Jump to content

Ibraz

Member
  • Posts

    22
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Ibraz last won the day on July 12 2020

Ibraz had the most liked content!

Informations de profil

  • Gender
    Male
  • Location
    Québec

Moto Info

  • Moto
    Dr350SE, Versys 650

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Ibraz's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

25

Reputation

  1. Hahaha vous êtes drôles gang! Bon, j'ai trouvé un 1999 avec 6000km au compteur. État absolument showroom d'origine (manque la strap sur le siège et guidon noir au lieu de gris). Le vendeur s'est rétracté au dernier moment. Le gars considère que c'est une moto neuve et la roule comme tel, j'espère que je réussirais à lui racheter avant qu'il ne l'endommage. C'est des motos ultra fiables et capables d'en prendre énormément avec une conception que je trouve géniale, mais ça ne pardonne pas certaines négligences. Toujours à la recherche donc. N'hésitez pas à m'envoyer annonces (dans la province svp) ou contacts si vous voyez quelque chose.
  2. Comme dit Bourgognais, ça ne court pas les rues ces temps-ci. J'ai eu de la chance avec mon 1999 il y a deux ans (comme neuf, jamais fait de trail), il se peut que ça prenne un peu de bouche à oreille pour en trouver un propre maintenant. Merci pour les liens, effectivement il semble y en avoir plus à vendre en dehors de la province
  3. Salut, merci pour l’offre, c’est effectivement vraiment un DR350 que je cherche pour l’instant. Je pense que ça relève plus de la psychiatrie que de la logique
  4. Salut gang! Comme indiqué dans le titre, je suis à la recherche d'un Suzuki DR350. Idéalement 1998 ou 1999 mais une autre année peut faire aussi. Démarreur électrique si pas un 98/99 Plaqué route. Qui a ça? Ou a vu ça passer sur les sites d'annonces?
  5. Plus que l’on ne serait porté à croire La lubrification « principale » se fait en circuit pressurisé avec une pompe au bas du moteur (carter sec comme tu le sais) , mais il y a un circuit lubrification/refroidissement par gravité (non pressurisé donc, avec une prise d’huile assez haut dans le cadre) qui entre en action peu après le démarrage quand l’huile remonte assez haut dans le cadre. Ce circuit sert principalement au refroidissement de la tête. Contrairement à certains moteurs qui sont OK tant qu’il y a de la pression d’huile, même si le niveau est très bas, le DR lui, en cas de baisse de niveau mange sa tête et son cam Ok, j’ai fait mon nerd, il est temps de modifier le titre, Le délai étant long pour obtenir la pièce via Suzuki pour cause de covid, j’ai trouvé mon bonheur via Facebook
  6. Ow, ça a dû cogner! Bonne guérison à toi et à la moto! Merci pour le lien, ça va être utile. Puisque je ne roule pas pour au moins trois semaines encore, je vais avoir le temps de me faire un petit kit de réparation JB weld . Dans ce cas précis la moto a glissé sur une dizaine de mètres, même si elle n'a pas vraiment perdu d'huile (carter sec sur le 350) j'aurais quand même eu peur qu'une poignée de terre et débris ne soient rentrés là dedans, il aurait fallu enlever le couvert pour valider/nettoyer avant de réparer et redémarrer, ce qui n'est pas compliqué en soi. Je vais sûrement traîner une guenille propre aussi à l'avenir.
  7. C'est la première chose que je fais une fois le bonhomme et la moto remis en état! Effectivement, mon compagnon de la journée était à ses affaires, ça a fait une bonne différence. Merci à toi, je suis conscient que sur le forum la plupart des gens sont bien équipés et ont de l'expérience donc que ça relève plus de l'anecdote qu'autre chose mais je me suis dit que ça pouvait quand même servir
  8. Hahaha @palica, @bourgognais Sûrement juste une mouche noire qui passait par là, elles étaient voraces!
