençe à bien la sentir cette nouvelle "machine". Je suis très satisfait de mon achat et de mon week-end. Merci Marc pour cet événement et pour avoir leader notre groupe ! Voici la vidéo que j'ai produite sur ce beau week-end : http://www.youtube.com/watch?v=avzFAU57ni4
  32. 16 points
    Voici un montage vidéo du trip moto fait dans l’Himalaya cet été. Le 1er est un preview. Il y a 12 épisodes qui vont suivre. Cliquez sur le lien ci dessous pour démarrer le vidéo sur Dropbox. EBon visionnement! https://www.dropbox.com/s/msmjs6xmjm1cgsq/Inde 2017 preview.mp4?dl=0
  33. 15 points
  34. 15 points
    Finalement....Je l’ai acheté
  35. 15 points
    le p,tit dernier de la famille, un beau Husqvarna WR250 1974 complet original, manque juste les 3 numbers plates, un peut de restauration a faire mais sans plus, il sera comme la photo un coup terminé
  36. 15 points
  37. 15 points
    2 gars heureux d'avoir accompli une sacrée aventure! Et rien de mieux que la finir entourés de la gang Ridaventure. Ca nous a aidé à garder l'adrénaline encore quelques heures avant de faire dodo. L'accomodation deluxe fournie par HDavisdon & Boily incorporated. Il y avait même beaucoup de Heineiken dans le mini-fridge Puis pour finir l'histoire en beauté j'ai recu ce texto d'un numéro inconnu en me réveillant dans le trailer dimanche matin ps: On va bien rencontrer un nouvel ami moto aventure bientôt, mais disons que j'ai dû décliner l'offre vu la circonstance LOL Je suis retourné vers chez-nous avec ma musique dans les oreilles, du soleil plein les couleurs d'automne, et un grand sourire de bonheur. Ma main est sacrément enflée et elle ne ferme pas plus petit qu'un pouce même en forcant. C'est parfait mon throttle est plus gros ca me laisse encore un peu de GRIP Y-aura-t-il un autre 24h en 2018???? Damn right
  38. 15 points
    Lundi matin 3 Juillet c`était le départ pour une magnifique aventure de 4 jours sur la Côte Nord.Première Journée direction Sept-Iles et durant la matinée dans le bout de Sacré-Coeur j`ai rencontré un Ridavanturier Frank B5 et nous avons roulés ensemble toute la journée et ce fut une superbe journée en sa compagnie....vraiment un chic type !!! Mon coup de cœur a été mon séjour à Longue Pointe de Mingan !!! À mon retour Jeudi j`ai dut affronter des vents très fort dans le bout de Sept-Iles et il fallait que je me battre pour tenir la moto sur le chemin et après Forestville pluie,orages,éclairs,brouillard et visibilité presque nulle entre Sacré Coeur et Sainte Rose du Nord mais je suis arrivé en un seul morceau....épuisé mais très heureux de mon voyage....le meilleur à date !!! Petit détour au vieux phare Pointe-des-Monts (Baie Trinité) Frank B 5 Clark City avec Frank B 5 !!! Usine Alouette avec Frank B 5 (Sept-Iles) Chutes Manitou (Rivière-au-Tonnerre) Église centenaire de Rivière-au-Tonnerre Séjour au Maisonnettes des îles Famille Vibert (Longue-Pointe-de-Mingan) Ile aux Perroquets (Longue-Pointe-de-Mingan) Ile aux Perroquets (Longue-Pointe-de-Mingan) Les Monolithes (Ile Nue Longue-Pointe-de-Mingan) Fin de la 138 !!! Kegaska !!! Quand on voit une motoneige abandonnée comme ça dans la nature cela veut dire qu`on commence a être loin (En revenant de Kegaska) Le site familial de Gilles Vigneault !!! Les Galets (Natashquan) Vue arrière de ma chambre à l`auberge Port d`attache...j`avais vu cette auberge dans le post à Tonneau et j`ai bien aimé cet endroit très calme !!! Au revoir Natashquan !!! La Romaine (Projet Hydroélectrique) Petite pause sur le bord de la mer !!! Tunnel direction Baie-Comeau A+ Super Sherpa
