Jump to content

T-Lab 2011


Leboost
 Share

Recommended Posts

apes un petit depart au cafe de la presse ce matin, le premier arret fut Donnaconna pour un splash&go. Le fun a seulement commencer en finissant le lunch a baie st-paul....apres ce fut de la brume, pluie brume jusqu à baie-comeau. il faisait 8 petits degrés pendant ce temps.pas de photos de brume à gaspiller...bon on continue demain vers labrador city - wabush avec un ti pit stop à fermont avec le meme genre de temperature.....au moins y aura pas de poussiere.

Link to comment
Share on other sites

J'ai bien hâte de revivre cette route par procuration avec vous... zrockn_roll

 

Ah oui! Un petit plaisir gratuit. En passant à Gagnon, la ville fantome, amusez-vous à rouler sur les trottoirs.... em3700

Link to comment
Share on other sites

Petit conseil pour ceux qui sèmbarquent dans cette ride....ayez les bon vetements... aujourd`hui de fort Hope simpson jusqu a Blanc-Sablon mouille averse, 3 deg celsius, pis la route washboard au boutte avec des vents de 70 km/h sur les billes c`du sport.

 

J`ai ridé avec un couple Australien qui a ridé en Russie, un pilote privé de Mc Cain qui venait du Nouveau-Brunswick, deux gars de Brimsby Ontario. y a des Ours, des orignaux, des porcs-épics.

 

Real Cormier a écrit university of gravel road mais un coup que tu fais cette route bien moi je crois que ça vaut un Phd.

 

Demain je pars pour l Anse aux Meadows et deviner quoi? Encore sous la pluie.

 

Les gants BMW hiver et ceux d` été gore tex prennent l`eau...les seul qui toffent sont les Klims.

 

Bon bien tourlou!

Link to comment
Share on other sites

Ouais, t'es pas trop gâté pour la température! Ça s'annonce pas trop bien pour les prochains jours, décourage toi pas trop!

 

Nous aussi on va se faire mouiller ce weekend big_smile

 

Bon voyage quand même!

Link to comment
Share on other sites

Heureux de te voir de retour, j'espère que la météo à été de ton bord à un moment donné, ça n'avait pas l'air évident au début de ta ride.

 

J'ai hâte de voir tes photos et d'avoir tes histoires ... je suis ça avec intérêt !!

 

Dis moi sur la T-lab beaucoup de camion ??

Link to comment
Share on other sites

Le départ

 

La température est superbe, le soleil est là il fait 29 degrés pour un départ du Café de la presse à Montréal vers 7h30 AM après un Tim, la route est belle et on se dirige pour le premier arrêt pour l’essence à Donnacona. Le deuxième arrêt est pour le diner à Baie St-Paul en bas de la côte et c’est à ce moment que dame nature s’est mise de la partie…mais pas sur mon bord…de la pluie et de brume m’ont accompagnés jusqu’ à Baie-Comeau avec un ravitaillement d’essence aux Escoumins. Surf & Turf et dodo pour la route de demain.

680km et 10h20 de route pour le jour 1

 

Pour la deuxième journée du périple, l’objectif est de me rendre à Labrador City, où tout est cher (en passant petit conseil : si vous pensez vous trouver un hôtel pas cher et sans réserver bien…Bonne chance!...) le ciel est couvert et se fait menaçant, au motel de l’énergie je m’arrête pour un splash & go et Oh! Surprise un DL650 sur TKC comme moi fais aussi le plein. Le monsieur, un pilote d’avion d’un certain âge dégonfle ses pneus et il me dit qu’il n’a aucune expérience sur le gravier (le cachotier il m’a menti il cachait bien son jeu que j’ai découvert par la suite) et me mentionne qu’il se dirige lui aussi vers Happy Valley – Goose Bay. Je rentre payer mon dû et lors de mon retour bien il a déguerpi. Qu’à cela ne tienne, je m’en fais pas et je poursuis ma route pour le dernier poste d’essence avant Fermont, le fameux relais Gabriel.

