Jump to content

Les membres actifs


Popular Content

Affichage du contenu ayant la plus haute réputation depuis 2019-09-09 in all areas

  1. 5 points
    Voilà elle est a mon goût ! Un peux moin terne.
  2. 4 points
  3. 4 points
    Dis Tonneau, t'aurais pas pris quelques bières de trop avec ton club sandwich? https://lp.ca/6i9aRj
  4. 4 points
    Ouain ben... j'pense c'est de ta faute si je suis allé à Watkins Glen. Merci pour le hint, c'est vraiment un super spot ! Par contre j'étais pas en moto, mais avec ma boîte à caresses...
  5. 3 points
    Ce sera justement une de ses plus grande qualité!!
  6. 3 points
  7. 3 points
  8. 3 points
    J'en avais posté un il y a un an ou 2. En voici un autre (j'espère que c'est pas le même mais ça se peut). Si ça vous donne pas envie de partir, je sais pas ce qui vous le donnera. Après 30 minutes j'avais fait mes valises mais j'avais oublié que je ne pouvais pas partir.
  9. 3 points
    Mardi je suis allé visiter le musée de la drave qui est situé à Saint-Aimé-des-Lacs dans Charlevoix !!! J`ai rencontré Monsieur Robert Gaudreault ancien draveur et bûcheron qui a prit deux heures de son temps pour m`expliquer et me montrer son musée riche en histoire. WOW j`ai adoré ma visite et le temps a passé trop vite pas eu le temps de tout voir et je vais mettre seulement quelques photos tellement il y a des objets et des choses à voir dans le musée tout fonctionne et en bon état…...les Snowmobiles et les vieux ski doo fonctionne numéro 1 et il a aussi une imposante collection de scies mécanique !!!! Allez voir ce musée ça vaut le détour !!! Reproduction en miniature d`un camp de bûcherons d`époque !!! Ancienne meule pour limer les haches !!! Pour faire sauter la dynamite !!! Une petite partie de collection de scies mécanique !!! L`acteur Vincent Graton est passé à ce musée en 2011 !!! Une motoneige Harley Davidson !!! Une partie de la collection Ski Doo !!! Depuis mon jeune âge je rêve de posséder un Snowmobile !!! POLARIS AUTOBOGGAN !!! Laveuse à faire du beurre et se transforme pour laver le linge !!! Laveuse à linge de l`ancien temps !!! Moi et Monsieur Robert Gaudreault….une de mes plus belles rencontres….ce Monsieur est une légende vivante et longue vie à lui et à son musée !!!! A+ Super Sherpa
  10. 3 points
    Avertissements : Ce RR est long… je l’écris comme aide mémoire pour la prochaine longue ride qui risque d’être dans seulement deux ans. J’espère qu'il puisseêtre utile aux autres trippeux. Il est divisé en plusieurs sections : Post 1 : Qui sommes-nous? Concept du voyage, Mes impressions sur l’ensemble du tracé MABDR. Post 2 – 3 – 4 : Le récit avec quelques photos Post 5 : Notes concernant la moto et l’équipement Post 6 : Les apprentissages Poste 7: montage photo (à venir) 1. INTRODUCTION 1.1 Qui sommes-nous : Moi : OlivierG, 25 ans d’expérience hors route, 3 ans avec des grosses inconscientes. J’aime rouler vite dans le bois. Je souffre d’une allergie sévère aux autoroutes! La Copilote : Marie-Josée (IronButt!) : Épouse extraordinaire, athlète. Elle ne veut rien savoir de piloter une moto (grrrr) mais adore m’accompagner lors de longues randonnées d’une journée ou deux. Nous avons fait La Classique, la Puppy Dog et la RidaGuidget. Nous n’avons aucune expérience pour les voyages moto camping plus longs. Comme co-pilote, ma douce a eu plusieurs mandats : Préparer un cahier de notes concernant les nombreux campings sur le tracé de la MABDR et de la Blue Ridge; acheter et préparer l’équipement de camping nécessaire chez MEC/Sail; prendre des photos pendant le voyage, préparer le campement et surtout, faire des Peace!, des Allos! et des Yo à tous les motocyclistes! Marie-Josée a mérité le titre honorifique d’IronButt car elle a une endurance et une patience incroyable. Honnêtement, je m’épuisais plus rapidement qu’elle. J’ai beaucoup apprécié qu’elle puisse également rouler debout dans les sections plus sportives. Nous avons fait une belle équipe. Nous recommencerons. 