  39. 14 points
    On ne connait pas toujours bien les gens qu'on rencontre ici . J'ai suivi mon cours MxPro avec Donald Pronovost ( www.mxpro.ca ) , la même journée où j'ai connu @Boucane , Martin Brouillard de son nom . On s'est à nouveau croisé lors de différentes rides , RidàTonneau , Classique , mais de simples discussions tournant principalement autour de la moto . Normal . Pourtant........ Ce soir lors de mon souper au travail j'avais emporté ma revue Québec Science qui me servait de changement de mood au boulot ( et parce que j'aime lire ) . À la page 28 un article suscite mon intérêt :Tous des cancres en science ? Délaissée au primaire , malmenée au secondaire , la science est le parent pauvre du système scolaire Québécois . Que faire ?? Je lis , et en tournant la page ; hein je connais ce gars là c'est Martin ! Je continue de lire car là la curiosité m'a piqué solide . (je vous laisse aller lire l'article si comme moi vous y êtes abonnés , sinon allez la chercher en kiosque ) Et j'y apprends que Martin est le cofondateur de l'entreprise '' Les Neurones Atomiques '' qui depuis plus de 10 ans offre des ateliers de science dans les écoles du Québec . Bravo l'ami , maintenant je ne te verrai plus de la même façon . En passant bonne rentrée scolaire à tous les profs . https://www.quebecscience.qc.ca/societe/echec-enseignement-sciences/?fbclid=IwAR3-_gNsVdVwXNGtHwuvkVxGes537SFPZLTA_6iVEvOhrOK_6MPF38OPnt4
  40. 14 points
    Bonjour les amis En primeur sur Ridaventure... Tout chaud sorti du four, un premier clip de la Classique 2019 réalisé par nos amis de la Fédération des Motocyclistes du Québec (FMQ). Merci a M. Sylvain Bergeron et M. Jean-Pierre Frechette pour votre support Enjoy!
  41. 14 points
    Ma 790R est arrivée chez le dealer. Plutôt haute pour mon gabarit, comme mon ex-990R, mais impression de légèreté quand même. J’en prends possession le 12 au retour d’un déplacement pour le travail... bien hâte!
  42. 14 points
    Je viens de recevoir ça par courriel.
  43. 14 points
    Ma nouvelle monture est arrivée à la maison aujourd'hui ! Retour à la garnotte ! J'ai pas réussi à me soigner de cette maladie !
  44. 14 points
    Haha ! On dirait que je ne suis pas le seul à croire que les motos "avec pas d'muffler" nuisent à notre réputation à tous. Ça reste un sujet sensible, parce que pas mal de Ridaventuriers changent leur muffler pour "avoir plus de son". 2.2 hp de plus sur une moto de 160 hp (qui ne fait pas de courses officielles), non, c'est pas une bonne raison. 4 lbs de moins sur une moto de 500 lbs (qui ne fait pas de courses officielles), non, c'est pas une bonne raison. La solution me semble plutôt simple: Des petits haut-parleurs bluetooth dans le casque qui poussent des gros BRAAAAAP en fonction de la position du throttle. (Vendu en kit avec un sticker AKRAPOVIC à coller sur le muffler d'origine)
  45. 14 points
