Jump to content

yamyam

RidAventurier
  • Content Count

    965
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

yamyam last won the day on January 15

yamyam had the most liked content!

Community Reputation

248

Profile Information

  • Genre
    Male
  • Ville
    St-Jérôme

Converted

  • Moto
    DRZ400

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir! À la demande de plusieurs aventuriers, je partage mes découvertes sur la région du parc La Vérendrye. Cet été avec la Ridatonneau, j'ai eu la chance de valider une route qui me tracassait depuis quelques années... Les fameuses routes 28 et 38 (sentier de motoneige 386) du parc La Vérendrye. C'est le plus long tronçon nord sud en chemin de gravier à ma connaissance qui permet de se rendre au sud de Louvicourt. Je la surnomme 'l'Autoroute du Nord'. Le tout à débuté en 2003 lorsque je circulais sans gps et avec très peu de map. Je suis arrivé par hasard à l'entrée du Rapid Lake au réservoir Cabonga (bout de la route 28). Je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas de route de gravier à l'époque qui permettait de circuler de façon nord-sud dans le parc. En regardant la carte du parc, on voit que les routes ont été construites principalement perpendiculairement à la 117. Donc quelques années plus tard, je suis mis à fouiller les cartes et google map pour trouver une alternative. Je suis tombé sur le sentier 386 de motoneige. Comme on sais, l'été ça peut être impraticable... Dont on doit valider. L'hiver passé, un ami a circulé a motoneige et m'a confirmé que le sentier est super beau et large en majorité. Donc, grâce à la pression de Tonneau, j'ai dû sacrifié deux journées pour aller voir et en même temps valider des ponts... Ma journée de retour, j'ai fais un ptit 850 km ! La section débute au sud par le chemin du lac Rolland (route 20) pour se rendre environ 50 km au sud de Louvicourt sur la 117. Le sentier de motoneige longe la 117 ensuite vers le nord, mais là je gagerais pas l'a dessus avant d'aller le valider jusqu’à Louvicourt... Juste avant d'arriver sur la 117, il y a la réserve indienne de Kitcisakik. J'ai arrêté mettre de l'essence et discuté avec les gens de la places que j'ai trouvé sympa. Sur ce voyage, je suis retourné sur la 117 vers le sud pour prendre vers l'est la route 29 du parc vers la zec Capitachouane et Festubert. J'ai ensuite pris la direction du sentier de motoneige qui passe par Senneterre-Parent-Clova pour revenir à Tremblant par la montagne du Diable et le réservoir Kiamika. Cet été, je planifie retourner refaire ce chemin, mais je vais prendre la route 41 pour revenir encore par le sentier de motoneige mais plus au nord à partir de la pourvoirie Forsythe. Il y a aussi la possibilité de prendre la route 43 qui est la plus au nord du parc. Sinon, on peut prendre l'asphalte pour continuer encore plus au nord! Pour s'y rendre, il y a plusieurs possibilités. La route 20 est le chemin principal est-ouest le plus au sud du parc. Elle part de la 117 au Lac Roland, et qui se rends au Joncas (et même plus à l'ouest vers le Témiscaminque). Il y a beaucoup de façon de connecter sur la 20 du sud pour ensuite se diriger vers le nord ou l'ouest. J'ai justement un tracé à revalidé pour me rendre à la 20 sans trop d'asphalte à partir de Mont-Laurier... Le tracé que j'ai mis, peut être fais avec n'importe quel grosse machine. Il n'y a rien de vraiment technique, c'est du roulant. La 20 est une autoroute de gravier, la 28 et 38 au sud est un chemin assez large. La dernière section plus au nord sur la 38, est pour moi la plus belle section!!! Il y a une petite section pas large, mais ça passe sans problème. Sur la route 20, jonction de la 28 Départ de la 28 Fin de la 38 Barrage à coté de la réserve indienne Je me suis limité à mettre le tracé du parc seulement pour ne pas trop alourdir le tracé et le post. Sur le site, vous trouverez des possibilités pour connecter ces tracés. Je vous mets au défis de poster et de partager vos tracés. Au nombre de riders que l'on est sur le site, on peut se partager nos aventures et en faire profiter d'autres! C'est trop facile de juste les télécharger... la verendry highway mod.gpx
  2. Merci Sapitch de me rappeler à l'ordre!!!
  3. Bonsoir, mon père m'a parlé d'un site qui semble récent du gouvernement avec la cartographie du Québec. J'ai fouillé sur le site et je crois pas que quelqu’un qui ait posté les liens. Il y a une section gratuite et une payante. Je n'ai pas eu le temps de trop fouillé... Je vous laisse les liens pour y accéder. Le premier est le lien général et l'autre est un accès directe à la map. Bonne recherche https://mffp.gouv.qc.ca/carte-interactive-service-cartographie-web-wms-donnees-ecoforestieres-quebec/ https://geoegl.msp.gouv.qc.ca/igo/mffpecofor/
  4. yamyam

