Jump to content

GLX

Membres
  • Content Count

    182
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

GLX était le gagnant du jour le June 16

GLX had the most liked content!

Community Reputation

207

Profile Information

  • Genre
    Male
  • Ville
    Chambly

Info Moto

  • Moto
    2013 Triumph Explorer
    2006 Yamaha MT-01

Visiteurs récents du profil

183 profile views
  1. GLX

    Information

    https://www.advpulse.com/adv-bikes/2015-suzuki-v-strom-650-xt-review/2/ The V-Strom’s ABS is usable off-road but it’s not the most “off-road friendly” system we’ve ever tested. Loose rocky descents can overwhelm the ABS allowing the bike to roll almost uninhibited toward impending doom. Suzuki does not provide an off switch for the ABS, but it is possible to disable it by removing a fuse.
  2. Dans l'esprit de Fast Eddie Fisher, un petit documentaire sur Paul Rodden et Larry Murray. Une bell histoire.
  3. Non… pas la chanson. le super héro tada!
  4. J'ai hâte. All systems go! Never give up, never surrender.
  5. Voici un forum qui point à un forum... https://www.klrforum.com/2008-klr650-wrenching-mod-questions/60954-erratic-idle-issues.html
  6. https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/201906/11/01-5229649-grenville-sur-la-rouge-des-citoyens-se-braquent-contre-lexploration-miniere.php Grenville-sur-la-Rouge: des citoyens se braquent contre l'exploration minière Agrandir Rassemblement citoyen en solidarité avec Grenville-sur-la-Rouge pour dénoncer l'intention de la minière Canada Carbon d'y établir une mine à ciel ouvert, devant la Cour d'appel du Québec, à Montréal, l'hiver dernier. La Presse Déjà qu'elle se bat en justice contre la petite municipalité de Grenville-sur-la-Rouge, la société minière Canada Carbon fait face à de nouvelles embûches pour son projet de mine à ciel ouvert dans les Basses-Laurentides. L'accès à une centaine de lots et terrains lui est dorénavant interdit, résultat d'une importante mobilisation citoyenne. Une soixantaine de lettres recommandées prennent le chemin de Vancouver, aujourd'hui, en direction du siège social de Canada Carbon - fruit d'une démarche citoyenne entamée l'hiver dernier. Le nerf de la guerre : l'article 235 de la Loi sur les mines, qui stipule que tout titulaire de droits miniers doit obtenir une autorisation écrite du propriétaire ou du locataire d'un terrain pour y accéder. Ces derniers mois, le groupe citoyen SOS Grenville-sur-la-Rouge s'est donné pour mission d'informer les propriétaires concernés par le projet de leur droit de refuser l'accès à leur propriété à la société minière. Ainsi, La Presse a pris connaissance de 24 lettres signées par des propriétaires qui refusent à la minière l'accès à leur terrain, même si elle y détient des titres miniers. Le groupe citoyen soutient que plus de 60 lettres seront envoyées à Canada Carbon aujourd'hui. Des copies seront aussi remises au conseil municipal ce soir. « Ces propriétés couvrent plus de 600 hectares et représentent plus de 80 % des propriétaires les plus directement touchés par le projet Miller de Canada Carbon. C'est encore une fois un message fort qu'il n'y a pas d'acceptabilité sociale face à ce projet », affirme Normand Éthier, co-porte-parole du regroupement SOS Grenville-sur-la-Rouge. « Une première vague » « C'est une première vague. Nous souhaitons que d'autres citoyens de la municipalité se joignent à cette action au cours des prochaines semaines, des prochains mois. Plus nous serons nombreux, plus ça enverra un message clair à la minière qu'elle n'est pas la bienvenue chez nous », ajoute Jacqueline Richer, co-porte-parole de SOS Grenville-sur-la-Rouge. D'autres actions citoyennes semblables ont inspiré l'organisme : à Saint-Camille, en 2011, et dans la vallée du Saint-Laurent face au développement de la filière du gaz de schiste, en 2012. Le cofondateur de la « Coalition pour que le Québec ait meilleure mine ! », Ugo Lapointe, salue le travail des citoyens, mais déplore du même souffle l'impuissance des municipalités en pareille situation. « C'est une action collective organisée par le comité citoyen. Ils ont fait du porte-à-porte, ils ont recueilli des signatures et se sont prévalus de leur droit. C'est une initiative tout à fait louable, reconnaît-il. Mais ça demeure imparfait dans la mesure où ça revient encore sur le dos des citoyens, qui doivent se mobiliser pour protéger leur milieu, alors que les gouvernements locaux n'ont presque aucun moyen. » La municipalité devant les tribunaux Canada Carbon, une entreprise minière de Vancouver, tente de mettre sur pied un projet de carrière de marbre et de mine de graphite à ciel ouvert dans la petite municipalité des Laurentides. Après les élections, le nouveau conseil municipal a modifié la réglementation de zonage pour freiner le projet. Ce à quoi l'entreprise a répondu par une poursuite en dommages et intérêts de 96 millions - soit 16 fois le budget annuel de la municipalité. Canada Carbon reproche à Grenville-sur-la-Rouge de lui faire perdre des revenus potentiels en bloquant son projet. Grenville-sur-la-Rouge tente de faire invalider la poursuite. Or, la Cour d'appel du Québec doit décider prochainement si elle autorise la municipalité à porter en appel le jugement de la Cour supérieure, qui avait estimé en novembre dernier qu'il était prématuré de qualifier le recours de « poursuite-bâillon ». Grenville-sur-la-Rouge estime qu'il s'agit d'une poursuite stratégique et souhaite la faire rejeter par les tribunaux. La cause sera entendue sur le fond en 2020.
  7. Non. Le pire c'est qu'après elle devait épingler la queue sur l'âne
  8. https://www.yamaha-motor.ca/micro/tenere700/ Au bas de la première page, coche "I would like to receive electronic messages from Yamaha Motor Canada about demo opportunities, product updates, dealer events, "
  9. It's coming…. Je me suis inscrit pour recevoir les notifications de démo rides (sur le site de Yamaha Canada). Here's what you can expect to hear from us. MOTORCYCLE | SPORT | SPORT HERITAGE | TOURING | DUAL PURPOSE | FIND A DEALER The Yamaha Ténéré 700 is coming to Canada! Yamaha Motor Canada is pleased to announce that the highly anticipated Ténéré 700 is coming to Canada! The lightweight, go-anywhere Yamaha Ténéré 700 has the spirit of adventure embedded in its DNA, with roots going back to the best-selling 1976 Yamaha XT500 enduro-adventure model. The new Ténéré 700 has the same key hallmarks—go-anywhere terrainability, rugged design and outstanding reliability—that made the XT500 the ideal choice for competitors in the very first Paris-Dakar Rally. Powered by Yamaha’s high-torque, 689 cc CP2 twin-cylinder engine, the Ténéré 700 boasts outstanding fuel range (350-plus km), a 43 mm long-travel fork, switchable ABS and heavy doses of rally-inspired functionality and design. The 2021 Ténéré 700 will arrive in Canada in the fall of 2020. Production will take place at Yamaha's factory in Japan, whereas the 2020 European model is being produced in France. Watch your inbox to follow the Ténéré 700’s path to Canada. You will be the first to know about important stages of the process including Canadian launch dates, early deposit program information and more.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.