    Salut ma gang de malade, je suis finalement de retour après une longue journée de moto... J'ai roule plus de 1100km seulement aujourd'hui. Ma journée à débuter très tôt. Je me suis réveillé à 5:00 puis la, le petit hamster tourne. À 6:39, je pars en direction du pont que j'avais manqué. Mon plan était de faire le même chemin, sens inverse, pour aller chercher le pont puis retourner en direction du Gouin. En roulant, c'était bin trop beau pour faire de l'asphalte alors je décide de prendre la R1009 et R1053. La temperature etait parfaite. La R1009 est fastoche... Je rentre dans la R1053. Oubliez pas que j'ai un GPS de marde, je suis seul, et j'ai fait la Ridavevil le samedi avec une montée par le Joncas. Le chemin (R1053) ce refermait de plus en plus jusqu'à ce que je ne vois plus le chemin. Il y avait une intersection qui menait je ne sais pas où, j'ai un GPS de marde. J'ai fait un bout sur le chemin mais je n'allais pas pantoute dans la bonne direction. Après 30km, j'ai décidé de revenir à la R1053 qui était fermée par les branches. J'ai parké le bike pour aller voir à pieds... Le chemin était fermée pas de bon sens et c'était claire que personne ne passait par la. J'ai donc décidé de revenir à mon plan initial... j'ai planté ça dans Rod, par bout à 150km sur la R1009. Un gros deux heures de perdu. J'ai fait le chemin inverse mais mon GPS de marde, m'indiquait un raccourci... Humm ok, je l'essai. Ce n'est pas trop long mais c'était un chemin qui ressemblait étrangement au chemin apres le joncas. Il ne n'est rien arrivé de spécial appart que j'ai failli rester pogné dans un troue de bouette. J'ai finalement rejoint mon tracé de la veille pour me rendre sur la R1053. Je plante ça dans Rod pour atteindre la pont... J'ai passé dessus puis fait un bout l'autre bord... Ma décision était prise, je retournais à la maison... J'ai mangé sur le pont, la vue y est super... Mon snack du Rider que DualMike m'a montré.... Des saucissons, c'est magique. Je suis retourné à la maison directement du pont à chez nous avec deux petits arrêt pour l'essence par la R117 Mon Tonneau, j'ai vraiment aimé la ride... j'ai pleins d'anecdote mais elles se raconte avec une bière. Je devrais aller chercher le pont du Gouin samedi prochain.
  46. 14 points
    Un gars heureux rencontré par hasard chez Freeport Fowarding !
  47. 14 points
    En rentrant de l'école sur le rang St-Henriette de Mirabel (Ste-Monique) nous roulions 74 km/hre (je le sais j'étais sur le cruise dans cette zone de 70) lorsqu'une jeep roulant en sens inverse nous a coupé la route en faisant un virage sur sa gauche... drette dans notre face ! J'ai dit à mes filles "attention les filles ! tenez vous!" L'auto a réalisé ce qu'elle faisait et s'est immobilisé mais prenait toute notre voie... j'étais certain de le frapper de plein fouet... merci aux pneus d'hiver neufs et à l'ABS... je suis passé juste au bout du nez de l'autre auto, un oufff suivi d'une embardée dans un bloc de béton et un banc de neige dans le stationnement de l'entreprise devant laquelle nous étions... Première fois que j'ai un incident ayant potentiellement mis la vie de mes filles de 12 et 14 ans en péril... bouleversant, tout à l'envers... ma plus jeune pleurait Je suis descendu de mon auto en forçant la portière endommagée pour aller engueuler le moron de la Jeep... et là tout s'est précipité rapidement... Avant même que j'aie pu engueuler mon moron un témoin est arrivé en engueulant le mec parce qu'il le suivait depuis un bout et qu'il se comportait en cave... Il lui disait qu'il m'avait carrément coupé la route et me dit appel la police je vais témoigner... des témoins comme ça on aime ça Et tout d'un coup le témoin se retourne