Jump to content

Recommended Posts

ok Guy Giroux est arrive apres mon epoque de mon interet dans le monde des courses.

Je sais qu'il a ete bon, qu'il a ete champion mais je sais pas trop dans quoi.

Est-ce que quelqu'un peut me dire tout ca(son cv de course)?

Jai cherche(peut etre mal) mais jia juste reussi a trouve du materiel ici et la.

Je demande pcq jia vu ce cher et sympatique monsieur Giroux au salon de la moto mais ca l'air colon de demander:

"Coudouc, t'es champion de quoi donc?"

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites
Le 2013-02-08 à 21:08, DoberDan a dit:
"Coudouc, t'es champion de quoi donc?"

Ben tu n'avais qu'à me demander de lui demander ... Ca ne m'aurait pas gêné pentoute ...

Nous étions tous les deux dret en face de lui à un moment donné ...

Paul Jr

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Nous étions tous les deux dret en face de lui à un moment donné ...

 

Paul Jr

 

Et tu lui as fait peur et depuis on l'a plus revu? :)

Édité par bourgognais
Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites
Le 2013-02-08 à 21:16, bourgognais a dit:
Et tu lui as fait peur et depuis on l'a plus revu? :)

Mouais

Il faudrait que je me lève pas mal plus de bonne heure pour faire peur à Giroux ... J'arrive à lui arracher un sourire à l'occasion. Tout au plus.

Paul Jr 8 the_devil

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

ok les gars vous m'aider pas!

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

il a dit qque chose comme

 

"aujourdhui entout cas cest BMW qui me paye..."

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

je veux le CV complet

 

a quel age il a commence a rider

 

a quel age il a commence a gagner et tous ces titres avec les annees, la marque de bike.... tout tout tout

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

BlackFlys le connait depuis qu'il est ti-cul...

 

Je sais qu'il gagnait au stade, en MX j'imagine...

 

L'autre jour quelqu'un a dit qu'il avait complété et bien figuré dans un Paris-Dakar

 

Le Enduro

 

BlackFlys va nous donner tous les détails

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Ok BlackFLys au parloir SVP

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

tiens je vais répondre pour Guy ...

 

===============================

Le vétéran des courses de motocross, Guy Giroux, vient de conclure une autre saison exceptionnelle, décrochant un 17e titre québécois en Endurocross.

L'Hippolytois a aussi bien fait au Championnat canadien de cette discipline, terminant au 5e rang parmi les meilleurs au pays.

Au supermotocross du Stade olympique, Giroux a éprouvé des difficultés cette année et il ne s'est pas bien classé, lui qui avait pris la 3e place l'an dernier. «C'est spécial de compétitionner au Stade olympique devant plus de 40 000 personnes. En général, il n'y a pratiquement pas de spectateurs pendant nos courses», de confier Giroux.

Même s'il fait des courses de motocross depuis maintenant 30 ans, le Jérômien de naissance n'est pas encore prêt pour la retraite, malgré tous ces jeunes qui lui poussent dans le dos. «J'aimerais courir encore quelques années, car j'ai toujours la passion de la course de moto», de déclarer le champion québécois.

Une longue feuille de route

Au cours de toutes ces années, Guy Giroux présente une impressionnante feuille de route et il caresse un dernier rêve, celui de participer à des compétitions de motocross en Californie. C'est à peu près tout ce qui manque à son palmarès.

Il a pratiquement couru sur tous les continents, notamment en Afrique où il a participé à la mythique course Paris/Dakkar. «C'est la course la plus dure que j'ai faite, elle se poursuit sur 21 jours et elle a changé ma vie. On ne voit plus les choses de la même façon quand on se retrouve seul dans le désert et qu'il faut se battre pour sa survie», de confier Giroux. Il se dit d'ailleurs très satisfait de sa 16e place à cette épreuve.