 

A mon arrivée, j’aperçois le Wee-Strom ainsi qu’une autre moto, une BMW R100 mais avec pas grand-chose de stock, le pilote chaussé sur Anakee 2, un Australien avec sa femme, venu d’Europe et ayant complété un périple de la Russie ver Londres a débuté son voyage canadien a Toronto et se dirige vers l’Argentine. Ah oui…j’oubliais y mouille encore… La route est vallonnée avec de grand droits jusqu’à l’ancienne ville de Gagnon ou en embarquant sur l’asphalte je trouve tout drôle de ressentir le roulement silencieux mais le plaisir fut de courte durée, la route de Fire Lake – Mont Wright m’attendait avec ses croisement de chemin de fer en plein milieu de virage et ses cratères. Au moins lorsqu’ils sont remplis d’eau on les voit très bien, mais ses courbes en vallons sont un petit peu stressantes en bike chargé. J’ai roulé avec Bob v-strom tandis que la BMW suivait en s’arrêtant souvent pour des séances de photo. Arrivé à Labrador City, j’avais hâte de retrouve un repas chaud et à ma grande surprise l’Australien arrive seulement 5 minutes après nous. Ca s’adonne que le mec est instructeur pour Honda Australie et qu’il a commencé à conduire à 5 ans pour faire le trajet de 22km entre le ranch de ses parents et l’arrêt d’autobus. Un autre souper en compagnie des compagnons de fortune pour reprendre des forces. Je rencontre 2 gars de Grimsby Ontario qui eux aussi font le trajet et sont passés par la Baie James une semaine avant.

590 km et 6h30 de route pour le jour 2

 

Vers 8h15 c’est le départ pour Churchill Falls, on va chez Wall-Mart pour se chercher un petit Jerry de 10 litres car il n’aura pas grand magasin à Goose Bay, on fait le plein et je pars 10 minutes plus tard que les Aussies avec le V-strom pour le diner à Labrador City. La route bien elle…est encore mouillée car il MOUILLE encore!, on arrive vers midi 30 et le gars du BMW finissait de diner…Ouais y roule Monsieur! Une petite pause d’une heure au total et Hop! Destination Goose Bay. C’est sur cette route que j’ai fait la connaissance des redoutable ornières fait par les camions dompeurs à 6 roues Volvo BM et que dire des monticules de 12 pouces de haut laissés par les niveleuses sur des milliers de pieds de long. On ralentit, on sort les pattes et on patauge les ornières pour venir à bout de celles-ci. Le soleil perce les nuages pendant environ 2 heures en après-midi, juste assez pour assécher mon manteau et au même moment que mon GPS fait le mort (ce sera vite réparé en fin de journée, un ring toungue terminal qui s’est sectionné à cause de la vibration) surprise! Un petit bout de 75km en asphalte pour terminer la ride of the day à 17h00. Je soupe avec le couple australien et le V-strom s’en va chez de la parenté.

535km et 7h de route.

 

La section 3 de la T-Lab

Au départ vers 8h30, je m’aperçois que mon réservoir de liquide à clutch est brun, donc je le change et je dis aux Australiens bon voyage…Car ceci va me prendre un autre 15 minutes et je ne veux pas les faire attendre. Tout à coup les 2 Ontariens arrivent et on part ensemble pour la section III de la Trans-Lab, une ride de + de 410 km si vous voulez vous rendre à Port Hope Simpson. Il fait un soleil radieux, y a de la poussière qui lève mais qu’importe YABADABADOO!!! Il fait un tantinet plus chaud (8 Deg. C) mais je garde encore mes 2 doublures. On s’arrête prendre une tite pause bouffe sur le bord d’un « brook » et aussitôt on cause un traffic jam en plein milieu du bois!!! WTF? On en déduit qu’on a rencontré tout le traffic journalier diurne en provenance des deux extrémités du tronçon en même temps! Un garde forestier vient voir si on n’a pas pêché notre diner sans permis et quand le silence revient on a la visite d’un ours noir à 300 pieds de nous. On tire un flare, on ramasse pis on part avant d’avoir d’autre visiteurs. On arrive à destination vers 15h30 à Port Hope Simpson, un petit village sur la berge de la rivière Alexis.

412km et 6h de route

 