1.2 Le Concept : Rouler en mode 2up. Pas d’accompagnateur prévu; Éviter les autoroutes et les grandes villes Rouler 300 km ou + par jour; Parcours prévu : MABDR + Tail of Dragon + Blue Ridge/Skyline. Improvisation de Front Royal (Virginie) jusqu’à Wells (Ogunquit) dans le Maine où nos enfants nous attendent dans un chalet en bord de mer. Hébergement : Aucune réservation à l’avance. On planifie les dodos en milieu d’après-midi en utilisant le carnet d’IronButt et les sites web des parcs nationaux. Nous sommes d’accord pour coucher à l’hôtel s’il pleut en fin de journée car il est désagréable de faire le set-up camping sous la pluie; Restaurants : Le moins souvent possible. (Je voyage souvent par affaire … j’ai une écoeurantite aigüe des hôtels et des restaurants…); En cas de pluie, on roule quand même. (Bien content d’avoir établi ceci à l’avance car il a plu en ti-pépère!); Nous avions aussi convenu avant le départ que les grands silences seraient acceptables : C’était bien OK si madame écoute la musique alors que je découvre la culture américaine en écoutant la radio (Oh lord! Jesus, praise Lord Trump… passons). 1.3 Mes impressions sur l’ensemble tracé MABDR: Le vidéo promotionnel donne l’impression qu’il a beaucoup d’asphalte. Il y en a en beaucoup effectivement, mais le vidéo sous-représente les longues sections en montagne qui comprennent beaucoup de switchbacks avec de très belles vues. Toutes les sections nous font découvrir des petits villages très sympathiques. Essence : Aucune crainte à avoir si vous faites le plein à chaque village. J’ai une autonomie de +/- 330km sur mon AT, la lumière de réserve ne s’est jamais allumée. Nous avons croisé pratiquement personne sur les parcours en montagne. Il faut être très bien préparé pour les imprévus : Balise satellite, outils et expérience mécanique obligatoire. Il n’est pas rare de rouler plusieurs heures sans croiser des humains ( Washington et Jefferson National Park particulièrement); Nous avons vu des ours et beaucoup des chevreuils; Parcours très facile pour ceux qui ont une expérience enduro. Je dirais que c’est comme La Classique. Niveau 0-1 surtout. Niveau 2 à l’occasion. Rien qui ne force la passagère à débarquer. (Note : Nous n’avons pas fait les sections « Experts » puisque je roulais en mode 2 up, chargé avec une remorque); Si vous avez fait la Puppy Dog trail, vous serez en terrain connu. Ajoutez de la distance, des switchbacks et des changements d’élévation. Nous avons parfois dévié du parcours car les routes ou sentiers étaient fermés à cause de washouts. À chaque occasion, les déviations étaient aussi agréables. Pas besoin de s’entêter pour demeurer sur le parcours. J’ai aimé toutes les sections, sauf la partie nord de la section 4 car il y a une trop longue section de transition sur asphalte (la 9) Si vous faites le parcours du Nord au Sud (Section 9 à 1), l’effet wow diminue après la section 5. C’est toujours plaisant, mais ca peut devenir redondant. Je considère refaire le trajet des sections 9 à 5 aller-retour en mode rapido avec 2-3 autres pilotes de niveau avancé. Hint hint. Il est impossible de faire le tracé en se fiant uniquement à la carte imprimée. Il faut obligatoirement avoir un GPS grand écran et je suggère d’avoir un 2e gps de poche juste au cas… À suirrrre...
  11. 3 points
    Je ne sais pas pourquoi mais le site semble avoir été écrit par un maudit F.... rouler dans les sentiers d’Élizabeth, quel plaisir!
  12. 2 points
    Je vend ma belle GS1200 Aventure, c’est une 2008 avec 97363km, toujours entretenu au petit soins et en parfaite condition, la moto à plusieurs options Touratech ainsi qu’une suspension Stadium à l’arrière, siège rembourré très confortable avant et arrière, poignée chauffante et deux valises en alu BMW. Les huiles seront changer avant la vente ainsi que les valves ajuster (inspection dû à chaque 20 000km) les pneus sont à 80% neuf et les freins sont en bonne condition aussi! Rien à faire sur la moto et à 97000km elle n’est même pas à la moitié de sa vie!!! Pas d’abs ni de suspension électronique donc pas de problème non plus Prix fin de saison : 6999$ Infos 514-402-1009 Danick
  13. 2 points
    Pour avoir des adresses tu dois avoir la carte city Navigator. La carte topo fait juste te donner la topographie des terrain et chemin forstier mais pour plus de précision, tu dois avoir une autre carte
  14. 2 points
    Je sais que la photo n'est pas très bonne, mais je voulais montrer qu'il était articulé.
  15. 2 points
    Ça va remplacer tes vieux Playboy...
