Jump to content

sidewayz_control

Membres
  • Content Count

    815
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

sidewayz_control last won the day on October 11

sidewayz_control had the most liked content!

Community Reputation

1 093

About sidewayz_control

  • Birthday 1975-02-17

Profile Information

  • Genre
    Male
  • Ville
    Vaudreuil-Dorion

Converted

  • Moto
    Rouler avec celle des autres, c'est moins chère comme ça.
    Mais bon...
    Quest KTM Basel 690 Enduro R 2012
  • odometre
    27 500 km

Recent Profile Visitors

1 013 profile views
  1. sidewayz_control

    Grenville-sur-la-Rouge

    Comme j'ai dit, la véhicule électrique oui, batterie non. Je contredis pas ce qui est dit dans la vidéo, tout est vraie. Sauf que là où tout le monde se fait endormir c'est dans le côté politique, économique et social. Personne (gouvernements et entreprises) met des mesures concretes en place pour recycler les batteries. On recycle pas à moitié comme il faut nos autres bébelles à pilles et les batteries traditionnels dans les voitures, les pneus, la liste est longue..., le monde ont de la misère à recycler ce qui est recyclable dans leurs déchets domestiques. Crois-tu vraiment qu'on va recycler les batteries des voitures électriques? Une petite partie oui et le reste sera empiler avec toute les autres affaires recyclable qu'on recycle pas. Et même si on recycle, ce n'est pas à perpétuité, après 1 ou 2 fois la matière est inutilisable, même Tesla le dit (je crois qu'il n'y a que le verre qui est recyclable indéfiniment). Et un gros problème c'est nous, société de consommateur, c'est pas la majorité qui veulent garder leur voiture plus que 5-10-15 ans. Une personne qui a une voiture électrique et vante les vertus écolos mais la change au 3-5 ans pour une autre c'est un hypocrite. Problème pour générations futures...
  2. sidewayz_control

    Grenville-sur-la-Rouge

    Tout ça c'est surtout pour le graphite... Pour les pseudos véhicules écologiques, les véhicules qui fonctionnent à batterie. La voiture électrique ça va mais à batterie non. On se fait berné comme société car ce n'est qu'un déplacement du problème pour les générations futures.
  3. sidewayz_control

    Balise bidirectionelle Somewear Global Hotspot

    J'avais regarder cette option quand j'ai décidé de changer mon SPOT pour un communicateur bi-directionnel. J'ai opté pour un Garmin inReach (full size) versus le mini car je voulais être indépendant du cellulaire et non dépendant du cellulaire. Si tu brise ton cellulaire ou qu'il n'a plus de batterie, ta balise sert à rien. Toutefois le Garmin InReach mini à quand même la fonctionnalité de base même sans être liée au Cellulaire.
  4. sidewayz_control

    Dust 2 Glory, Baja 1000

    Dust 2 Glory, film documentaire par Dana Brown qui fait le portrait de la légendaire course du Baja 1000 La suite de Dust to Glory? Non,… pas vraiment. Et pas besoin d’avoir vue le premier pour apprécié le deuxième. En réalité, même pas besoin d’aimer les courses ou le sport motorisé pour apprécier. Mais c’est tout de même intéressant de revoir certains joueurs du premier film encore présent dans le deuxième. WOW! Émouvant! J’avertis, ceux qui regardent uniquement pour voir l’épreuve du Baja 1000 vont être déçus. Personnellement, je suis profondément touché par ce documentaire, encore plus que le premier, car il présente ce qui alimente ma passion pour les courses hors route et le rallye. 25% c’est la course, 25% le voyage et dépaysement et 50% les gens. La fraternité des gens locaux qui ouvrent leur terrain pour que tu puisses t’amuser, les spectateurs, les bénévoles et organisateurs, compétiteurs et équipiers… J’ai déjà dit à maintes reprises, « Le rallye, c’est une aventure, peu importe ton implication. Il y a toujours une histoire à raconter. » On ne vit pas cette émotion en circuit routier. Comme toute compétition il y a la rivalité mais en course hors route ou rallye le premier rival c’est d’abords le terrain. On entendra à maintes reprises « Baja wins » (Baja a gagné) d’un compétiteur abandonnant l'épreuve pour quelque raison. Ou « I beat Baja » (J’ai vaincu Baja) d’un autre qui franchi la ligne d’arriver. Et l’entraide entre compétiteur pour d’abords "vaincre" le Baja avant de connaître le classement l’un vis-à-vis l’autre. Rarement tu ne vis ça dans d’autres types de course. Dust 2 Glory, une vue sur la course, mais surtout… surtout, les gens et leurs histoires, qui alimentent la légende et les font revenir à chaque année. Film maintenant disponible en ligne, ou directement sur le site de SCORE-International.
  5. sidewayz_control