    Swisha Loop 2018

    Salut Guillaume, beau video de la swisha loop! J’ai fais un bout de cette loop cet été, et j’ai trouvé que beaucoup de sections ont souffert de la météo depuis la dernière fois que j’ai passé. C’est surtout dans la zec st patrice qui est plus rought qu’avant... il y a moyen de contourner cette section. Mais j’ai vu dans ton video que plusieurs sections sont toujours aussi belles!!! Il y a moyen de bifurquer et de passer par le sud du parc papineau labelle. En partant de La région de Montréal, ca fais plus de gravier et ont évite de passer par la ville de Gatineau même. A+
  5. Ok, je comprends pourquoi tu fais beaucoup de mileage dans ta saison. Au moins ta femme peut te suivre en regardant par la fenêtre et en plus rouler pas de casque...
  6. yamyam

    Balise bidirectionelle Somewear Global Hotspot

    Salut, j'ai vérifier sur leur site le cout d'achat d'un Somewear en rajoutant le shipping, et si je comprend bien ça revient plus cher qu'un Inreach mini à l'achat...
  7. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Je vais rajouter mon grain de sel au post de Sideways pour la journée du dimanche. On s'enlignait pour une ride trempée mais finalement on a eu la chance de rouler toute la journée sans trop souffrir de la météo... Comme Yvan le mentionne, nous sommes dans les derniers pour le départ. On a la chance de partir juste après Guillaume Lemay Thivierge. Je laisse a Yvan le lead puisqu'il a un dérouleur de road book professionnel. De mon côté, je roule avec un petit modèle de dérouleur et mes yeux me jouent de tours. A la quarantaine! On s'est entendu pour rouler à bon rythme mais sécuritaire. De mon côté, mon pneu avant n'a plus beaucoup de grip et les conditions étaient glissantes dans la première section. On aperçois assez vite que l'équipe à Pat Trahan a travaillé très fort pour défricher plusieurs kilomètres de sentiers pour augmenter le niveau de difficulté et nous offrir un tracé varié! D'ailleurs, on a jamais su si le trois roues avec de pneus sliks à terminé le rallye... Rendu à Casey, je n'ai pas beaucoup de temps pour visiter l'endroit. Donc, je vais y retourner un de ses 4 pour y faire le tour... Donc, ce fut une journée remplie qui nous as permis de valider notre dernier pont celui de la St-Maurice! Cette fois ci Yvan pouvait me surveiller pour valider le bon du premier coup!!! Pour la deuxième fois, j'ai eu la chance de traverser le lac Descelles. Toujours aussi magnifique comme endroit! J’espérais lors de ma traverse de ne pas coucher ma moto en plein milieu du lac... Il y en a qui ont supposément avaler de l'eau lors de la traversé. Finalement, on a réussit a se rendre à l'arrivée sans pépins et sans trop de mésaventures... Après cette magnifique journée, on est retourné à notre campement pour une bonne douche!
  8. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Jour 2-3 Donc le lendemain matin, on essaie de contacter tous les endroits possibles entre Mont-Laurier et Chibougamau pour trouver un sprocket avant qui fait sur une 690. Pas de chance rien en stock nulle part! Sideways décide de redescendre vers Mont-Laurier pour attendre un ami va participer au rallye de Parent en side by side et qui va lui apporter des pièces de rechange. A ce point je dois continuer seul pour aller valider le pont de la rivière Wetetnagamie. 90 kilomètres séparent les deux villes que je dois rouler par l'asphalte pour gagner du temps. Je quitte Yvan à 10 heures du matin et on devrait se revoir à Parent. Entk, on l'espère! Sur le chemin vers Lebel, je commence à sentir des vibrations et des bruits qui ne sont pas normales. J'essaie d'y aller par élimination et je soupçonne ma chaîne... J'arrête et je vois que ma chaîne semble lâche. Je resserre le tout et repart. Les bruits diminuent mais les vibrations sont toujours présentes. Rendu à Lebel, je fait le plein d'essence et inspecte le tout. Je vois que la chaine n'épouse plus le fond de mon sprocket arrière. La chaine s'étire à une vitesse grand V! Je calcule la distance qu'il me reste, je suis juste au jour deux de cinq... Donc je décide que je dois absolument me trouver une chaine pour arrêter hémorragie! Je m'informe auprès de la caissière de la station service et elle me dit qu'il n'y a rien ici côté concessionnaire moto. Je fais une recherche sur le net, et je découvre Sport Mécanique M.L. à 1 minutes d'où je suis. Le gars S'appelle Michel Lord. Un gars très sympathique, Par chance, il a deux chaînes 520 en stock! Pas le choix on se beurre les mains!!! Pendant que je remontais le tous, Michel me dit qu'un gars qui travaille à côté, à un camp de chasse à Parent et il connait bien le chemin pour s'y rendre. Il me donne son numéro de cellulaire et je le contacte pour savoir par où il passe. Le gars hyper sympathique, il m'offre de m'envoyer par email une carte forestière avec son tracé dessus! On ne sait jamais si çca peut être utile. Vive la technologie! Alors