Jump to content

Dernière fin de semaine de la saison mais non la moindre!


BigBed
 Share

Recommended Posts

Salut la gang, je voulais vous partager ma dernière ride de la saison. J'avais planifié faire un aller-retour Gatineau-Québec-Gatineau dans la même journée samedi le 30 octobre. J'me suis dis "ça va faire une belle dernière run", c'est un beau défi car la température ne sera pas très chaude, pis aussi ma blonde devrait accouché au printemps, alors les grandes run vont "peut-être" se faire plus rare. Je vérifie la météo à Qc, ils annoncent du beau temps. (Pas assez smat pour vérifier sur le chemin du retour...) Alors projet confirmé, vendredi soir on prépare les bagages, linges chaud et outils au cas où. Samedi matin, 8h, je pars. En passant par Buckingham, c'est tout blanc par terre. Les gens me regardent passer et ils sourient, je sais pas trop pourquoi. Rendu à Lachute, p'tite pause "chocolat chaud", y fait pas ben ben chaud dehors. J'arrête mettre du gaz à trois-rivière, en repartant, un sport bike me dépasse. Là, j'suis sur que plein de gens vont me comprendre. On se laisse pas dépasser si facilement... Je le rattrape en lui faisant un p'tit salut de la main. Ben le gars y clenche. Je le rattrape encore. La troisième fois, ben mon p'tit KLR voulait pas allé plus vite, faque je l'ai pas rattrapé, mais tout ça m'a donné plus chaud et je riais dans mon casque en pensant à quoi il devait se dire en me voyant à côté de lui. J'arrive à Qc, passe un peu de temps avec mon père, pour finalement repartir à 17h30. P'tit calcule, si ça roule bien, je devrais être à Gatineau pour 22h30. J'arrête manger à trois-rivière, il commence à pleuvoir. Bah, la pluie, ça jamais fais de mal à personne. Au lieu de prendre la 640 pis la 148 comme le matin, je décide de prendre la 40 pis la 417 car il fais noir, pis rouler sur une petite route qui rencontre le soir, ça me tente pas beaucoup. Rendu à Montréal, la pluie ne glisse plus sur ma visière. Ça pas été trop long que j'ai compris que c'était pus de la pluie, mais de la neige. Essaie de trouver une position pour en avoir le moins possible sur la visière, rien à faire, faut que je passe mon gant tous les 15 secondes sur la visière pour "essayé" de voir quelque chose. Les gants tout mouillé, mes mains sont gelés. Les lumières des voitures sont de plus en plus flous, les lignes sur l'autoroute aussi, et la buée se met de la partie. Je quitte l'ile de Montréal et j'ai de la misère à voir (pour ne pas dire que je les vois plus pantoute) les pancartes. Je vois quand même la sortie pour monté Lavigne qui arrive. Je pense quelques minutes à arrêter pour appeler ma blonde, la rassurer, lui demander conseil sur ce que je devrais faire, mais je change d'idée. Là, je sais pas c'est quoi, le froid, la fatigue ou ben seulement du "je suis invincible" mais je me dis, "bah, ça va ben, j'ai des bon pneus (T63 en passant) pis y me reste que 2 heures environ à faire. Ça roule ben, 90 km/h, j'vois pas grand chose, mais tant que je vois les lumières du char en avant, je sais à peut-près où je dois allé. C'est un peu plus loin que le fameux char en avant, ben y l'échape. Le gars (ou la fille) part en dérapage, dans la voie de gauche, sur l'accotement à droite, je sais pas comment il fait mais il le ramène en ligne droite. Là, y'a comme un déclic qui c'est faite dans ma tête : Cé tu moi ou ben j'suis completement con d'être sur la route. Je décide donc de prendre la première sortie, J'vois une annonce de Best Western, je l'ai jamais trouvé mais j'ai trouvé un Tim Horton. Quand j'enlève mon casque dans le resto, y'a environ 2 pouces de glace sur le dessus, j'ai de la misère à ouvrir ma visière. Y'a une madame qui travail là qui me demande si j'suis perdu. J'y répond "un peu, je cherche une place où dormir parce que ça commence à être pas drole dehors". Super gentille la madame, elle me trouve le numéro d'un motel à 1 minutes de là, me propose même de me preter son cellulaire. Faque je trouve le motel, appele ma blonde pour lui dire que je pourrai pas lui porter secour la veille de l'halloween, y fais trop mauvais dehors, pis prends une douche méga ultra chaude. Le dimanche matin, c'est tout blanc partout, il fait 0°C, -4 avec le vent, mais la route est dégagé, pis surtout, la visibilité est bonne, y neige pus. Finalement, j'étais rendu à Hawkesbury. Départ à 9h30, arrivé à la maison à 10h45. Le plus drole, la dernière chanson qui à joué dans mon casque quand je tournais dans l'entrée c'est "Paradise City" de Guns. Oh oui, chez nous au chaud c'est le Paradis!

 

Désolé, j'ai pas de photo de cette aventure, mais ceux qui sont sorti hier soir peuvent s'imaginer comment c'était!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.