    GPS plus gros pour remplacer gpsmap 62?

    Le Cell robuste sur Androide c'était ma dernière tentative pour ne pas utiliser de GPS... non je vais garde mon GPS. D'abords première fois et dernière fois que j'utilise Android, je retourne à Apple et même un cell robuste connait trop de ratés quand c'est installer sur une moto comme GPS. Peut-être quand tu fais juste de la route ou des chemins comme Scotch, Jack Rabbit ou chemins de ZEC. Mais en hors route, trop de problèmes.
  6. sidewayz_control

    GPS plus gros pour remplacer gpsmap 62?

    J'utilise le moins possible à présent un cellulaire comme GPS car c'est pas fiable en termes de robustesse (Les applications sont bons. Un câble USB par jour lors des rallyes et quand ils subissent des variation de températures trop extrêmes la batterie meurt si c'est pas l'appareil lui-même. (ou la batterie gonfle ou l'écran casse...) Sans compter qu'il faut désactiver l'écran tactile car la poussière fait souvent des commandes fantômes. Les GPS utilisent pas la même technologie d'écran tactile et ont pas ce problème. Le cell dans la poche et je consulte quand je suis arrêter mais comme GPS, beaucoup trop de problèmes... Et un cell ça coûte plus chère qu'on Montana aujourd'hui.
  7. sidewayz_control

    Rallymoto, Championnat CXE

    Pour ceux qui sont intéressés au rallye performance en moto, auto, quad, SxS. Les commanditaires du Challenge Xtrème Élite (CXE) offrent une nouvelle formule pour les nouveaux compétiteurs. http://cxerallye.com/rallyegratuit/
  8. sidewayz_control

    À la recherche des ponts àTonneau

    Traversé du lac Descelles filmé par Stéphane Dagenais (La gang de la Raille) en sortie 4x4 plutôt qu'à moto, et qui campaient en famille sur les bancs de sable. video-1536060547.mp4
  9. sidewayz_control