je quitte Lebel autour de 13 heure et j'enfile sur le gravier. Enfin... Mon but de la journée, valider le pont, vérifier un spot de pêche et me rendre à la pourvoirie Wetnagamie. Après tout ce qui c'est passé, mon esprit est plutôt en mode survie mécanique et planification de mon itinéraire à venir. J'ai la tête ailleurs... Donc, je n'ai pas pris le temps de planifier mon itinéraire pour valider le pont correctement. Alors, je prends la mauvaise direction mais il y a deux pont sur la Wetetnagamie... Et oui, j'ai valider celui plus au sud au lieu de celui demandé par Tonneau. Disons que mon gps n'est pas friendly user pour naviguer... Sideways avait planifier plusieurs tracés pour s'y rendre et je me suis fais avoir en choisissant le mauvais tracé... Je ne suis pas fier de moi sur celle là... Sur le coup, j'avais des doutes en arrivant au pont, mais je me suis dit que ça dois être le bon il qu'il doit pas en avoir deux.... Je me suis juste rendu compte le soir 300 km plus loin que je me suis trompé... Je m'en voulais à mourir et je me traitais de tous les noms... J'ai pensé revenir pour valider le bon pont. Après m'être raisonné, je me suis dit qu'il a des choses pires dans le vie! lol Après d'avoir valider le supposé pont, je fais un détour de 15 km pour rencontrer le propriétaire de la pourvoirie Wetetnagamie. Le but, savoir si ça passe par la rivière St-Cyr. En passant par là, je n'aurais pas besoin de revenir vers Senneterre pour continuer. Le gars super sympathique, me confirme qu'il est sûr que personne ne passe par là et que c'est bloqué à la rivière. Selon lui il n'y a plus de pont... Donc, je dois me tenir à mon itinéraire de départ. Deux semaines plus tôt, j'avais contacté le gars pour savoir si l'essence état disponible à sa pourvoirie. Il m'a finalement donné gratuitement l'essence que j'avais besoin! Ah que j'aime l'aventure!!! Maintenant, je dois revenir sur mes pas pour prendre la direction ouest pour reprendre le sentier de motoneige pour me rallier Clova. Autour de 18 heures je suis au lac Faillon. Je décide de ne pas coucher là puisque je sais que les prix sont élevés... Cependant, , il y a une tour cellulaire en plein bois à cet endroit. L'essence est 1,74 $ le litres.... ouch! Je quitte et je me rends au Forsythe puisque je sais que tout est plus abordable... Rendu sur place, la dame m'offre une chambre à un prix minime, même très minime! Je vais pouvoir relaxer après une bonne douche. L'essence est à 1.46$... Un bon macaroni réconfortant... Merci Dualmike pour m'avoir conseillé sur les casseroles pliantes!!! J'ai adoré! Le lendemain, je fais le plein d'essence et je discute avec le propriétaire qui m'explique l'histoire de son domaine. Çà fait 39 ans qu'il exploite l'endroit. Il me raconte qu'il y a longtemps, c'est lui avec son argent, temps et ses travailleurs qu'ils ont développé le réseau de sentier de motoneige de St-Michel des Saints jusqu'à Senneterre. En 2007, il a tout perdu ses bâtiments à cause du gros feu de foret. Il lui restait juste la cheminée debout! Super sympa ce monsieur Bérubé! Donc, je quitte direction Clova! Cette fois ci, je vais prendre le sentier de quad pour être sûr de ne pas avoir de surprise! La route est super belle, mais les détours sont traites... J'arrive à ma fameuse flèche par le sentier ou j'ai tournée de bord... Si j'aurais fais 700 mètre de plus, j'e serais tombé sur la grande route au lieu du sentier de motoneige qui m'a donné de la misère! Donc, suivre le sentier de quad c'est la chose à faire pour cette section!!! Le tracé bleu est celui dont j'ai voulu suivre le sentier de motoneige et que ça mal tourné. Le rouge, c'est le sentier de quad suivi au retour. La flèche indique l'endroit ou j'ai décidé de revenir sur mes pas... Après le Balbuzard, y il a une fourche du sentier de motoneige qui nous amène vers Clova. Je me souviens d'avoir aimé cette section il y a longtemps. Mais depuis, le sentier à changer et les chemins ont été élargies. A part de quelques sections intéressantes, ce n'est plus ce que c'était... Ici, j'ai fais la rencontre des propriétaires de la pourvoirie du Lac Kapitachuan! J'ai rencontré un directeur de la zec Maison de Pierre à cette pancarte. Il cherchait un issue pour aller vers Clova puisque un pont principal était fermé sur le chemin Lépine! Rendu à Clova, j'enfile vers Parent par la route de gravier pour pouvoir m'installer pour la nuit. J'arrive à Parent tôt et une demi heure après Sideways arrive au Central!!! Une photo traditionnel au garage du service des incendies ! Finalement, malgré mon éloignement, j'ai fais de superbes rencontres inattendues! On n'est pas si seul dans le bois...
  9. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Salut Trailrider, je suis entrain de terminer mon ride report. Je vais faire un clean up de mes tracés et je vais le poster. Sois pas inquiet! Je pense déjà d'organiser une ride l'an prochain pour y retourner...
  10. yamyam