  9. Bonjour, Tout d'abord, merci à mon compagnon d'aventure qui a été impeccable du début à la fin, solide comme un roc et prévenant tout le long de la journée. Je prends un peu de temps pour partager une mésaventure qui m'est arrivée mercredi dernier ainsi que les leçons que j'en tire. Un peu moins bien préparés et équipés ça aurait pu très très mal tourner. Ce matin là je retrouvais un autre ridaventurier pour faire une petite ballade entre St Raymond et l'Étape. Rien de fou, mais depuis le temps que tout le monde en parle, quand l'occasion s'est présentée j'ai sauté dessus pour découvrir cette route. Pour faire une histoire courte, à 65km de trail de l'accueil de la Zec et à 50km de gravelle de la 175, après une courte montée je suis arrivé sur une descente rocailleuse qui tournait légèrement à gauche. C'était humide, le sable entre les roches était mou, j'étais trop à droite. Ma roue avant a été déstabilisée par une série de roches et la moto a fait quelque chose entre un High side et un low side en même temps. Je devais être entre 30 et 40kmh. Chute, glissade et quelques rebonds sur les roches sur une dizaine de mètres. L'impact sur mon bras gauche m'a immédiatement rappelé le dernier choc qui m'a cassé un os. Le son de la moto qui rebondit sur les roches n'augurait rien de bon non plus. Mon casque a de petites éraflures à l'avant, je pense que j'ai juste posé la tête à terre par découragement sur la fin de la glissade. Après quelques secondes pour retrouver mes esprits je me suis levé, ai senti la douleur d'un bras qui en a mangé une bonne, et mon comparse a relevé la moto. Constat immédiat, levier d'embrayage brisé. Je me dis "pas grave ça, c'est relativement roulant ici je peux rouler sans", puis le regard descend pour voir ça: Il a fallu prendre un décision. Où sommes-nous? Dans quel état suis-je réellement? Quelles sont nos options? 50km de bois avant de sortir sur l'asphalte au sud de l'étape, route maganée par endroits. Le bras commence à faire mal, je ne peux pas l'utiliser pour piloter donc pas une bonne idée de tracter la moto. Aucune réception cellulaire. Nous avons un SPOT mais il fait TRÈS chaud et même si les secours se rendaient au bout d'un temps indéterminé ça ne réglerait pas le problème de la moto. Nous décidons de cacher la moto et mon sac dans les buissons après avoir mis un point sur le GPS et roulons à deux sur le T7 jusqu'à l'asphalte où j'appelle des amis pour voir si il y aurait une option "rapide" pour évacuer la moto. Mon bras me fait de plus en plus mal, on continue jusqu'à Québec. Une fois à l'urgence l'admission a été immédiate, verdict: Tête du radius cassée dans l'articulation du coude (pas déplacée), éraflures sur le ventre (pourtant mon manteau fitte plutôt serré, il est remonté pendant la glissade). Pas de dommages internes. Pas de plâtre vu la localisation de la fracture. Je sors de là à 20h. Un ami me rappelle, il est dispo pour aller chercher la moto en pick up. Il nous a fallu cinq heures pour faire 130km dans le bois en pick up, la pluie avait magané le chemin qui s'était affaissé à plusieurs endroits, et le dénivelé dont on ne se rend pas compte en moto demandait de la prudence, 55 litres d'essence pour 300km dont au moins 35 litres juste pour le 130km dans le bois... Ça a pris sept heures au total en comptant la route depuis Québec. J'ai (on) a été chanceux parce que: J'ai eu de la chance de ne pas avoir eu de fracture ouverte avec perte de sang, lésions internes ou encore perte de connaissance qui auraient été catastrophiques vu le temps qu'auraient mis les secours à se rendre et à évacuer vers un hôpital. Ça prend combien de temps pour se vider de son sang? Si c'est une lésion interne et qu'un garot avec un morceau de chambre à air ne fait pas la job on fait quoi? Si le blessé même si stable perd connaissance on fait quoi? J'étais habillé avec du très bon matériel de la tête aux pieds. Sans mes pads de motocross sous le pantalon (donc avec les