    À la recherche des ponts àTonneau

    On s'y remets! Première expérience au camping de Parent et c'est encore moins que ce que je m'imaginais mais pas d'une mauvaise façon. Pas d'enregistrement d'avance pas de places assignés, premier arriver premier servi. J'aime ça. On se choisi une place avec quelques grands arbres où on peux installer une bâche au dessus de la table de pic-nik et de la tente très minimaliste à YamYam. Je sais pas encore si c'est vraiment une tente ou un bivi-bag (sac bivouac) glorifié. Je remarque un groupe avec des motos un peux à l'arrière de notre site, sont un peu sur le party mais c'est le long weekend et on est en camping, rien d'anormale. Inscription au rallye et briefing donnée par @dakarboy Patrick Trahan, il y a salle comble. Près de 80 inscrits, Cool! Tirage au sors pour l'ordre de départ, nous sommes presque les derniers. On retourne au camping souper et préparer nos road-book. Nos voisins (qui ne font pas le rallye) font la fête.... On se couche vers les 10h, la pluie commence, nos voisins font la fête... Il est 2h30 du matin, il pelut toujours, nos voisin font la fête... smoke show, feux d'artifice, moteurs à fond jusqu'à ce que ça saisisse... Là j'aime moins le camping de Parent... Fuck... 6h30 debout, mal dormi, grognon... nos voisins dorment et j'ai des mauvaises pensés, je suis certain que YamYam aussi... Personnes respectables que nous sommes, on déjeune et en route pour le départ. Consolation, la pluie à cessé et chanceux on aura à peine quelques gouttes de toute la journée. On part doucement, on est conscient de notre niveau de fatigue des derniers jours mais aussi pour apprendre la "personnalité" du road-book car chaque Rallye-Master qui l'écris, a son style. Sentiers étroits, routes rapides, un peu de boue de sable, montées techniques... j'adore! On tombe dans un bon rythme et on commence à ratrapper des équipes ou les dépasser lors de leurs erreurs ou hésitations de navigation. Dans la première moitié du rallye, nous passons à la piste de Casey. Yes! Deuxième objectif atteint, mais dommage qu'on pas prendre un peu plus de temps pour visiter. Il y a toute fois beaucoup moins d’avions cette année à cause de la météo. On profite aussi d'une confusion de navigation (eux, pas nous) pour dépasser à peu près la moitié des compétiteur. On approche du mi-parcours et de la pose du midi à la pourvoirie du barrage Gouin. Bonus! On fait un petit détour de quelque kilomètres pour rejoindre notre 3ième pont. Yeah! au moins on aura fait 3 sur 4. Diner rapide à la pourvoirie qui attendait notre arrivé. Super organisation de la part du rallye de Parent, sandwichs frais "Cash and Carry" pas d'attente interminable pour manger. 2 ième moitié du rallye, toujours aussi agréable. Mais la cerise sur le sundae, le lac Descelles. Pas facile le sable mais maudit que c'est le fun. Après 357 km (temps de 7h45) de navigation dans les supers routes et sentiers de la région de La Tuque -Parent, on franchi la ligne d'arrivée. YamYam et moi avons fait un rallye parfait, ce n'est pas une course mais partis pratiquement derniers et arrivés 3ième au bercail. Aucune erreur de navigation, rythme constant, arrêts au minimum, c'est le secret. Très heureux, je peux dire que j'ai atteint mes 3 objectifs. Le défi à Tonneau, le RVA de Casey (close enough malgré tout) et le rallye de Parent. Retour au camping, une douche, une bière, on va aller souper avec la gang au Central... Nos voisins de camping font la fête... à suivre...
  10. sidewayz_control