  16. 2 points
    Evite de dire que tu es en voyage a l'etranger mais que tu réserves la moto, que ton secrétaire communiquera avec le vendeur pour lui envoyer une traite bancaire, que l'argent est bloqué dans une banque Malgache avec comptes a Nos dont tu es le seul a connaitre l'existence, car tu es le petit fils de l'ambassadeur Malgache en Iran etc etc etc...
  17. 2 points
    Viarge.... ca ne serait que 3 jours... pas si mal...j'ai pas assez de doigt i compris le principale intéressé pour compté le nombre de jour sans... pis chu marié. Bon ma arrêté car la ca fait déprimé
  18. 2 points
    Viens rouler dans les Alpes. Rouler moins, rouler mieux!
  19. 1 point
    Pour en informer quelques uns ici et là...c'est 17 minutes de bonnes informations et quelle intelligence de la part du constructeur...Bravo Yamaha un travail remarquable!!
  20. 1 point
    Pas assez vite faut croire, ces sur que je change l'année prochaine. Ca vas etre mon 4iem... un essaie, un cheap, un cheap moyen.. le fly trekker est vraiment bien a basse vitesse, pas chaud pas pesant, permet de mettre des google avec la visière, ces vraiment au niveau du bruit que ces de la merde
  21. 1 point
    Pour un bike pas trop pratique et certainement pas un double-usage pour faire de la longue distance. La T7 sera bien meilleuré dans ce segment. La CRF450L est plus un motocross déguisée en double-usage. IMHO (Je l'ai essayée est elle n'est vraiment pas sur ma liste, je m'attends à des ventes à rabais)
  22. 1 point
    La braquette magnetique de ma GoPro est tenue avec de l'Ultra-Black sur le dessus du casque
  23. 1 point
  24. 1 point
    https://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/guide-verification-motocyclette.pdf
  25. 1 point
    https://hyperpro.com/steering-dampers/ Le Touratech est en fait un Hyperpro CSC "rebadgé". Tu serais probablement mieux avec le modèle RSC, mais surtout, les 2 modèles sont moins cher directement de Hyperpro. Touratech, Hyperpro ou Ohlins sont les upgrades les plus simples, car tous de même configuration linéaire que celui d'origine. Sinon tu peux aussi monter des dampers style "Scott" (Scott, GPR) sous les support de guidon et pointant vers l'arrière, mais ça va demander des modification soit à ton triple clamps du haut, soit à tes supports de guidon, en plus d'avoir besoin d'une "pin" côté frame. Des options: https://dynamiccycleparts.com/product/gpr-steering-damper-stabilizer-all-ktm-1190-adventure/ https://www.tripleclampmoto.com/products/steering-damper-and-headlight-brace-for-ktm-1050-1190-1290-1090 https://slavensracing.com/shop/rubber-sub-mount-damper-kit-ktm-1190-brp/
  26. 1 point
    C'est ce qui est prévu. Toujours garder la mer à ma droite.
  27. 1 point
    Si tu n'est pas un gars patient, tu regardes pas du bon côté avec la T7.
  28. 1 point
    Je viens de lui parler,elle devrait être à La Brocante en 2020 ,elle est très sympathique .
  29. 1 point
    Comme un neuf en arrière, et vraiment pour plier ces disques, ça prend tout un coup. Je vais nettoyer les oeillets par l'intérieur de le roue. Le nettoyeur à l'air bon, mais mon compresseur est pas fort!