Giroux est un nom connu et reconnu dans le monde de la course de motocross. C'est certainement pour cette raison que la compagnie Husqvarna est allée le chercher pour la représenter au Canada et pour qu'il coure sous les couleurs de cette marque suédoise devenue italienne et rachetée par BMW.

Même s'il entend poursuivre encore quelques années dans ce sport extrême, Giroux avoue qu'il songe maintenant à courir plus pour le plaisir que pour la compétition. Il se dit finalement chanceux, après toutes ces années, de ne pas avoir subi de blessures graves. En effet, les risques de blessures sont importants quand on descend des montagnes à grande vitesse.

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

L'article date de 2009 mais ca resume bien

 

In off-road, Giroux says he holds something like 15 FMSQ titles, three CMA Master-class titles, a 16th overall finish at the infamous Dakar Rally in Africa (second-place rookie and sixth in Production class!), and second Canadian at the 2006 and 2007 North American FIM World Enduro Championship rounds in the E2 class. He holds one ISDE Gold medal and two Bronze medals. In the American GNCC series, Giroux has finished the XC2 class as high as 8th and he won an American ISDE Qualifier race back in 1992. He can ride pavement, too, so throw in some Quebec Supermoto titles and a National #2 Supermoto ranking in 2003. Motocross? Duh. Try two years with a CMRC National Motocross #8 ranking and two years as runner up in the Quebec Provincial Motocross Series. Giroux has also raced the Montreal Supercross in the MX2 and MX1 classes 16 times, making the main event out of eight of them!

 

bref ctune machine

  • J'aime 1
Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

ouais

 

cest pour ca que je demandais je ne savais pas grand chose de ca

 

non seulement solide mais versatile dans diverses disciplines

 

Wow

 

Merci pour vos recherches!

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

maintenant que je sais tout ca j'aurais pu avoir une belle conversation surtout par rapport au motocross que je connais plus

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Au début des années '90 je coursais en enduro et endurocross dans la class Junior Open et Guy (Expert) me "lappait "quelques" fois em0300 par course. Crisse que ça avait l'air facile pour lui em3900

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Au début des années '90 je coursais en enduro et endurocross dans la class Junior Open et Guy (Expert) me "lappait "quelques" fois em0300 par course. Crisse que ça avait l'air facile pour lui em3900

 

Moi quand j'ai commence a courser en amateur sans vraiment avoir roule avec d'autre monde dans ma vie, dans le tour de pratique on etait avec les pros (j'ai jamais compris l'idee)...ASTI que j'avais peur hahaha ctait fou.

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Guy était toujours très cool. Quand il arrivait derrière, il ne criait pas comme un débile "HEILLE TASSSE-TOUÉ!".......il sifflait. On se tassait et je l'ai même souvent entendu me dire MERCI!.......en volant à côté de moi :lol:

 

Mais disons que lorsque tu entends un bike arriver, le gazofon et que tu vois la #1, tu te tasses ;)

Édité par v-force
Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Guy et Marc Giroux sont pratiquement des legendes dans l'Enduro, ils ont course et organise beaucoup de course (L'enduro de Label c'etait Marc)

 

Je pense que Guy et Marc faisait partie des fondateurs de la FMSQ

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Faut pas exagérer la FMSQ a été fondée il y a un peu plus de 40 ans :) :) :)

 

Je dois avouer que c'est vague mais son nom sort souvent en lien avec les debuts de la FMSQ, ses parents peux etre ??

faudrait demander a un vieux de la veille :-)

 

J'ai trouve un article dans sport moteur

 

http://www.sportmoteur.ca/apps/blog/show/14744457-enduro-cross-fmsq-et-guy-giroux-retrouvailles-pour-2012-

ENDURO-CROSS FMSQ ET GUY GIROUX : Retrouvailles pour 2012

Par François Cominardi

 

À ma droite, la FMSQ, fédération des motocyclistes de sentiers du Québec, quarante et un ans d’existence, a écrit l’histoire de l’endurocross au Québec. Est un organisme sans but lucratif géré par des bénévoles, avec vote des membres.

