Jump to content

Equivalent 690R en motoneige?


Squire
 Share

Recommended Posts

Tout est dans le titre, quel serait selon vous l'équivalent d'une KTM 690R (ou Husquarna 701) en motoneige présentement sur le marché? La motoneige tout usage capable de faire de la piste serrée et de prendre les sentiers fédérés au besoin, avec une bonne capacité de travail pour sortir du bois par exemple?

Link to comment
Share on other sites

45 minutes ago, Squire said:

Tout est dans le titre, quel serait selon vous l'équivalent d'une KTM 690R (ou Husquarna 701) en motoneige présentement sur le marché? La motoneige tout usage capable de faire de la piste serrée et de prendre les sentiers fédérés au besoin, avec une bonne capacité de travail pour sortir du bois par exemple?

Ben moi, j'aime bien ma toutoune (Tundra 600Ace) Bon, c'est pas une bombe dans les sentiers, mais pour les ptites trails serrées (à moins d'avoir un snowbike) c'est pas mal le best, ça passe en titi dans la neige et ça a une bonne capacité pour le travail. En tout cas, moi j'aime bien la mienne.

P1010006.JPG

20160304_173644.jpg

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ouaih!

Ton énoncé des besoins est à reprendre, car conflictuel. J'ai roulé dans les sentiers 4 roues avec un 690R cet été et je suis certain qu'il ne "travaillait" (équivalent de tirer du bois) pas avec cette machine. Si tu veux vraiment avoir le feeling d'un 690R, tu dois oublier le tirage du bois avec la même machine. Ne pas comprendre ici qu'un Tundra ne va pas partout, au contraire c'est une machine très versatile, mais tu fais un compromis sur la ride sportive, ça c'est certain. Un 690R est machine de course!

Bref, tu dois changer tes critères si tu veux un bon conseil.

Link to comment
Share on other sites

Il y a des amateurs de motoneige chez les motocyclistes ! Donc on peut en jaser !:grin:

J'ai eu presque autant de motoneiges que de motos.

Link to comment
Share on other sites

Dans mon cas, comme mon introduction le dis sur mon sujet "motoneige dans les Laurentides", j"ai débuté la motoneige l'hiver suivant ma première saison de moto. Je ne fais jamais autant de km qu'en moto, mais je suis un adepte. Je ride tous les weekends et même la semaine.

J'en suis à ma deuxième motoneige. Parfois, le feeling est pas mal proche du motocross.

Bref, tout comme Ann, j'aime en discuter.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
On 12/19/2017 at 7:14 PM, Transgarp said:

Rien de mieux qu'un 690R pour remplacer un 690R ;)

 

 

jjuste un probleme sur un moto en hiver, tu deviens comme le gars la yeule tellement gelee que tout ce que tu dis sort croche !!!!!

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, DoberDan said:

jjuste un probleme sur un moto en hiver, tu deviens comme le gars la yeule tellement gelee que tout ce que tu dis sort croche !!!!!

Reste que rien t'interdit de porter des vêtements de moto neige et si le throttle d'une moto te dérange avec les grosses mitaines de motoneige tu place la palette de pouce d'une motoneige ;)

Link to comment
Share on other sites

et jai vu la difference entre vetements motoneige et vetements ski l an passe.

le skidoo deal avec des vitesses pas mal plus hautes que le simple manteau de ski ne peux gerer quand on passe les moins 20C

J'ai appris ma lecon!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, DoberDan said:

et jai vu la difference entre vetements motoneige et vetements ski l an passe.

le skidoo deal avec des vitesses pas mal plus hautes que le simple manteau de ski ne peux gerer quand on passe les moins 20C

J'ai appris ma lecon!

Tu n'as également pas le même risque de rester pris loin de la chaleur en ski qu'en motoneige. En motoneige, il faut toujours avoir un backup de vêtements (bas et gants secs, tuques pour quand on enlève le casque, un couche isolée de plus pour le haut...) et un feu facile à préparer au cas où. Dans mon Ski-Doo j'ai toujours une vielle canne de tabac contenant un rouleau de papier imprégné de cire et d'essence.  En cas d'ennui majeur, j'ouvre le couvercle, j'allume et ça aide à partir un feu avec ce qu'on trouve aux alentours. J'ai déjà eu à passer la nuit en forêt à 2 reprises, et la température change vite. Un abri rudimentatire et une source de chaleur ne sont pas des luxes en compléments aux vêtements secs.

Pour revenir à la question, en me basant sur le descriptif "tout-usage" sentier "serrés" et sortir du bois, avec un usage seulement occasionnel au besoin pour le sentier fédéré, je dirais mois aussi un Ski-Doo Tundra. Pour le sentier serré et pour sortir ton bois, il te faut des suspensions avant qui n'accroche pas, donc pas de "tables" déportées. Les poteau de skandic et Tundra sont les seuls qui te garantisse que si le ski passe, le reste passe sans rien arracher. Très robuste et fiables, mais avec comme inconvénient principal que c'est BEAUCOUP moins stables, surtout sur le dur à haute vitesse. Autrement dit, OK pour le sentier fédéré, mais pas pour rouler en fou. Dans le gros mou, tu vas t'habituer à conduire et l'instabilitée sera en fait un atout pour virer serré. Un skandic 20" ou 24", c'est bien pour le gros travail, mais pas pour se promener entre les arbres dans le serré, et ça tête du gaz en ta...