  30. 1 point
    Bonjour Après un début d`été passé dans les rénovations....nous nous sommes décidé à faire un voyage de 2 semaines dans une portion des maritimes que Nancy n`avait jamais vue et pour ma part quelques souvenirs lointains des années 80... Toujours sur le même concept que nos voyages précédents dans l`Ouest .... bref j`avais 3 jours pour me rendre à Cavendish pour rejoindre Nancy qui prennait l`avion le 19 Aout d`Ottawa à Charlottetown sur l`île-du-Prince-Édouard! De là nous allons rider ensemble tranquillement pour le retour pendant 2 semaines. Voici en gros notre trajet de +- 3,500km en incluant ma ride solo! Départ solo le Vendredi 16 Aout d`Ottawa en passant par les États-Unis....paysage typique du Vermont ..... j`ai quand même décidé de passer la nuit au Québec à Coaticook qui est un village très agréable près de la frontière!!! J`ai par la suite traversé le Maine pour me rendre à Saint George au Nouveau-Brunswick.... Traversé du Pont de la Confédération entre le Nouveau-Brunswick et l`Île-du-Prince-Édouard! Le pont est long de +-13KM et fut ouvert en May 1997 après presque 4 ans de construction. Vous payer seulement lors de votre retour de l`île soit $19.00 pour une moto.... Après avoir rencontré Nancy à l`aéroport nous avons passé 2 x jours dans un petit motel avec chalets près de la mer...nous avons adoré les plages ... l`eau était bonne et quoi dire du son des vagues avec le vent de la mer.... ....et je me suis gâté pour ne pas dire gavé avec de la bonne bière locale... il y a beaucoup de microbrasserie.... Nous avons visité le village d`Avonlea ... agréable mais décus que la plupart des maisons sont devenues des resto......la belle église est maintenant rendue un resto pour manger des hamburgers......ns ns sommes quand même tapé un bon petit dîner au resto Samuel`s... avec une bonne bière locale... Au bonheur de Nancy qui avait lu tous les livres, ns avons visité la maison de Anne aux pignons verts qui est derrière un musée à Cavendish....très agréable en fin de compte... mais qui m`a donné extrêmement soif.... Nous avons adoré de rider le long des côtes ainsi que le petit village de North Rustico...les gens sont très aimable et beaucoup sont d`origine acadienne et parlent encore le francais...quand même impressionnant...beaucoup de drapeaux Acadiens... Quoi dire du restaurant de North Rustico. Les pêcheurs locaux ramènent des fruits de mer frais à chaque jour....Blue Mussel Café vaut vraiment le détour.... Après un séjour mémorable à l`Île-du-Prince-Édouard, nous nous sommes rendu jusqu`à Boutouche au N-B et passé une magnifique après-midi sur les plages et les dunes de l`Éco-centre Irving...le long quai à été entièrement refait... Nous avons passé la nuit à l`Auberge d`la Dune et le chef cuisiner Carson nous a préparé un méchant bon souper....très belle auberge propre et abordable avec bain tourbillon.... Par la suite nous avons passé quelques jours à Caraquet qui est considéré par beaucoup comme la capitale de l`Acadie....ici petit arrêt à Nequac a l`île au foin...... Il ne faut pas manquer de visiter le Village historique Acadien de Caraquet, nous avons passé une journée complète et même manqué de temps...vous traversez +- de 200 ans d`histoire et visiter tous les batîments avec des gens habillés comme dans les différentes époques....vous pouvez y manger, boire et gouter des plats traditionnels sur place ou dans le resto rustique....une des dames de l`époque m`a fait manger les meilleurs pets de soeur de ma vie.. ne pas le dire à ma mère....voici la carte du site prise sur le web... Dans les plus vieilles fermes...la senteur de la bonne bouffe cuit sur le feu... Nous devons avoir pris près de 500 photos...le fait que les bâtiments ou fermes soivent distancés les uns des autres aident beaucoup à passé du temps de qualité avec les acteurs et actrices... Le bar de l`époque qui aurait été probablement un de mes endroits favoris..... je commencais déjà à voir brouillé... Démonstration de la fabrication du linge et autres....à partir de la tonte des moutons.... Le forgeron du village... Nancy qui est bien à l`écoute de la lesson d`histoire du professeurs de l'époque.....Il faut savoir que l`ancienne Acadie (depuis 1604) comportait les territoires actuel du Nouveau- Brunswick, Nouvelle-Écosse, et de l`Île-du- Prince-Édouard avant le grand dérangement de 1755... après la conquête britannique beaucoup furent déportés ou s`enfuirent à l`intérieure des terres pendant près de 10 ans ou ils purent retourner sur leurs terres si il plaidaient allégencent à la couronne britannique....beaucoup de leurs terres furent donnés aux loyalistes anglais qui venaient des États-Unis après la guerre d`indépendance américaine... Vous pouvez observer des artisans à l`oeuvre que ce soit la fabrication de meuble, de tonneau ou autres...et vous pouvez en acheter certains à la boutique...ici avec le