Jump to content

Première expérience


Gregou

Recommended Posts

J'ai passé une semaine en Belgique du 15 au 23 décembre dernier ou j'ai éssayé une Yamaha WR250R de 2008, et une vielle DR350 de 1991, durant 2 sorties de 2 heures chacune environ. Par chance, mon beau-frère possède ces deux machines, ainsi que tout l'équipement en double, triple et même quadruple (Casques, protections, bottes...).

 

Avant de continuer, je voudrai préciser que mon expérience motocycliste se limite à 2 ou 3 sorties en motocross il y a 20 ans, et l'obtention de mon permis moto l'été dernier (et toujours pas de moto!)... Donc mes opinions valent ce qu'elles valent...

 

Les conditions: belges! C'est à dire pluvieuses, boueuses, glissantes et environ 10°C.

Les terrains: Routes asphaltées, routes pavées (gros pavés carrés aux coins arrondis par le temps) dont certaines dates de l'époque napoléonienne (très glissant!!!), chemins agricoles de boue grasse, et petites trails en forêt.

 

J'ai beaucoup aimé ces deux motos. Ce qui m'a surpris le plus, c'est quand je suis passé de la DR à la Yam. Je m'attendais à ressentir beaucoup plus de différences en terme de poids et de maniabilité. Ce qui faisait vraiment la différence c'était les pneus je pense : presque neuf sur la Yam, et usé à environ 50% sur la DR.

 

Et aussi un gros + pour le “bouton magique” de la Yamaha. Après avoir calé plusieurs fois avec la DR dans des ornières boueuse de 1 pieds de profond, j'ai épuisé tous les sacres québécois que je connais à essayer en vain de repartir la "bête" au kick. En tout cas, ça avait l'air de faire bien rigoler mon beau-frêre... Côté kick, j'ai encore de l'apprentissage à faire... Côté sacre, je pense que ça va...

 

En tout cas, ces deux motos ont pardonnés toutes mes erreurs de débutant, et si j'ai échappé une fois la DR sur ma cheville, la botte Alpinestars Tech 7 m'a parfaitement protégé. Par contre côté étanchéité, les Tech 7 sont nulles. Après 2 passages dans des "flaques" d'eau, j'avais les pieds trempes: les bas en Gore-tex semblent incontournables.

 

J'avais sur le dos en plus des éléments de protections habituels, un ensemble veste-pantalon Acerbis “Enduro”. Super étanche et très léger.

 

Bref, j'ai eu du GROS FUN!!! Cela ne fait que confirmer mon choix vers la moto double-usage.

 

Ce que j'ai appris:

• C'est du sport!!! presque 2 heures debout sur les pegs, entre chemins roulants très glissants, pierriers en sous-bois sous 2 pouces de feuilles mortes, et ornières de 1 pieds remplies d'eau et de boue: ça dort bien le soir, pis ça fait mal partout le lendemain!

 

• Être bien protégé est essentiel. Sans les bottes, ma cheville aurait pas mal souffert sous les 140kg de la DR... Veste et pantalon étanches c'est primordial. Avoir les pieds au sec aurait été pas mal non plus...

 

• L'autonomie du réservoir de la Yam est limite. Après avoir fait le plein, on a roulé environ 3h30 avant de tomber sur la réserve... Les pièces aftermarket n'existent pas encore pour la Yam...

 

• L’usure des pneus (même légère) peut faire toute une différence.

 

Ce que j’ai aimé:

• Bouton magique!!!!!!!

 

• Chemins roulants, avec longues courbes en léger dérapage et un bon coup de gas à la sortie = un régal!!

 

• Les pierriers: jouer avec la clutch et le gas pour passer tout en douceur sans “staller” ou poser le pieds à terre, et à la fin le p’tit coup d’oeil en arrière en se disant “J’y suis arrivé!”= grande satisfaction.

 

Ce que j’ai moins aimé:

• Les passages dans les énormes ornières super glissantes. Les baguettes en l’air, ou en marchant comme un canard pour faire avancer la moto en espérant qu’un peg ne vienne pas frapper une racine ou une roche, et nous jette à terre. C’est fou ce qu’on peut se fatiguer en parcourant 20 petits mètres dans ces conditions!

 

Désolé de m’étendre autant, mais j’ai tellement tripé qu’il faut que je le partage. Et désolé pour les photos, je ferais mieux la prochaine fois.

 

Le mot du beau-frère :

Il ne vendrait pour rien au monde sa vieille DR. Comme il dit c'est "une vieille bourique très fiable, qui passe partout, qui demande très peu d'entretien”, et qu'il n'a pas peur d'échapper (ou que j’échappe!!).

 

Il pense sérieusement acheter des pneus mousses (Il appellent ça "bib" en Europe). Après avoir crevé 2 fois, lors de sorties en gang, il a trouvé ça pas mal plate de changer un tire sur le bord du chemin, avec en plus toute la gang qui t'attends...

 

À +

 

Gregou

 

Dec2008-1.jpg

 

Dec2008-2.jpg

 

Dec2008-3.jpg

Link to comment
Share on other sites

Et bien il faut un début à tout et Gregou à eu la piqure, nous ne sommes pas surpris em0300 Très bon comme premier ride report, a vrai dire je t'envie big_smile C'est le fun à lire de l'enthousiasme et de la découverte big_smile J'espère bien te relire et même rider avec toi la saison prochaine!

 

Merci, en te lisant j'ai souris em3600

Link to comment
Share on other sites

eh eh eh... ton récit me rappelle mes premières rides et premières conclusions... c'est un fait: tu es atteint du virus du double usage!!!

 

Bienvenue parmi nous em3600

 

ps: en passant billie, j'adore ton avatar big_smile

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.