pads d'origine trop petits et qui ne tiennent pas en place) j'aurais sûrement eu de bonnes blessures aux genoux qui auraient pu empêcher d'être passager sur l'autre moto pour sortir du bois (déjà que avec deux bonnes jambes mais un seul bras fonctionnel ce n'était pas plaisant du tout). Nous étions bien préparés, avions deux GPS pour pouvoir abandonner la moto sans perdre de temps à se poser de questions ou à essayer de la tracter. Nous avons gardé notre calme, ce qui nous a permis de ne pas prendre de mauvaises décisions (comme essayer de tirer la moto par exemple) qui auraient pu aggraver notre situation. Ce qui était de notre coté: Nous avions deux GPS dont un muni d'un SPOT et l'autre d'une radio frs/gmrs. Nous étions tous les deux bien habillés Nous avions de l'eau et de l'essence en masse Nous avions le nécessaire pour réparer ce qui aurait pu briser sur les motos et donc nous sortir du bois (sauf du JB weld) Ce qui aurait pu/du être amélioré/prévu: Abonnement Air médic! JB weld + morceau de canette + un peu d'huile Prévenir un contact de l'itinéraire prévu. Rester conscient que même 280mm de suspension, de bons pneus et une machine légère ne rattrapent pas toutes les erreurs. Si la moto en avant n'a pas l'air de se faire brasser ça ne veut pas dire que l'on aura droit à la même chose si on passe 10cm à coté de ses traces ou à une vitesse différente. Rouler pour soi. Finir d'installer ces fichus handguards et une skid plate plus grosse que celle d'origine. Pour résumer, ça n'arrive pas qu'aux autres. Parfois on peut être chanceux dans sa malchance. Être bien préparé peut faire une grosse différence dans une situation comme ça! J'ai déjà demandé à des gens si ils étaient habillés de façon sécuritaire avant de rouler avec eux, je pense continuer à le faire vu les conséquences potentielles d'une chute sans équipement. Je suis ouvert à toutes suggestions pour améliorer la sécurité pour les prochaines ballades. J'ai un bon mois de récupération pour mon bras devant moi et la moto ne sera pas prête à rouler avant deux ou trois bonnes semaines le temps que la pièce arrive. Ride safe!
  10. Merci, ton offre est appréciée mais la pièce semble différente. Oh! Merci! je les avais oubliés! Ça risque effectivement d'être plus rapide que par le concessionnaire (ils doivent faire venir la pièce du Japon, trois mois d'attente). J'en ai trouvé quelques unes usagées en bon état à vendre en Europe, j'attends la fin de la journée pour commander si toujours pas de nouvelles ici Ça me reviendrait à 130$ au lieu de 300
  11. @Palica: C'est sûr que je vais garder celui là et éventuellement le faire réparer pour avoir une pièce de secours, mais le carter est déformé, l'aluminium aminci par le frottement et compte plusieurs fissures autour du trou, je serais plus tranquille avec une pièce intacte, ces moteurs là n'aiment pas manquer d'huile.
  12. Bonjour, Suite à une mésaventure qui avait le potentiel de très mal finir, je cherche un couvert moteur coté gauche (stator) pour un Suzuki DR350 ou 250 version démarreur électrique. Comme sur la photo mais sans trou. Je suis de Québec.
  13. @palica J'aimerais vraiment faire la classique avec mon 1999 l'an prochain, on s'y croisera peut être? Pour ce qui est de la gestion de projet, la première chose que j'ai appris c'est qu'il faut prévoir de la marge parce que ça dure toujours plus longtemps que prévu, comme tu peux voir ça commence bien @NewBee61 Merci pour tes bons mots, note toutefois que mes méthodes sont parfois aussi discutables que lentes. Par exemple, pour améliorer la suspension de mes motos la stratégie est de continuer à faire fondre la bedaine visible sur la photo sous un T-shirt autrefois moins moulant. 300 à 500g par semaine, en prévoyant un relâchement pendant l'hiver, au printemps prochain ça devrait être top notch
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.