    Ridaventure

    Je partage ton point de vu...
  11. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Salut, spikes525! Oui c'est cher... Ils sont venu a 15% de rabais chez dual sport plus. J'ai hésité longtemps avant des les acheter dû justement au coût élevé. J'ai fais plusieurs recherche entre ça et le Giant Loop Coyote. J'ai opté pour ce setup. On se fait avoir pas mal a cause du taux de change américain. Content de te faire rêver! La ride que j'ai fait à Senneterre, il est possible de la faire avec pas mal n'importe quel moto double usage sans problème.
  12. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Salut Luc, oui super belle ride! Il y a moyen de faire les plus beaux sentiers avec une loop de 2-3 jours max. J'aimerais bien y retourner!!!
  13. yamyam

    À la recherche des ponts àTonneau

    Pour les ponts du nord-est, moi et Sideways, avons conclu de faire un bout ensemble la fin de semaine du long congé pour en profiter pour participer au rallye de Parent. Question de sécurité et de rendre l'aventure plus intéressante! Donc je quitte la maison le jeudi pour 5 jours d'aventures en mode full camping! La première journée, je dois me rendre à Senneterre pour rejoindre Yvan qui, lui arriverait du pont du Joncas. Mon itinéraire est de monter jusqu'à Mont-Laurier sur l'asphalte en passant par les backroads à partir du lac Saguay. La journée débute avec une température clémente au sud. Rendu près de Ste-Adèle, le mercure chute et la pluie débute... J'arrête à Tremblant, me ramasser des gants doublés puisque j'avais sous-estimé la température... Après un bon Subway à , je me rends au chemin Lépine en m'amusant sur les bords de la 117 en suivant les sections sablonneuses que j'avais explorées l'an passé. Je découvre et valide une superbe route qui me permet d'éviter du bitume et d'arriver au chemin Lépine dans le parc La Vérendrye. Je dois être attentif puisque les camions sortent du bois en convoi. J'arrête cette fois-ci pour faire le plein au relais Évasion et je rencontre le nouveau propriétaire sympathique et accueillant! De la je quitte pour prendre le sentier de motoneige qui se rend à Senneterre. Cette section est inoubliable! Je bave juste à l'idée d'y retourner!!! Donc, tout va bien et cette partie se fait à bon rythme jusqu'au Balbuzard Sauvage. J'arrive à cette auberge vers la fin d'après-midi. Les castors dans cette région ne sont pas encore syndiqués...lol Je me souviens il y a longtemps, on avait suivi en majorité le sentier de motoneige sans problème pour se rendre à Senneterre. Donc, je vais me fier à l'application de la FCMQ et mes 2 tracés que j'ai pour cette section. À un certain moment, j'arrive à une fourche et une petite flèche bleue m'indique de prendre la route de gauche. Alors j'enfile dans cette direction et je fais quelques kilomètres. Je baisse mes yeux sur mon gps, et je m'aperçois que je ne vois plus mon tracé. Je reviens à l'intersection, mes tracés m'indiquent d'aller vers la droite et la Fcmq aussi. Cool, je me suis trompé de fourche. Je commence à m'enfoncer dans ce sentier. À un certains point, je vois que le tracé sur mon gps qui date de 2006 m'amène dans un chemin dont les arbres ont poussé et que ce n’est pas possible de continuer dans cette direction. Alors il me