Moi j'ai un faible pour les ancien modèle des Tundra <2003 avec les 277cc. Mécanique simple et robuste, avec suffisament de couple pour sortir du bois sur un bon traîneau, mais pas de puissance pour monter à pic ou faire de la vitesse en haut de 70 km/hr. Ça passe VRAIMENT partout, suffit de savoir prendre son temps. Devoir acheté un modèle récent 2 temps, ce serait le Extême avec l'injection électronique. J'éviterais les 2 cylindres 550 air cooled, car ils sont plus sensibles aux ajustements des 2 carburateurs. Si tu t'en occupes bien, ok, mais j'en connais qui ont saisis un cylindre car il n'ont pas détecté qu'un seul côté était pauvre. Les 600 4 temps sont excellents mais peu puissants. Il faut prévoir rentrer la batterie au chaud par grands froids, ou traîner un booster pack. Avoir à choisir aujourd'hui, j'irais vers le 4 temps, simplement parce-que même s'il est beaucoup moins puissant, je sais qu'on a pas besoin de gros HP là où je vais et pour sortir du bois, suffit d'avoir les bonnes clutch. Avec un plein d'essence, tu fais ~400km, il n'y a pas un 2-temps qui accote cela.

Mais un Tundra avec un 600ACE c'est très loin du feeling d'un 690... Pour ton descriptif, tu veux un Tundra Extrême avec le 600HO.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Un autre truc qui me vient en tête, pour être bien préparé en ski-doo. :wink:

En plus du complément d'outils, d'essence, de courroies de rechange et de bougies de spares, prévoir une ou deux "crazy carpet" en plastique cheap. Il faut les préparer à l'avance et roulées dans un bout de tapis isolant de camping (evazote) avec un sac de ty-raps d'au moins 12" de long et des barres ou sangle de remorquage pour attacher sur ta motoneige. Avant de partir, se préparer et pratiquer pour savoir les installer (sangles et carpets) sans se poser de questions. Comme pour changer un pneu, c'est pas à genoux au milieu de nulle part qu'il faut apprendre comment faire.

Le bout de tapis isolant, c'est essentiel quand on doit s'assoir ou s'agenouiller dans la neige pour un bon moment. Ça coupe du froid, et au besoin ça peut servir d'écran contre le vent. Mille et un usages, mais surtout essentiel si on doit être assis dans un abri de neige toute une nuit.

La crazy carpet, c'est pour attacher sous le pont en cas de pépin moteur ou transmission qui ne peut être réparé sur place. Avant de s'en servir en cas de besoin, préparer la ou les crazy carpet(s) dans le garage, prendre un poinçon à papier et y faire des trous le long des côtés qui correspondent au trous sur la track de la motoneige. Avant de remorquer la motoneige, tu bascules sur le côté et tu recouvres la track des crazy carpets, attachées avec les ty-raps. Ensuite tu ajoutes une ty-rap sur le frein pour le garder fermé. Ça empêche la track de tourner et permet à la motoneige d'être tirée facilement sur ses skis et les crazy carpets. Sans avoir à faire tourner la track, il y a moins de friction, et moins de risques d'endommager autre chose. Si le transfer case ou la chaine est endommagée, fixer la track au pont ou au tunnel pour l'empêcher de tourner. Évidemment, la motoneige remorquée devient maintenant un traineau sans frein, donc pas de passager sur cette motoneige, pas de sangle trop longue et pas de vitesse élevée.

Idéalement, il faut des barres de remorquage, mais sinon, ou peut tranporter 2 bout de tuyaux de PVC, et on glisse les sangles à travers. Ça évite que la machine remorqué vienne nous emboutir dans les descente. Voir comment fonctionne un kit d'attache 4 point "snobunje", mais faire le votre coûte presque rien et sera meilleur avec 2 bouts de tuyaux. Je préfère remorquer à partir des poteaux de suspension, et on passe par la "poignée du ski", ensuite sur les coins du bumper arrière. En passant les sangles dans 2 bouts de tuyaux de 2 pieds, la motoneige derrière ne peut venir plus près que 2 pieds. C'est également la façon simple de remorquer une motoneige quand on est seul pour la ramener au camp, car les ski pointeront toujours en suivant le "towing".

Quand on s'éloigne, il faut un partner avec une autre motoneige en tout temps pour remorquer. Seul, on ne s'aventure pas plus loin que ce qu'on peut faire en raquette pour revenir au camp.

Bonne saison froide!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.