ferblantier... Vous pouvez même y passer la nuit au Chateau Albert.... Garage Irving avec station à essence de l`époque.... Après une journée ben remplie .... rien de mieux que de bons fruits de mer avec de la bonne bière locale pour célébrer....surtout ne manquer pas le Resto Pro-Mer de Caraquet... Traversé au Québec à Campbellton avec un magnifique monument dédié aux nombreuses rivières à Saumon de la région... Ca vaut la peine de faire un petit détour et d`aller visiter l`oratoire du Mont St-Joseph (555 mètres) et son magnifique belvédère à Carleton-sur-Mer .....l`église fut construite en 1935 et agrandit en 1955 ... belle peintures et exposition à l`intérieure... Le belvédère offre une vue imprenable sur Carleton-sur-Mer et la baie des Chaleurs.... de l`autre côté vous pouvez aussi apercevoir le Nouveau-Brunswick!! Nous avons passé 2 jours à Percé et ns ns sommes encore gâté...nous sommes resté au motel Le Mirage et voici la vue du rocher percé prise de notre chambre - balcon.... Le lendemain ns avons fait la petite croisière, tour du rocher percé et de l`île Bonne Aventure et avons observé les phoques gris et de nombreuses espèces d`oiseaux..... Nous avons débarqué sur l`île Bonne Aventure et fait le tour à la marche (+-9km), nous avions apporté notre bouffe pour faire un pic-nic....il y a quand même 2 x petits resto au besoin....autre journée mémorable... Nous avons été voir la colonie de fou de bassan....ils reviennent ici à chaque été pour s`y reproduire....toujours aux même nids ou la femelle et le mâle se retrouvent.... Les sentiers de l`île sont bien entretenus ... ici près de la plage des paresseux ou les pêcheurs venaient s`y reposer après avoir installé leurs filets au lieu de retourner au village pour y trvailler.... Magnifique photo que ns avons prise du rocher percé à partir de l`île.... Le lendemain nous avons arrêté visiter le musée autochtone des maritimes soient des Micmac près de Gaspé ...très intéressant comme endroit.....ca vaut la peine de prendre le tour guidé... Nous sommes arrêtés visiter les bunkers de la deuxième guerre mondial qui servaient à protéger la baie de Gaspé contre les sous-marins allemands....il ne faut pas oublier qu`une vingtaine de navire furent coulés par les allemands dans le fleuve St-laurent et ses environs... Magnifique vue des falaises du Parc Forillon!!! Par la suite nous avons passé la nuit au Cap-des-Rosiers et en avons profité pour visiter le plus haut phare au Canada avec ses 34 mètres. Il fut construit en 1858 à cause des nombreux naufrages dans cette région...Nous sommes resté au Motel le Pharillons avec vue sur la mer......nous avons dormit avec le son des vagues... La visite guidée et détaillée du phare en vaut vraiment la peine ... merci encore à notre guide Maxime qui est un vrai passionné...ici Nancy qui descend du sommet... Nous sommes tombé en amour avec les phares ... le lendemain ns avons arrêté au phare de la Pointe-à-la-Renommée ... le plus vieux phare à droite fut construit en 1880 et puis le deuxième sur la gauche en 1907..... ...puis celui du Cap de la Madelaine.... Magnifique vue du village de Grande-Vallée qui résume bien le paysage fabuleux de la côte Nord de la Gaspésie... Un autre de nos phares favoris celui de La Martre.....nous avons acheté plusieurs petits phares souvenirs fait par des artises de la région.... Nous avons passé les 2 derniers jours à Cap Chat et à Rivière du Loup avant que Nancy prenne l`avion à partir de la ville de Québec.....je suis retourné en solo avec la tête pleine de souvenirs mémorables....j`ai fait un petit détour par Saint-Alexi-des-Monts pour y passer la nuit et profiter de la magnifique microbrasserie - La Nouvelle France!!! Voilà une autre superbe aventure qui se termine. Nous aimerions en terminant saluer les gens de la Gaspésie, de l`Acadie, des maritimes, les Micmacs et les autres touristes que nous avons rencontrés. Les gens des régions sont tout simplement formidable ...... Ce fut TOUTE UNE AVENTURE!!!! Santé et bonne fin de saison à vous tous!! Tonneau et Nancy!!
  31. 1 point
    Reste à voir et essayer , T 700 , 790 Adventure , AT850 .... Oh time will tell . Mais oui la Yam 700 simplette m'intéresse . Beaucoup de changements ces temps-ci , et d'autres à prévoir pour encore quelques années .
  32. 1 point
    Je suis pas contre non plus... Je suis allé essayer une 850GS et meh... Je préfère encore ma vieille Tiger qui puff l'huile (ce moteur là...). Je suis ouvert à toutes les marques. Le truc c'est que ça risque d'être difficile d'essayer la T7, comme la 790 d'ailleurs. Un nouveau modèle attendu, ça se vend comme des petits punchos.
  33. 1 point
    Belle soirée,une 15zaine de motos et du monde que l'on avait pas vu depuis lgtps,çà fait du bien de les revoir,surtout pour parler de leurs vacances !
  34. 1 point
    J'attends de l'essayer pour confirmer, je dirais donc 99.99% certain.