La mal-aimée

8h00 AM…pour faire changement….y mouille encore, un maigre 3 petit timides degrés et des bourrasques de de 70-80 km/h sur les plaines du Labrador en vue, 140 km de cratères, et pas capable de les contourner, merci à ma suspension arrière Elka et mes springs + gold valves à l’avant de m’avoir sauvé les poignets et mes reins. PETIT CONSEIL LES AMIS: IL EST PRIMORDIAL DE BIEN AJUSTER LE PRELOAD DE VOTRE SUSPENSION AVEC TOUT VOS BAGAGES EN MESURANT VOTRE SAG LES AMIS SINON GARE A VOUS (voir autre posts récents et je n’ai pas besoin d’élaborer les conséquences d’omettre de faire cet ajustement pour l’asphalte ET AUSSI pour le gravier lorsque vous êtes chargés). Aussi si vous changez les réglages de rebound sans savoir EXACTEMENT ce que vous faites et bien votre suspension va se compresser sans se relever et pourra vous catapulter dans le fossé (qui a plus de 10 pied en gros cailloux lorsqu’il y en a un) ou pire dans un cap de roche. Les vents latéraux vous font changer de cap à coup de 3 pieds et quand on roule sur des billes bien c’est pas évident de garder le cap en virage. On passe le Strom à Mary’s Harbor mais pas de signe de notre pilote Australien et de sa femme. Par la suite on a su qu’il était parti vers 6h00 AM et qu’il a pris le traversier de Blanc-Sablon qu’on a loupé par 30 minutes.

140 km et 2h45 de route jusqu'à Red Bay et 50 Km de Red Bay à Blanc-Sablon en 40 minutes.

 

Le guide du traversier et du touriste qui demande des questions

Les horaires des traversiers sont vulnérables aux intempéries. En cas de mauvais temps ils ne peuvent amarrer et cela peut durer quelques heures voir quelque jours…Ils opèrent selon l’heure de Terre-Neuve mais on se trouve dans le fuseau horaire des maritimes et il fut toujours jongler entre +1h00 ou + 1h30 dépendant d’où l’on se situe. Les gens qui sont à la billetterie peuvent mettre un ti post-it sur la porte et indiquer : De retour dans une heure mais sans indiquer l’heure qu’ils sont partis. Aussi les directions genre « It’s just over there » peuvent vous envoyer tourner en rond ou prendre le mauvais car leur point de repère peuvent avoir étés peints genre « turn left at the red house» dorénavant peinte en bleue.

 

On The Rock

Avec…devinez quoi.. Bien oui la pluie qui me suit partout donc ça me prend un endroit qui me permettra de visiter Anse aux Meadows au Nord et de revenir le soir au sec. Je roule vers le Sud sur la #430 et je tombe exactement sur le bon endroit, le Plum Point motel avec essence et épicerie à moins de 5 minutes de marche. Les Ontariens arrivent et s’arrêtent eux aussi au même endroit. Je me lève le lendemain et je vais demander au front desk si ils ont un boyau d’arrosage pour enlever une couche sur mon bike, bon c’est en bas qu’on me dit. Cool je fais pouvoir faire un check up vite fait sur mes freins arrière car les fois où j’ai voulu m’en servir j’ai du pomper la pédale…Surprise des traces de rouille sur le rotor et 0% de plaquettes restantes. Zut je venais de les changer en Avril…faut dire que c’était celles avec le « compound » ordinaire et non les « sintered » mais qu’est-ce qui a pu bien arriver pour passer au travers en 7000 km? La poussière de roche + eau = un beau grinding mix. Une chance, j’ai un set de rechange « sintered » que j’installe. Les Ontarien regardent de leur cote et tiens un des 2 sur la GS1200 n’a plus rien en arrière aussi. Le plus mécano des 2 trouve un morceau de plywood et tie wrap le tout. Ensuite un coup de fil pour qu’il s’n fasse livrer un set à North Sydney, NS en débarquant du traversier.

0 km 2h de lavage pis le reste à sécher avec quelques Black Horse froides.

Les Vikings

Je pars vers l’ Anse aux Meadows et vois mon premier orignal sur l’ile. Beaux petits villages côtiers, belles courbes, de la brume et des averses, la routine habituelle quoi!. Je m’arrête pour casser la croute et je demandes si il y a des icebergs à St-Anthony. On m’affirme que non alors je vais me concentrer sur les Vikings. Il y a deux attractions et une chicane de clôture concernant deux sites; Le premier, celui de Parc Canada est ou ils sont débarqués mais le deuxième, le Norstead village est celui où ils ont vécu et c’est celui que j’ai décidé d’aller. De bons conteurs d’histoire et c’est un organisme à but non lucratif. Une visite de 2h et je retourne à l’hôtel pour le souper aux homards avec les ontariens.