reste plus qu'à suivre l'application des sentiers de motoneige. Certains vont dire, ils ne faut pas se fier l'été aux tracés de motoneige. J'ai dans l'idée que dans ce coin ils utilisent majoritairement des routes existantes alors pas de problème! Donc, j'arrive à un endroit où il y a une descente abrupte et l'eau a miné pas mal la côte. J'ai un feeling que je suis en train de me mettre dans le pétrin... En descendant je me disais dans le pire des cas, j'ai juste à enlever mon bagage et je peux remonter facilement si je dois revenir sur mes pas. Alors, je garde mon sang-froid et j'ai confiance que je vais sortir de cette mauvaise section. Puisque je descends une pente, avec le surplus de poids c'est moins évident de se diriger et contrôler la moto. Je roule dans de l'herbage d'environ 4 pieds de haut quand j'aperçois dans le bas de la pente un méga trou à ma gauche. 'Hey shit!!!' Trop tard ma roue est déjà dedans! J'ai le réflex de laisser-aller la moto et voilà la drz est sur le flanc dans le trou! Ça l'air effrayant comme ça, mais j'ai sorti la moto en moins de 30 secondes et moi je n'ai rien eu. J'ai juste plié une bracket de lumière. Fiouf! À ce moment, je redémarre ma monture et je me dis que je dois sortir de ce merdier au plus vite puisque le soleil descend tranquillement! Juste après cette section, je me suis amusé dans un sentier de sable que j'ai adoré! Je croisais plusieurs chemins, mais j'ai suivi le sentier de motoneige puisque c'était ma seule référence que je pouvais compter dessus. Une dizaine de minutes plus tard, je suis revenu sur le chemin de gravier principal qui mène pas loin du Forsythe. À partir de ce point, c'est une autoroute de gravier jusqu'à Senneterre! Rendu en ville, je fais le plein et j'essaie de rejoindre Sideways et il m'indique qu'il vient d'arriver au point de rencontre à 15 minutes de là! Cool, journée 1 terminée avec déjà 650 km au compteur !!! Sur le chemin, je regarde pour voir si Insane Rider est arrivé à l'hôtel. Malheureusement, je ne le rencontre nulle part. Juste vu des riders ontariens... Arrivé au lac Tiblemont, Yvan m'indique qu'il doit retrousser chemin puisque son sprocket avant à rendu l'âme et que sa chaine à perdu des rouleaux... J'ai reçu la nouvelle comme une douche froide. On s'est dit avant qu'il opte pour redescendre par la route, ont doit essayer de trouver des pièces de rechange dans la région. Il a fallu attendre au lendemain matin, puisque les concessionnaires ferment à 18 heures... Ce soir là c'est un dodo en tente! Ça faisait des lunes que je n'avais pas couché en plein air. Donc, avec un super 4 degrés pour la nuit, la tuque était de mise! A suivre!!!
  14. yamyam

    RIDATONNEAU 2018!!!

    Cool! Gros MERCI à Tonneau d'avoir permis aux participants de vivre et partager notre passion au maximum!!! Félicitation à tous les gagnants et participants. La madame va être contente. Je vais pouvoir remplir ma banque d'air loose et pouvoir repartir pour une nouvelle aventure!!! Les changements de chaines, c'était du fake pour mettre du piquant dans nos ride report... lol
  15. yamyam

    RIDATONNEAU 2018!!!

    http://www.ridaventure.ca/topic/34483-à-la-recherche-des-ponts-àtonneau/ Lien de mon ride report
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.