vers moi et nos regards se croisent... Dan un ami d'enfance que je n'ai pas vu depuis plus de 25 ans... je savais qu'il vivait dans le coin mais on avait pas repris contact... Dan est policier retraité de la police de Mtl, il était dans le SWAT team, un vrai... Comme un ange venu me porter assistance Et là le moron se met à engueuler Dan qui ne se laissait pas intimider et lui a dit qu'il était policier à la retraite, et là le con commence à le traiter de cochon, qu'il en a planté des cochons et que c'est pas lui qui va se mêler de ses affaires je capotais et je ne disais pas un mot Dan gardait son sang froid comme seuls ces gars là peuvent le faire... La police de Mirabel est finalement arrivé et le tout s'est calmé. Dan a alors quitté et je lui ai demandé un dernier service, d'aller reconduire mes filles à quelques km de là chez leur mère qui habite à quelques centaines de pieds du poste de police. La dépanneuse est venu chercher mon auto et comme ma destination était tout près du poste de police alors les policiers sont venu me reconduire Après tout ça tu réalise que des anges ont veillé sur nous toute la soirée... On a évité l'autre auto de justesse Personne n'a été blessé j'avais un témoin Dan était mieux disposé que moi à dealer avec ce moron Dan est allé reconduire les filles à la maison Les policiers sont venu me reconduire au près de mes filles Une fois là un camion était à ma disposition pour aller vider le contenu de mon auto Ouaip... merci mon Dieu ! et oui, mon Dieu, et le 25 décembre je ne fête pas les fêtes mais Noël
  48. 14 points
    C'est l'histoire de 6 collègues de travail qui trippent char, moto, course, moteur, etc... Comme il y a un vol Ottawa-Frankfort, on a organisé nos affaires pour avoir 5 jours de congé ensemble pour se faire un "petit" road trip en Allemagne. 3 (dont moi) loueront des motos. Les 3 autres seront dans le chase vehicule (BMW X5...) Jour 1: Atterrissage à Frankfort et visite du Salon de l'auto... Mettons que ca fait changement de Montréal... Le pavillon Mercedes vaut le voyage à lui seul! Jour 2 : Prise de possession des véhicules et par la suite, direction le légendaire circuit du Nürburgring. Nous y verrons des voitures qui vont vites et valent des fortune! En attendant que les pros finissent leur journée, nous feront un session intense de karting. À 16h, direction Rent-Race-Car pour prendre possession de nos bolides pour être prêt à l'ouverture de la piste pour le public. Jour 3: Pendant que les gars en X5 vont se saouler la gueule à l'Oktoberfest, nous les gars de moto on fera Allemagne-Suisse-Italie-Autriche-Allemagne. En passant près de Baden-Baden j'ai eu une petite pensée pour notre @Tonneau national... Non mais quelles routes dans la Forêt Noire!!! Et ce n'était qu'un début, car par la suite nous nous sommes tapé les trois cols suivants: Flüela, Umbrail et Stelvio... On a calculé au moins 250 switchbacks dans cette longue journée de 850km et près de 17h de moto... Jour 4: Musée Porsche à Stuttgart. Si vous vous prenez d'avance, le musée Porsche loue des 911 à l'heure pour un prix (très) raisonnable. On avait donc 6 voitures qui nous attendaient. Mettons qu'on a fait forte impression quand on a quitter tous ensemble pour une virée dans le coin!!! Également, se faire dépasser par une GT2 RS quand on roule à 200 km/h, priceless! Jour 5: Retour à la maison la tête pleine de souvenirs!