  35. 1 point
    Elle fait partie de mes choix potentiels, mais dans mon cas, la disponibilité m'importe peu, ne prévoyant pas changer avant 2021-2022. Je reste partagé entre la 790 et la T7, avec un avantage pour la T7 à ce moment-ci. J'aime la simplicité de la T7 (et le coût plus bas que cela amène!) ainsi que la fiabilité Yamaha, mais j'aime bien certaines options de la 790 tel que le cruise control et un peu plus de convivialité pour le mode voyage. D'ici là, il y aura (peut-être) une Africa Twin 850 dans le portrait qui pourrait changer la donne. Anyway, toutes auront leurs spécificités et ça se décidera au niveau des compromis que je serai prêt à faire à ce moment, car une moto aventure, c'est une moto de compromis! À suivre...
  36. 1 point
    Les modèles fabriqués en Fce ont les mêmes caractéristiques que les japonaises mais elles ont en plus une légère odeur d'ail.
  37. 1 point
    Ce sera intéressant quand elle sortira au Québec de comparer les spécifications des nôtres 'Made in Japan' avec ceux 'Rabouté en France' ... lol Sans farces les journalistes n'ont pas grand chose à dire au sujet de la qualité de construction des modèles français.
  38. 1 point
    Bon aucune T700 en montre au Concessionnaire de Narbonne elle a été vendue rapidement. Ils en attendent 3 autres d'ici quelques semaines mais je serai reparti En attendant j'ai un beau pamphlet en papier glacé ... pauvre consolation
  39. 1 point
    Trop cher à 3800$, même si elle a peu de KM. À ce prix là tu peux avoir un FJR plus récent.
  40. 1 point
    Les deux entreprises s'adressent à des clients français ça c'est clair.
  41. 1 point
    Wow! Et rewow! Quel beau voyage! Vous formez une belle équipe! Un jour moi aussi je trouverai mon accompagnateur!
  42. 1 point
  43. 1 point
    Un peu de gossage au début du vidéo, mais très belles images. Partie 1
  44. 1 point
  45. 1 point
    Mardi prochain le 10 sept, Café rencontre a l'endroit habituel. (Fromagerie Victoria de Trois-Rivières) Je serai sur place dès 18 heures pour souper et vous accueillir. Si le temps le permet j'y serai en moto sinon en auto peut importe le mode de transport. Bienvenue a vous tous. Michel (Larno)
  46. 1 point
    45 années que je roule en sentiers au Québec avec la même moto qui fut ma première et sera ma dernière, Triumph Bonneville-Scrambler 1967 Certain que je n'ai plus la vigueur et le tonus musculaire de mes 35 ans pour controler et performer la machine Quand je prévois plus de 300 kilos à faire dans la même journée, je porte ma ceinture abdominale pour me soulager des douleurs dorsales de mes vertèbres maganées D3 à D5 J'arrive quand même à rouler dans les mêmes trails d'Hydro qu'autrefois tout en évitant le plus possible les trous de bouette genre la moto enfoncé au moyau des roues ou les pentes trop rocailleuses genre cailloux de 30 centimètres Etant solitaire de nature et seul dans ma catégorie, moto anglaise de plus de 50 ans, j'ai pris l'habitude de rouler seul dans ma gang dont je suis l'unique membre actif au Québec Il existe surement d'autres proprios de vieille moto anglaise de sentier, mais ils ne sont pas trop actifs. Cet été, mon but était d'explorer une partie des routes et sentiers de la SEPAQ et après 2000 kilos je pense l'avoir atteint. Je ne cherche plus à battre des records de temps et de vitesse; je roule tout simplement à mon rythme du moment. Et tant que je le pourrai financièrement et physiquement parlant, je roulerai avec le vieux Triumph qui continu à faire vibrer les forêts du Québec Pas le choix, je suis un des derniers porte étandards de la vieille moto anglaise de sentier au Québec
  47. 1 point
    Aurais-tu oublié de lire la discussion avant de répondre?
  48. 1 point
  49. 1 point
    Bandit, Merci pour l'offre mais ce ne sera pas pour cette année, de laisser la moto en Europe. L'an prochain on refait l'Ouest Amaricain mais au nord cette fois.