    À la recherche des ponts àTonneau

    Jour 3, samedi 1er Septembre (désolé pas de photos) Je me lève à 6:30 du matin, petit déjeuner et 3 espresso. Viens ensuite une des tâches les plus pénible de toute ride, enfiler son équipement de moto. Je donne des becs aux filles qui dorment encore et un texto et message Messenger à YamYam que je prends le départ pour Parent, il est 7h15. Je me dis qu'il devrait-être en mesure de prendre le message à un moment donné dans la journée et je me demande s'il a validé le 2 derniers ponts. Je me casse pas trop la tête, l'objectif de la journée est de se rendre à Parent alors la veille j'ai chargé dans mon GPS le parcours que j'ai emprunté à ma première ride solo en 2014. Faut quand même pas que ce soit trop platte. Donc l'autoroute jusqu'à Hawkesbury, chemin Scotch, ch. Rivière Rouge, je décide de sauter le chemin Jack Rabbit (je sais pas pourquoi mais j'ai plus d’intérêt pour ce chemin). Ensuite les petits chemins jusqu'à St-Donat où je me retrouve dans un embouteillage monstre. Il est à peine 10h le matin et on se croirait à Montreal dans le chantier de l'échangeur Turcot à l'heure de pointe. Il y a une fête quelconque dans le village, j’arrive à me faufiler et je vais à plein régime vers la route 7 du parc du Mont Tremblant. J'aime bien passer par la 7 pour aller à SMdS car la route est plus technique et plus amusante mais aussi il n'y a pas de poste d’accueil. J'avoue que ça me fait un peu chier de payer 7$ pour les 30 minutes qu'il me faut pour transiter à travers le parc. J'arrive à Saint-Michel des Saints à 11h30, il fait super beau, je tourne à droite sur la 131 pour aller faire le plein d'essence au Ultramar juste à côté du Provigo. Maudit qu'il y a du monde... Les réservoirs pleins, collation d'un Twix côté droit (le gauche je garde pour plus tard) message à YamYam que je suis à SMdS et je reprends la route vers le nord. 100 pieds plus loin, l'embouteillage... Bon semblerais que c'est le festival western à SMdS, il y a du monde partout, la musique, les kiosques et les terrasses sont déjà pleins. Ça avance pas vite et je commence à avoir chaud. Je me faufile par les petites rues pour prendre le chemin de la Manouane (rue des Aulnaies en réalité) pour sortir du village et je tombe face à face avec une toute nouvelle station d'essence ultra moderne avec dépanneur et tout le tralala... avoir sue, j'aurais sauvé un peu de temps en allant directement à cette nouvelle station qui est sur le trajet. Je file vers Parent, la route est belle et rapide et il ya pas trop de trafic en sens inverse. Je rattrape quelques véhicules, tout le monde est courtois et me laisse passé et je rends la pareille et dépasse le plus à gauche possible tout en douceur sans lancer de roches. À un moment je rattrape un gars en 1190, debout sur les pegs qui roule à 60km/h. Je reste longtemps derrière dans l'angle de ces miroirs mais je crois qu'il est trop concentré à regarder la route devant, il se rends jamais compte que je suis là. C'est tellement plus difficile de rouler à cette vitesse la sur ce type de chemin, 15-20km/h plus vite et tu brûle la moitié moins d'énergie car la moto est plus stable. J'attends (longtemps) une longue ligne droite et dépasse le gars doucement. 2 courbes plus loin et gaz! vitesse de croisière. Petit arrêt à Lu-Nic pour boire un Coke (ça me fait penser aux compétiteur des vielles années du Paris Dakar ou la tradition était de boire un Coke dans les petits villages au milieu de nul part) et manger mon Twix côté gauche. Gaz! je file jusqu'à Parent et j'arrive au chic motel Central à 14h45 où il il y a déjà quelques motos et SxS de rassemblés. La première personne que je vois c'est YamYam qui viens à peine d'arriver. Quel Timing! Prochaine mission, s'installer au Camping municipal... à suivre... Le barrage Gouin c'est vraiment plein nord depuis chez moi. Jour 3: 507km surtout de la gravel
  11. sidewayz_control

    Recherche : treillis d'enclos soudé

    Acier Lachine ou autre fournisseur d'acier.
  12. sidewayz_control

    enlever l'huile a chaine sur la roue

    Spray nine
  13. sidewayz_control

    Peinture de plastiques de motos

    Je cherche pas vraiment un design pour la peinture mais plutôt juste une peinture neuve et uniforme et de qualité qui servira de fond pour un kit de stickers. Les réservoirs, fairings avant en fibre de verre et plastique de queue. Je réalise que les stickers c'est pas juste pour le look, ça sert "surtout" comme première barrière de protection contre les branches, roches, boue friction des bottes de moto et pantalons etc... On se reparles bientôt @Stou
  14. sidewayz_control

