Jump to content

Ted Simon, vous connaissez ???


Mototriumph
 Share

Recommended Posts

Ted Simon est un gars qui a fait le tour du monde, sur une Triumph 500 cc dans les années 1973-74-75-76

J'ai fait venir, et lu son livre racontant son voyage qui a duré quatre années (103000 km), 45 pays.

Vraiment bon em4600zshame

Mototriumph zpretty_smile

 

033670_Oubliez_Jupiter_passez_un_peu_de_temps_avec_Ted_Simon.jpg

 

033671_Oubliez_Jupiter_passez_un_peu_de_temps_avec_Ted_Simon.jpg

 

033672_Oubliez_Jupiter_passez_un_peu_de_temps_avec_Ted_Simon.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

C'est d'ailleurs lui qui a inspiré Ewan McGregor et Charliey Booreman dans leur aventures. em4600

Il a fait une courte apparition dans le film Long Way Round en 2004 avec Ewan McGregor et Charley Booreman lorsqu`ìls s`étaient donnés rendez-vous en Mongolie !!! zshame

 

 

A+

 

 

Super Sherpa zpretty_smile

Link to comment
Share on other sites

Je lis ces livres depuis quelques années, je mijote tout ça, et je crois que ce qui m'impressionne le plus est l'implication de base que ça prend pour entreprendre ce genre de voyage, il faut se donner à 100 %. On doit laisser derrière le confort de la maison, ce que je veux dire n'est pas le confort des meubles, mais le confort intellectuel de savoir que tous les soirs on revient à la maison dans un environnement connu, avec la famille, les amis qui sont proches, la facilité de trouver tout ce dont on a besoin tout près, que ce soit la bouffe ou les morceaux nécessaires pour continuer à faire marcher la moto pour continuer à rouler. Pour quelqu'un qui part sans but précis ni date de retour connue, la dimension additionnelle de liberté doit être hallucinante, on n'est pas pressé de vivre des expériences. Quand je pars en vacances, je sais très bien combien de temps il me reste, il faut que je calcule à tout moment pour trouver l'équilibre entre ce que je veux vivre et le temps requis pour couvrir la distance qui me sépare de la maison et des responsabilités qui m'y attendent. De tout laisser derrière demande un état d'esprit très différent.

 

Qu'en pensez-vous?

 

Marcus

Link to comment
Share on other sites

Je lis ces livres depuis quelques années, je mijote tout ça, et je crois que ce qui m'impressionne le plus est l'implication de base que ça prend pour entreprendre ce genre de voyage, il faut se donner à 100 %. On doit laisser derrière le confort de la maison, ce que je veux dire n'est pas le confort des meubles, mais le confort intellectuel de savoir que tous les soirs on revient à la maison dans un environnement connu, avec la famille, les amis qui sont proches, la facilité de trouver tout ce dont on a besoin tout près, que ce soit la bouffe ou les morceaux nécessaires pour continuer à faire marcher la moto pour continuer à rouler. Pour quelqu'un qui part sans but précis ni date de retour connue, la dimension additionnelle de liberté doit être hallucinante, on n'est pas pressé de vivre des expériences. Quand je pars en vacances, je sais très bien combien de temps il me reste, il faut que je calcule à tout moment pour trouver l'équilibre entre ce que je veux vivre et le temps requis pour couvrir la distance qui me sépare de la maison et des responsabilités qui m'y attendent. De tout laisser derrière demande un état d'esprit très différent.

 

Qu'en pensez-vous?

 

Marcus

 

Très bien dit!