  50. 1 point
    Jour 6: Lost River State Park à Covington, Virginia (Section 3) La gang de squatteurs se réveille tôt. Mais il pleut encore des cordes. Pffff. On bouge pas d’icitte… Café et rôties sur le brûleur. Quel délice. Pendant que Louis de Funaise et Yann font brailler ma blonde de rire, je refais les connections électriques entre la moto et la remorque. Vive les bâches pour travailler au sec. Aille, il y a un bébé ours à 200 m de moi. Pas vu la maman, il file dans la montagne. Pfiou… Nous décollons vers 10h30. La routine s’installe : Montagne, fermes, petits villages, switchbacks. Il pleut encore : On couche à l’hôtel mais on trouve rien d’abordable à proximité. On saute sur l’autoroute, j’ai des boutons qui poussent… et nous prenons la sortie pour Covington. Dominic et moi arrêtons dans le stationnement d’un motel minable et nous nous dirigeons à la réception. LOL. En franchissant la porte, nous sommes accueillis par … un gros moniteur 42’’ où on y voit une chaise et un bureau en plongée. Cossé ça!?!? Nous sommes filmés car on voit nos faces en mortaise. Trop drôle. Soudainement, une gentille et jolie préposée apparaît à l’écran et elle nous parle. Hein! Elle est où? Nous finissons par comprendre qu’elle gère l’accueil de trois hôtels à distance. Elle nous trouve des chambres dans un autre hôtel non loin. Asti que j’haïs ça les hôtels, mais pas le choix ce soir. Nous sommes au sec et nous pouvons enfin faire une brassée de lavage. Je fais de l’anxiété de savoir que la moto est dans le stationnement loin de notre chambre. Il y a beaucoup de monde bizarre ici. Pas le choix. Jour 7: Covington à Ungry Mother State Park, Marion, West Virginia. (Section 2) Après un gros déjeuner, nous reprenons le sentier de guerre. Devinez quoi : IL PLEUT ENCORE DES CORDES. Pas grave, on pousse et on roule dans les montagnes, longtemps. La vue doit être belle, mais on voit rien au loin. Les sentiers étaient littéralement des ruisseaux. Rendu en bas de la montagne sur une section de transition, nous décidons de by-passer la Tub Run car on craind qu’il y aura des washout et des arbres de couchés. Fait pas beau pantoute! Vers midi, nous arrêtons à la fin de la section 2 après avoir franchi la superbe Jefferson National Forest. Dominique et Yann en ont ras-le-bol de la pluie et ils décident de se trouver un hôtel immédiatement. C’est donc à la fin de la section 2 que nos parcours se séparent. Ce fût un rencontre et un périple teeeellllement agréable. Merci Dominique et Yann. J’espère rouler avec vous encore. Vous êtes des personnes vraies, authentiques. Dans la pluie et les vents agressifs, IronButt en moi poussons. Après quelques KM sur une route de transition, on bifurque dans les montagnes. Oh oh! Un arbre vient de tomber et il bloque toute la voie. Pfff. Marie-Josée débarque, nous cassons des branches et je saute la partie la moins haute. Y’en a pas de problème. Les autos et camions arrivent et ils restent immobiles… Large sourire dans mon cassse. Nous avons faim et je dois faire le plein. Nous arrêtons à un magasin général minus qui sert de restaurant et de bar. La jeune propriétaire nous prépare de succulents sandwichs et nous prenons place à la seule table dans le magasin/bar/restaurant. Jim (un autre!) environ 70 ans, est également à la table et il sirotte une tite-frête. La routine commence, « Where you from? … From Canada!!!! What do you think of our president?.... ‘’ Comme un bon fonctionnaire, j’évite la question en répondant simplement « Its interesting… ». Il avoue rapidement être un démocrate. Son accent du sud est tellement prononcé que ma blonde ne comprend rien. Elle me fait des gros yeux pour me dire de ne pas la quitter. Elle se contente de faire Ya, HuHum… je réponds aux questions. LOL. Un autre client entre dans la place et Jim change soudainement de sujet… Shhhh. C’est un méchant républicain corrompu... J’adore ce voyage J Le soleil fini par sortir et nous avançons bien sur le tracé de la section 1. En forêt, le fond est solide mais ca glisse. Ca commence à être redondant. J’arrête pour étudier la carte imprimé et le GPS. AH bin câline…. Nous sommes à quelques KM de la route « Back of Dragon ». Nous quittons la 625 à l’intersection de la 614 pour faire la magnifique route 16 jusqu’à Marion, WV. Une autre route parfaitement asphaltée, super sinueuse en montagne. Nous arrêtons pour la journée au Ungry Mother State Park : Super propre, spacieux, deck en bois pour mettre la tente, plage, sentiers pédestres, épicerie à quelques km. Je recommande fortement. Notre campement est à côté d’un groupe de 16 personnes d’une même famille. Prière