    À la recherche des ponts àTonneau

    Je reçois un appel, peu avant 19h, c'est Eric, il viens de sortir du bois. Je suis soulager de savoir que tout va bien. À son arrivé, on se raconte nos aventures de la journée mais je dois lui annoncé que je ne pourrais continuer à cause de la chaîne et pignon brisés. On décide de faire quelques appels le lendemain matin dans des atelier de moto de la région avant que j'abandonne la ride au complet et je poste un appel à tous sur Facebook et ici sur Ridaventure. La communauté est vraiment extraordinaire et presque immédiatement j'ai des réponses d'aide. Duroy qui peux m'envoyer les pièces par autobus et d'autres qui me suggèrent des endroits où téléphoner. Dès 8h le lendemain matin (vendredi) on est sur nos téléphones. j’appelle à Val-d'or et Eric à Senneterre, Chapais et Chibougamau. Mais en vain, on arrive à avoir une chaîne à peu près partout mais pas le pignon. Entre temps un ami (Jonathan) qui participera au Rallye de Parent en Side-by-Side fait des appels dans la région de St-Jérôme. Super il trouve les pièces à Mirabel. Je n'ai pas beaucoup de choix, je lui dis de tout acheter et d'apporter avec lui samedi. Je décide de prendre la 117 en faisant des accélération très douces et d'essayer de me rendre à Mont Laurier ou Mont-Saint-Michel ou j'attendrai l'arrivé des pièces. La route est longue et ennuyante, mais au moins il fait beau. Je décide d'essayer de rouler aux limites de vitesses pour ne pas être une chicane mobile pour les camions et autos. Ça va très bien car une fois la vitesse de croisière atteinte la moto force pas. J'arrête plusieurs fois pour inspecter, resserrer et huiler la chaîne qui se dégrade de plus en plus. J'arrive à sentir dans mes "footpeg" les maillons qui sautent ce qui reste des dents du pignon à chaque tour de châine. J'arrive à Mont-Laurier à 14h, j'ai un message de Jonathan qui me dit qu'il a les pièces et qu'il devrait-être à Mont-Laurier demain vers 14h. Pfff! 24 heures à attendre le temps va être long... Je regarde longuement la chaîne et le sprocket, je réajuste encore un peu et je remets de l'huile. Je tente le tout pour le tout de me rapprocher de Montréal. Si ça pette ben on trouvera une solution rendu là. y'a pire endroit pour tomber en panne que la 117. Je repars, accélération très douce (une trottinette aurait accélérer plus vite), Lac Saguay, Rivière Rouge, Macaza, La Conception, Tremblant, Sainte Agathe, Saint-Sauveur... ça tiens le coup. Je sors aux Portes du Nord et je téléphone à Jonathan. Zut, il n'est pas chez lui il est au travail à Mirabel mais il a les pièces dans sa voiture. Je fais le détour à l'usine Bombardier de Mirabel où je récupère les pièces. Jonathan en reviens pas que j'aie réussi à me rendre. La chaîne est détruite. "Sais tu quoi Jo? l'Âne va se rendre à la maison à Vaudreuil." ("l'Âne" ou "Donkey" c'est le nom que j'ai donné à ma moto. Un peu entêter comme machine mais c'est fort, travaillant et difficilement arrêtable. Ce voyage en est encore une fois la preuve) Je remercie Jonathan et lui dit à demain, on se voit à Parent. Je prends la route pour la maison. J'arrive chez moi à Vaudreuil à 18h, 545km en 8h20 minutes. Je me dis maudit que c'est plate, il y en a qui font ce genre de route pour le pure plaisir. Moi au moins j'avais un kick d'adrénaline pour garder ça intéressant à savoir si je me rendrais chez moi. Consolation de la journée, souper maison, douche et mon lit. Je répare la moto en moins d'une heure, refais mes bagages, prêt pour pour reprendre le départ. Désolé, pas de photos, mais de toute façon rien de bien intéressant à photographier. À suivre... Jour 2: 545km d'asphalte... ennuyante...
  15. sidewayz_control

    RIDATONNEAU 2018!!!

    Wow! Je pense que la madame est plus contente que moi. Ça, ça rembourse une dette d'Aire Lousse mes amis Félicitations à tout le monde qui ont osé l'aventure à 1 pont ou à 4. Ce fût toute une aventure! Ce fût tout un défi! Merci Tonneau
×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.