Link to comment
Share on other sites

Je lis ces livres depuis quelques années, je mijote tout ça, et je crois que ce qui m'impressionne le plus est l'implication de base que ça prend pour entreprendre ce genre de voyage, il faut se donner à 100 %. On doit laisser derrière le confort de la maison, ce que je veux dire n'est pas le confort des meubles, mais le confort intellectuel de savoir que tous les soirs on revient à la maison dans un environnement connu, avec la famille, les amis qui sont proches, la facilité de trouver tout ce dont on a besoin tout près, que ce soit la bouffe ou les morceaux nécessaires pour continuer à faire marcher la moto pour continuer à rouler. Pour quelqu'un qui part sans but précis ni date de retour connue, la dimension additionnelle de liberté doit être hallucinante, on n'est pas pressé de vivre des expériences. Quand je pars en vacances, je sais très bien combien de temps il me reste, il faut que je calcule à tout moment pour trouver l'équilibre entre ce que je veux vivre et le temps requis pour couvrir la distance qui me sépare de la maison et des responsabilités qui m'y attendent. De tout laisser derrière demande un état d'esprit très différent.

 

Qu'en pensez-vous?

 

Marcus

Oui big_smile Très bonne description de la condition mentale première, dans laquelle un voyageur doit se mettre pour un voyage prolongé dans ce genre là zpretty_smile

Ça doit pas être évident de tout laisser et partir comme ça zpretty_smile

1: tu dois pas être marié et avoir des enfants, ça c'est sûr zgreeding

2: ça doit prendre un très bon moral, la solitude est souvent présente!

3: Et un budget bien-sûr

 

J'aime bien lire et regarder les photos, de ces Rides Reports de voyageurs solitaires qui parcourent le monde à moto,

en visitant tous ces coins reculés et non touristiques, où nous n'irons jamais zshamezunbelievable

Mototriumph em4600

Link to comment
Share on other sites

J'ai beaucoup pensé à ça aussi, et il me semble que bien des aventuriers, que ce soit à moto, en voilier, en vélo ou autre, laissent temporairement les gens qu'ils aiment pour entreprendre leurs voyages de rêve, vraiment pas convaincu que ce sont tous des célibataires sans enfants.

 

Pour le moral, c'est sûr, ça demande un caractère assez fort pour endurer les difficultés rencontrées, mais les moments forts doivent compenser bien des fois pour les difficultés.

 

Pour ce qui est du budget, il faut se rappeler que Emilio Scotto, quand il a entrepris son voyage, n'avait que quelques centaines de dollars en poche, il a su s'organiser au jour le jour, à travailler par-ci, par-là, à se faire commanditer, loger et nourrir un peu partout, son voyage original a duré 10 ans, imagines-tu ce que ça prend pour rouler 735,000 kilomètres? Genre 47,000 litres d'essence, 1,300 litres d'huile, 86 pneus, un moteur, etc... Avoir su ça avant de partir, il ne serait sûrement pas parti...

 

Marcus

Link to comment
Share on other sites

J'ai beaucoup pensé à ça aussi, et il me semble que bien des aventuriers, que ce soit à moto, en voilier, en vélo ou autre, laissent temporairement les gens qu'ils aiment pour entreprendre leurs voyages de rêve, vraiment pas convaincu que ce sont tous des célibataires sans enfants.

 

Pour le moral, c'est sûr, ça demande un caractère assez fort pour endurer les difficultés rencontrées, mais les moments forts doivent compenser bien des fois pour les difficultés.

 

Marcus

Eh bien moi, j'aurais eu pas mal de problèmes, si j'avais décidé de partir pour quatre ans en laissant ma femme et mes enfants tout ce temps big_smilebig_smile

À moins de revenir à la maison tous les 2-3 mois en avion, là c'est moins pire, mais, Ayoye le budget big_smile

 

Mototriumph zi_have_no_idea

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

L'équiment minimum pour voyager en Triumph 500cc en 1973 ;)

 

12115844_10153395923295186_799989046869159569_n.png?oh=eca44d31d99510b6802a0ec155f3083b&oe=56D16E5C

 

Cimonac, il se traine même un piston, un carbu, des disques de clutch, etc.

 

Faut croire que la disponibilité des pièces à l'autre bout du monde devait être un cauchemard

 

C'est pire que Rhino.

Edited by GrenDesb
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ce retour de post,ou de kick ds le cas présent ,me fait dire en lisant Marcus et Mototriumph , que nos vieux sont qd même pas mal emprunts de sagesse,et çà fait du bien !

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.