avant le repas, ils jouaient aux cartes, le grand père racontait des histoires autour du feu. Pas de cellulaire. Simplicité volontaire. Ca respirait le bonheur et la civilité. Nice. Jour 8: Marion, WV à Damascus WV (FIN de la MABDR) à Hot Springs, Tennessie. Après avoir mangé à Damascus, fin de la MABDR. Nous décidons de se diriger vers Deals Gap pour faire la mythique Tail of Dragon. Tout le monde en parle, faut bin y aller! Pour s’y rendre, j’opte pour rouler sur la route 11w sur 300KM. Non non non. Grosse gaffe. Plate plate plate… Après 100 km en ligne droite, j’arrête sur le bord de la route au milieu de nulle part, j’arrête et nous étudions la carte routière que Dominic m’a prêtée. Je prends une décision : Fuck la Tail of Dragon! Je ne ferai pas un autre 200km d’autoroute dans une chaleur suffocante pour franchir des courbes sur du terrain plat sur seulement 17 km. La MABDR, la Howards Lick Rd et la Back of Dragon ont suffi. De plus, j’avais en mémoire le commentaire de @Tonneau qui qualifiait la Tail of Dragon de «overrated». Merci Alain . Je quitte donc l’infiniment plate route 11w et nous prenons les agréables routes secondaires en direction de Hot Springs, TN, une petite localité de touristes qui conduisent tous des Subaru et magasinent seulement chez MEC, Sail ou Atmosphere! Genre. Nous établissons notre tente au camping Hot Springs. Je ne le recommande pas car c’est surtout pour les roulottes. Il y a 4 ou 5 terrains pour les tentes en bordure de rivière. Jour 9 : Hot Spring, TN à Maggie Valley (TN) (DÉBUT de la BlueRidge Pkwy)à Julian Price State Park, Caroline du Nord, (Blowing Rock, Blue Ridge Mile Post 297) La journée s’annonce belle. Beau soleil, pas trop chaud. Nous empruntons la route 209 vers le sud. Wow. Ca fait changement de la 11w. Rendu à Maggie Valley, nous arrêtons à un resto où il y a beaucoup de motos et de monde à l’extérieur. J’entre à l’intérieur, c’est full de monde et je comprends pourquoi : les assiettes à déjeuner sont gigantesques! Je ressors pour faire la file et jaser avec les locaux. Comme d’habitude, le gens nous abordent en voyant l’immatriculation du Qwebec sur la remorque. Je vous le dis, j’ai l’impression de promener un Golder retriever! Nous sommes des vedettes ;) Angel, un colosse de 6.2’’ avec veste de cuir, des tatous et des grosses bagues sur chaque doigt nous approche et pose beaucoup de questions. En jasant, on mentionne que nous faisons la file simplement pour 2 cafés et prendre une pose avant d’embarquer sur la BlueRidge. Il nous quitte et il revient subitopresto avec 2 gros cafés. « Here you go my friend. Its on me! ». Je vous le dis, nous avons rencontré AUCUN MORON durant ce voyage. Quelques minutes plus tard, nous embarquons sur la mythique Blue Ridge Parkway en direction Nord. Étonnamment, il a très peu de circulation. Lorsqu’il en a, les gens sont très civilisés et ils respectent les limites de vitesse... J’attends les courtes lignes droites pour dépasser sagement et doucement les caravaniers et les matantes en Toyota Camry grise ou beige. Au début du parcours, nous arrêtons aux points d’observations (les lookouts). Mais après quelques dizaines de km, on passe tout droit sans ralentir. C’est beau et contemplatif pendant 2.5 jours. Nous couchons au Julian Price State Park (Blowing Rock, Caroline du Nord). Mile Post 297) : C’est OK sans plus. Jour 10 : Le lendemain est une répétition de la veille : Campement à Bedford, VA, Mile Post 85. Peaks of Otter State Park: Propre, tranquille, mais pas de douche. C’est OK mais on passera pour la prochaine fois. Jour 11 à 16: À la fin de la BlueRidge/Syline, nous improvisons un parcours jusque dans le Maine en activant la fonction, Avoid Higways, Shortest Routes. Le GPS nous a fait traversé Harrisburg. Construction, détour, chaleur intense. C’est la seule fois que j’aurais voulu un Africa Twin DCT. C’est aussi à ce moment que j’ai décidé de m’acheter un manteau plus léger et mieux ventilé. Mon manteau BMW est de superbe qualité mais il est chaud et pesant. Je suffoquais et j’ai presque eu un coup de chaleur dans ce foutu traffic. Notre pire journée. Entre Front Royal (fin de la BlueRidge/Syline) et Wells Maine, nous avons donc visité Brunswick, MD, le champ de bataille de Gettysburg NY et Williamstown Massachussetts. Nous sommes restés deux jours à Wiliamstown car le camping du State Park a une belle plage, des beaux sentiers. Williamstown est un vieux village universitaire. Ça me faisait penser à Woodstock et Cambridge (Université Harvard). Bons restos, belles boutiques. Bref, changement de rythme.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.