3h30 de ride, 350 km pis 2 homards

 

Grosse Morne

Le soleil se pointe au réveil alors c’est le départ pour le Sud sur la route des Vikings, Arrêtez-vous à Port au Choix , visitez The Arches provincial park, Arrangez-vous pour faire la run en bateau dans le fjord intérieur, le Western Brook Pond, voir http://www.bontours.ca , avant le 1er Juillet y en a un par jour @ 13h00 et ça prends quelques dizaines de minutes de marche pour s’y rendre, j’ai loupé la ride par quelques minutes. Vous allez aussi besoin de la passe de Parc Canada pour y aller. Si vous vouler faire du hiking-trekking bien c’est l’endroit rêvé pour le faire lorsque la température est clémente. Y a des orignaux le long de la route et ils savent qu’ils sont dans un Parc alors sont pas trop stressés de traverser la route ou juste pour brouter dans le fossé en bordure. Je lunche à Deer Lake et consulte la météo, et l’accalmie est de courte durée, encore de la schnoute , je décide que j’en ai assez je reviendrai pour faire L’Est un autre fois et je me dirige vers Port-aux-Basques et décida d’arrêter à Corner Brook pour la soirée. Belle petite ville avec une route qui continue vers « blow me down » et non ce n’est pas une ville de mœurs légère, c’est vraiment ou les vents peuvent te foutre par terre. Les deux comparses de L’Ontario sont là au souper et on discute à propos de demain et de mere nature, mon choix d’aller faire la Cabot le lendemain ainsi que le traversier et de son horaire on est à 215km et 2h30 de route de celui-ci.

400 km et 6h00 de ride

 

Big Winds

On se réveille de bonne heure et partons à 6h00 car le bateau part à 10h45AM et il faut être là pour 9h45 pour l’embarquement final on prendra un petit dej au Ultamar juste avant d’arriver au coin de Hwy # 403 et la # 1. On fait le plein de tout se prépare pour ( oui encore de la schnoute pour un bon bout) et on part. Juste avant d’ arrivé à Trainvain brook il y a un panneau avec clignotants allumés, sustained 80km winds et gusting to 90 km/h… Ayoye!!! Bon on continue quand même pas en bas de 80km/h car plus lentement le vent va m’envoyer dans le champ… J’ai eu affaire au plus grand challenge de mon voyage quand la route surplombe le rivage on y goûte et entre les table tops des long range mountains ce fut tout une aventure… Allez voir le ti video posté antérieurement pour le voir. On embarque sur le traversier, le MV Highlanders (85$) et on fait sècher notre attirail pour 6h de mer.

 

Arrivé à North Sydney, la pluie est finie et on prends le premier motel potable le Clansman Motel pour « home base ».

220 km pis toute une ride!

 

La Cabot trail

Bon c’est parti et ce fut une loop de 350 km en passant par le petit traversier de St-Anns Bay (5.25$) pour 2 minutes…Arrêt à Neils Harbor pour un petit lunch sur la pointe à côté du phare. On achète du poisson frais à New Havens cove directement de la coop, on continue sur la route qui borde la mer, et on décide de ne pas aller à Meat’s cove car sinon on va revenir trop tard et y a du brouillard sur tout le côté Ouest en revenant. Au retour un autre souper maison Surf & Turf.

350km et 6h30 de paysage à contempler

 

Le retour mijote

Il fait beau pour une autre des rares fois et on s’élance vers le Nouveau Brunswick et j’arrête après Moncton car j’ai perdu le gout de faire de la « slab » avec 29 degrés . L’accalmie est de courte durée car ce sera le retour à la normale avec de la pluie pour les maritimes pour le lendemain.

600 km et 5h45 de slab poche

 

Last run

Bon j’en ai assez de me faire tremper, je skippe mon parcours côtier et la Vallée de la Matapédia et je roule jusqu’à Edmundston, NB. Après le diner et quelques minutes à regarder la météo pour Rivière-du-Loup jusqu’à Montreal avec d’autres cellules orageuses à traverser, je m’élance pour le dernier stretch avec un pit stop a Québec pour mettre du pétrole et passer de l’autre bord.

930 km et 10h de terrain connu

 

Stats

5400 km

350$ gaz

100$ traversier

un set de pad arrière volatilisé

un set de TKC rendu au chicken line

le reste priceless em0300

Link to comment
Share on other sites

PETIT CONSEIL LES AMIS: IL EST PRIMORDIAL DE BIEN AJUSTER LE PRELOAD DE VOTRE SUSPENSION AVEC TOUT VOS BAGAGES EN MESURANT VOTRE SAG LES AMIS SINON GARE A VOUS (voir autre posts récents et je n’ai pas besoin d’élaborer les conséquences d’omettre de faire cet ajustement pour l’asphalte ET AUSSI pour le gravier lorsque vous êtes chargés). Aussi si vous changez les réglages de rebound sans savoir EXACTEMENT ce que vous faites et bien votre suspension va se compresser sans se relever et pourra vous catapulter dans le fossé (qui a plus de 10 pied en gros cailloux lorsqu’il y en a un) ou pire dans un cap de roche