  49. 14 points
    Salut, Petit weekend moto en duo, pour une loop de deux jours, QC-VT-NY-ON. Malgré l'incertitude de la météo du weekend dernier, on a décidé de sortir la KTM et faire du camping au Vermont. On a croisé @Insane rider à Stowe, lors d'une pause bien méritée (il faisait chaud et soif). Quelques km plus tard on a eu un accident (lire ici: http://www.ridaventure.ca/index.php?/topic/31810-ktm-1090r-1-toyota-prius-0/#comment-457265) Malgré cela, on continuait sur notre lancée, direction le camping de Chittenden. J'aime beaucoup, bien sité, proche de Brandon, VT. pas de gros RV, pas d'électricité, et calme. Quelques petites routes sinueuses de gravelle (niveau 0/1), et des routes asphaltées neuves (du bonbon!) pour arriver au camping depuis le nord. Arrivé tard au camping, on a été cherché une pizza à Brandon, pour aller la manger avec une bière au camping (bien méritée la bière!). Le temps a été superbe toute cette journée, très chaud et humide en forêt. Lendemain, dimanche, on range tout, et direction Brandon pour un bon déjeuner en terrasse. On prend notre temps dans les petites routes campagnardes du VT: On prend le traversier pour NY, et de l'autre côté, un chemin forestier niveau 2/3 nous attendait. Pas mal de boue, feuilles, chemins mous, et roches glissantes. Pas facile avec passager, et bagages. J'ai du faire un bout sans passager, et une fois lui demander de pousser la moto quand j'étais pris dans la boue (ça sert à ça aussi un/une passager/gère!). Et là, il y a de la boue sur ma KTM @Nic1190? Les joies de pouser une moto dans la boue... Sortis du bois (et de la boue), direction Tupper Lake, plus précisément Raquette River Brewing, pour un bon bbq, et acheter une bière locale. Aux douanes, on s'équipe pour la pluie, qui viendra nous tremper depuis le sud d'Ottawa jusqu'à Gatineau. Malgré tout cela, bien content du weekend, des routes et de la moto. J'ai enfin pu profiter de tous les modes (Sport/Street/Off road et Rain...) et rajouter 1100 km au compteur. Itinéraire Google: Loop 2 jours QC-VT-NY-ON
  50. 14 points
    Bonjour à tous, J'ai pensé partager avec vous le récit de notre aventure sur la Swisha loop la fin de semaine dernière (20-21-22 mai). La Swisha loop est une boucle de 800 kilomètres au nord-ouest de Gatineau. Le tracé est disponible sur Graveltravel.ca. Il s'agit d'un itinéraire de hors-route, principalement de la trail de motoneige et de ATV de niveaux variés, j'aurais tendance à dire que c'était beaucoup de niveau 3 et un peu de 4. Notre groupe était formé de deux KLR, une Sertao et un WR250R (moi). Nous étions tous chaussé de pneus 50/50. Nous sommes partie de Val-des-Monts samedi matin un peu avant huit heures. Il faisait beau, le moral était élevé et nous étions tous fébriles à l'idée des aventures qui nous attendaient. À Cantley nous sommes embarqué sur des chemins de gravel bien entretenu. Les paysages étaient superbes. Nous sommes passé sur un barrage, Pagau Dam, qui avait vraiment un fort débit d'eau sortant, impressionant. Nous avons retrouvé l'asphalte et avons continué jusqu'à Kazabazua pour notre ultime arrêt d'essence pour la journée (nous avions avec nous des rotopax pour ma petite tanque de 3.1 gallon et la Sertao, pas de problèmes avec les KLRs). Après quelques dizaines de kilomètres nous avons enfin commencé les trails. Bien vite nous avons eu notre premier défi de taille, le passage d'un pont fermé avec seulement des poutres. Nous avons donc dû passer les motos une à une, à quatre, en équilibre sur les poutres. Pour ma moto deux personnes étaient suffisantes, l'avantage d'une moto légère, tout est plus facile. Après ces trails nous avons fini par trouver l’entrée de la ZEC Pontiac. Nous avons payé notre droit de passage et avons continué à nous enfoncer dans la nature. Pour le restant de la journée nous avons parcouru de cent à deux-cent kilomètres de trail. Notre compagnon en Sertao a eu quelques débarques, résultantes en égratignures coûteuses sur la belle Sertao ainsi que des foot pegs et pédale de frein tordu, mais