À ma gauche Guy Giroux, sensiblement le même âge. A grandi avec la FMSQ. Le pilote d’enduro le plus représentatif du Québec aussi bien au niveau canadien qu’international, avec des participations à des courses en France. Il a même terminé 16ième au général au Paris Dakar africain de 2002, 2ième débutant !

 

Mais l’année dernière, les sentiers de la FMSQ et de Guy Giroux se sont séparés. Mauvais fléchage ? Essoufflement d’un vieux couple qui a trop vécu ensemble ?

Il est vrai que Guy Giroux avait fait le tour de la formule, et qu’il avait besoin de changement.

Ce furent alors les sirènes d’une société incorporée de motocross au nom connu, mais aux dirigeants nouveaux, qui promettaient la lune, un terrain de jeu encore inexploré pour notre pilote au palmarès intra-terrestre.

Et la séparation fut consommée, accompagnée des deux bords de commentaires dont le positivisme n’était pas le caractère dominant. Guy Giroux emmenait dans son sillage des pilotes de bon niveau alléchés, à juste titre, par les promesses de la société, qui avait profité du nom acheté récemment, pour s’attacher les services de promoteurs habituels de la FMSQ.

Mais l’OPA sur la FMSQ échouait. Une centaine de pilotes, souvent des experts attirés par les promesses financières (et on ne pouvait pas les blâmer pour cela) choisissaient la formule concurrente.

Mais les familles, les « purs et durs » restaient à la FMSQ.

Qui profitait de son quarantième anniversaire pour « balayer devant sa porte » et travailler sur des points faibles comme les transpondeurs ou l’animation.

Du coté de Guy Giroux, il remplissait son contrat et gagnait l’éphémère (mais néanmoins de haut niveau) championnat concurrent.

En tout cas, l’exercice a prouvé qu’il n’est pas facile pour un homme d’affaires de gagner de l’argent sur le dos de l’endurocross. En 2012, l’OSBL FMSQ, est de nouveau le seul organisateur du championnat Provincial d’endurocross et d’enduro.

De son côté Guy Giroux n’est pas un simple pilote au bras droit musclé. Il monte actuellement les échelons chez HUSQVARNA, et c’est un vrai sportif. Il recherche l’excellence, et il explore toutes les avenues. Il peut arriver que certaines finissent en cul-de-sac. L’intelligence et l’esprit sportif est de le reconnaître; Guy Giroux qui s’en est expliqué avec les membres de la FMSQ et a fait amende honorable.

L’incident est clos, et Guy Giroux va faire un retour remarqué en championnat FMSQ en 2012. Il sera présent sur sa Husky à Franklin, la première manche du championnat endurocross ce 5 et 6 mai. L’occasion de se frotter au champion expert en titre FMSQ, Loïc Léonard de Laval, et à Philippe Chainé de Victoriaville, autre revenant, qui sera à surveiller cette année.

La première confrontation est à ne pas manquer, car le nouveau circuit à côté d’Ormstown mêle des sections de piste de motocross à des parties de boisés et de sable.

Renseignements complémentaires sous l’onglet calendrier du site www.fmsq.net.

 

  • J'aime 1
Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites
  • 7 years later...

Je vais toujours me rappeler de ma première course FMSQ. 

yer arrivé en bicycle à pedale le mongole. 60km de vélo avant une course pour faire 3H d’enduro cross pis partir en pédalant 60km pour retourner à la maison. 

j’avais la langue à terre après 1h30. Avec 20 ans de différence

En shape le bonhomme. 

Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Créez un nouveau compte ou connectez-vous pour commenter

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Inscrivez-vous pour un nouveau compte dans notre communauté. C'est facile!

Register a new account

Connexion

Vous avez déjà un compte? Connectez vous ici.

Connexion immédiate
×
×
  • Create New...

Information importante

En utilisant ce site, vous acceptez nos Conditions d'utilisation.