 

J,ai besoin que tu m'explique STP

 

bernard

Link to comment
Share on other sites

Un ti video des conditions avant d'arriver au traversier de Port aux Basques bourrasques de 90 km/h tout l'avant-midi

http://contour.com/stories/big-wind-020

http://contour.com/stories/big-wind-019

 

à mi chemin entre Happy Valley-Goose Bay et Port Hope Simpson

http://contour.com/stories/hyw-510-t-lab-sector-3-mid

 

Une partie de Gros Morne sans le module GPS de la camera

Link to comment
Share on other sites

à l'entree du Parc de Gros Morne

grosmorne.jpg

 

à Happy Valley - Goose Bay

GooseBaysign.jpg

 

Ce qui reste de Churchill Falls et le même sort attends La Romaine

churchillfalls.jpg

 

Entre Labrador City et Churchill Falls.. le bas côté de la route est ici 15 pieds plus bas avec des grosses roches

accalmie.jpg

Link to comment
Share on other sites

Vers 8h15 c’est le départ pour Churchill Falls, on va chez Wall-Mart pour se chercher un petit Jerry de 10 litres car il n’aura pas grand magasin à Goose Bay, on fait le plein et je pars 10 minutes plus tard que les Aussies avec le V-strom pour le diner à Labrador City. La route bien elle…est encore mouillée car il MOUILLE encore!, on arrive vers midi 30 et le gars du BMW finissait de diner…Ouais y roule Monsieur! Une petite pause d’une heure au total et Hop! Destination Goose Bay. C’est sur cette route que j’ai fait la connaissance des redoutable ornières fait par les camions dompeurs à 6 roues Volvo BM et que dire des monticules de 12 pouces de haut laissés par les niveleuses sur des milliers de pieds de long. On ralentit, on sort les pattes et on patauge les ornières pour venir à bout de celles-ci. Le soleil perce les nuages pendant environ 2 heures en après-midi, juste assez pour assécher mon manteau et au même moment que mon GPS fait le mort (ce sera vite réparé en fin de journée, un ring toungue terminal qui s’est sectionné à cause de la vibration) surprise! Un petit bout de 75km en asphalte pour terminer la ride of the day à 17h00. Je soupe avec le couple australien et le V-strom s’en va chez de la parenté.

535km et 7h de route.

 

LeBoost,

 

Le Jerry de 10 litres acheter chez WallMart c'est pour faire quel bout de la piste ? et est-ce que c'était nécessaire ou juste pour une sécurité ?

 

Merci de m'éclairer !

Link to comment
Share on other sites

Salut LeBoost

 

Tu quittes a quelle date pour le Labrador?

J'ai complete en trois jours dimanche dernier et je rentre a Montreal le 11 juillet apres un detour aux Iles de la Madeleine. Je pourrais te fair part de mes commentaires si tu n'as pas quitte.

 

Balthazard

Link to comment
Share on other sites

Salut LeBoost

 

Tu quittes a quelle date pour le Labrador?

J'ai complete en trois jours dimanche dernier et je rentre a Montreal le 11 juillet apres un detour aux Iles de la Madeleine. Je pourrais te fair part de mes commentaires si tu n'as pas quitte.

 

Balthazard

 

Salutation Balthazard,

 

J'imagine que tu voulais t'adresser à moi Leboost étant de retour ..... finalement tout est en ligne je quitte le Jeudi 14 Juillet .....c'est sûr que j'aimerais avoir tes commentaires..... je t'appel avant de quitter.

 

A plus et ride safe ..........

Link to comment
Share on other sites

T'auras de besoin d'essence pour la section goose bay à port hope Simpson à moins que ton storm fasse plus de 412 km chargé avec un plein. Donc Oui c'est primordial.

 

Merci Leboost 412km c'est trop même pour ma 650 .... pas de chance à prendre ....

 

Est-ce que tu a garder le tracé de ton GPS on a le même ....

Link to comment
Share on other sites

T'as juste une route à suivre et aussi mon fil d'alimentation s'est sectionné entre Churchill Falls et Goose Bay donce il s'errete en plein parcours.

 

Va voir celui que j'avais poste http://www.ridaventure.ca/viewtopic.php?f=4&t=8233

 

et regardes les waypoints enregistrés du y verras encore plus d'info pertinente à ton planning pour ce voyage.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.