facilement remise en place avec un peu de force sagement appliquée. Il y avait plusieurs longues sections très sablonneuse, mais pas trop difficile avec la bonne technique. La conduite en terrain accidenté demandait toute notre concentration, les arrêts pour se reposer aurait été bien apprécié si ce n'était des essaims de mouches noires qui nous sautait dessus à chaque arrêt. Bref, la journée fût longue, très longue, mais nous sommes parvenu à notre destination en fin de journée, le Pavillon La Vérendrye Lodge. Rien de moins que le paradis après une journée aussi rude. La journée fût magnifique et sec, donc la poussière était au rendez-vous et la douche fût doublement appréciée. La Vérendrye Lodge est une pourvoirie 100% autonome, ils produisent leur électricité avec des panneaux solaires et des génératrices. Ceci dit, ils ne manquent de rien et on y est très bien reçu. Les hôtes sont vraiment sympathiques et nous avons eu bien du plaisir à jaser avec eux. La journée du lendemain s’annonçait pluvieuse, mais heureusement nous avions beaucoup moins de kilométrage à faire cette journée-là. Nous avons traversé quelques dizaines de kilomètres sur des chemins forestiers avant de retrouver des trails étroites dans la fôret, du pure plaisir. La première partie de la journée fût plutôt sec sous un couvert nuageux peu épais, la température était fraîche et parfaite pour la moto. En deuxième partie de la journée la pluie a commencé et nous fument bien content d’arriver tôt (et trempé) à notre arrêt pour la journée, les Guides de la Vallée du Moine, à Rapide des Joachims (ou Swisha tel que le dit les anglophones, incapables de prononcer Joachim). Encore une fois nous fument très bien reçu par notre sympathique hôte, Étienne. On a mangé comme des rois, de bons ribs bien assaisonnés. Notre ultime journée s’annonçait plus belle que la veille, quoique le brouillard matinale était assez épais. Nous avons quitté notre auberge et sommes allé faire le plein au village. Nous sommes retourné sur les trails et avons continué sur notre trajet qui empruntait à cet endroit la piste de motoneige 43. La piste s’est avéré être une superbe trail pour la moto hors-route, surtout du niveau 3 mais aussi quelques sections de niveau 4. On a eu bien du plaisir. Même s’il ne pleuvait pas, toutes les traversés de trous d’eau ont fini par me mouiller et par entrer dans mes bottes par le haut. Lors du passage d'un pont emporté par les crus, où ne subsistait que de gros tuyaux, notre compagnon sur la Sertao a malencontreusement ouvert plein gaz lors d'une manoeuvre difficile. La Sertao nous a montrés tout son potentiel de puissance en effectuant un vol plané sur wheelie et notre compagnon de suivre comme superman. Nous regardions tous et avons eu droit à tout un spectacle. Miraculeusement, aucun dommage pour le rider et la moto. Une fois qu'il fût établi qu'aucun dommage n'avait été encourru, nous avons pu en rire chaudement pour le restant de la journée. On a retrouvé la civilisation après environ 150 kilomètres d’aventure dans les trails et on s’est arrêté dans un petit restaurant pour savourer de bons burgers fait maison. J’ai tenté de faire sécher le plus de linge possible, mais j’ai tout de même dû remettre du linge humide et froid pour retourner sur la route. À ce moment-ci on savait qu’il nous restait beaucoup de kilomètres à faire mais nous ne savions pas quelle type de route nous attendait. Après quelques dizaines de kilomètres sur l’asphalte à travers la civilisation et un arrêt essence, nous avons retrouvé des chemins de gravelles entrecoupés de section de route asphaltées jusqu’à la clôture de la boucle, au barrage de Pagau Dam. Nous avons traversé de superbe paysages, c’était de toute beauté, le soleil était revenu et ce fût une finale à la hauteur de ce périple mémorable. Voilà ce qui conclut ce court récit d’une aventure que je recommande chaudement à tous ceux qui désirent allier le plaisir de la conduite hors-route avec l’exploration de contrés sauvages.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.