Jump to content

Highest Waterfall In A Kayak


BlackFlys

Recommended Posts

MA-LA-DE!

 

Mais pour avoir pagayé avec des mecs qui sautent des chutes très hautes, vous seriez surpris du niveau d'appréciation du risque et de la préparation de la sécurité (les autres pagayeurs avec cordes et kayaks) ainsi que des aspects techniques du saut.

 

Dans ce cas, je dirais que c'est pas pour rien que le pagayeur a décidé de sauter à droite parce qu'en enfilant dans la petite dépression en haut de la chute, le résultat est qu'après quelques pieds de chute il s'enfonce dans la masse d'eau qui défoncera la surface avec lui rendu en bas qqe secondes plus tard... Ça peut aider à rendre le choc moins brutal que s'il était seul à arriver à 150km/h à la surface d'un lac... Aussi l'angle du bateau: pas trop vertical, pas trop à plat... Certains utilisent le rideau d'eau en descendant avec leur pagaie pour ajuster leur angle de réception....

 

Mais vraiment malade celle-là!

 

JF

Link to comment
Share on other sites

Zouf, loin de là...

 

Comme JFC le mentionnait, pour avoir moi aussi fait du kayak de rivière, c'est très calculé.

 

Les kayakiste le savent bien, lorsqu'on approche d'une rapide, on descend du kayak sur la berge et on regarde le rapide qui s'en vient, on trouve la veine d'eau principale, on check le niveau de l'eau, les roches et les remous. On y lance tout bout de bois à porté de la main pour évaluer notre trajectoire. Ça prend un gars à la sortie avec un câble et un au milieu pour t'en lancer un. Pis quand tu t'élances dans le rapide, tu sais que tes chums sont là pour t'aider et si ça tourne mal, il te sauveront la vie.

 

C'est un trip assez intense, difficile à décrire.

 

Ah!!! Les belles années!!!

Link to comment
Share on other sites

comme observateur exterieur qui ne connais rien au kayak

 

je vote pour zouf aussi

 

le pire que jia vu en kayak cest le kayak sur neige ou le controle semble etre tout a fait inexistant...

encore plus zouf tant qu'a moi.

 

DD

Link to comment
Share on other sites

...comme mes deux pot plus haut moi aussi j ai pratiqué le kayak d eau vive et très vive a part ca, j ai faite des R4 en masse, je dirais même que ca été la ou mon adrénaline a été a son top et très loin devant tout big_smile

 

...je dois dire que ce vidéo est extrême pas mal mais chu sur que le gars avant de faire ce moove la a bien étudié la situation a plusieurs reprises, ca ont le voient pas sur la vidéo

 

...alors c est pas un zouf mais plus tôt un capoté em4300

Link to comment
Share on other sites

des R4 cest quoi?

 

moi j'avais une R5 moi je pense quon parle pas de la meme chose right?

 

DD

Link to comment
Share on other sites

C'est sur que c'est calcule ( je l'espere lol ), c'est sur que le gars c'est pas un vrai zouf mais reste que je comprends pas ce qui pousse les gars a vouloir toujours battre des records extremes et ca dans plusieurs domaines la moto y compris.

Link to comment
Share on other sites

je pense avoir trouve ta reference pour R4

 

echelle de 1 a 6

 

NIVEAU DE DIFFICULTÉ DES RIVIÈRES

Classe I Passages francs à l'exception de difficultés dues à des constructions (p. ex. piles de ponts) et à des obstacles naturels mineurs (p. ex. barres de sables).

Classe II Majorité des passages francs, rapides assez fréquents.

Classe III Rapides nombreux, près de la limite supérieure de navigabilité pour un canot ouvert.

Classe IV Longues portions de rapides difficiles. Expérience antérieure de ces portions indispensable ou présence d'un chef d'expédition possédant cette expérience.

Classe V Rapides violents presque ininterrompus qui exigent une inspection fréquente. Lits de rivière extrêmement encombrés; seuils; courant violent et rapide, coins abrupts. Inspection essentielle, mais difficile. Portage nécessaire pour tous les canots ouverts.

Classe VI Navigation pratiquement impossible et très dangereuse. Les difficultés du niveau et de la classe V sont portées à leurs extrêmes. Seulement praticable lorsque le niveau de l'eau est favorable et comporte, même alors, un danger mortel certain. Portage obligatoire pour tous les canots ouverts.

 

moi jai fait du 1 avec des passage 2 pi cest tout.

pour mon peut d'experience en canot c'etait en masse.

 

En rafting on a toucher a une section 3 pas longtemps et ma femme a passer par dessus bord. Nous autres les twits on a tout fige alors qu'il fallait ramer pour pas rester dans le trouble...Le guide nous a engueule pour nous convaincre du serieux de la situation. Il a rattrapper ma femme par la ceinture et l'a remis dans le raft. L'eau etait tellement frette et la surprise de tomber a l'eau telllement soudaine qu'ellle a meme pas eu le temps d'avoir peur...par contre une fois revenu dans le raft elle a fondue en larmes pauvre pitoune!

 

DD

Link to comment
Share on other sites

je pense finalement que tu parlais RAPIDE et pas RIVIERE

 

donc cest 4 niveaux

 

DEGRÉ DE DIFFICULTÉ DES RAPIDES

Classe I - (Facile) Passages de courte durée et réguliers, faciles à naviguer.

Classe II - (Moyennement difficile) Vagues régulières de taille moyenne, seuils peu élevés, drossages et embâcles possibles; passages francs, mais étroits, nécessitant des manoeuvres effectuées avec compétence.

Classe III - (Difficile) Vagues de haute taille, puissantes, irrégulières; rochers exposés et forts remous. Inspection préalable nécessaire. Limite supérieure de navigabilité pour les canots ouverts. Les pagayeurs intermédiaires de canots ouverts ou novices de canots ou kayaks d'eau vive devraient recourir au portage.

Classe IV - (Très difficile) Vagues de haute taille, puissantes, irrégulières; rochers exposés dangereux; remous bouillonnants; seuils et passages difficiles à inspecter. Des manoeuvres puissantes et précises sont nécessaires. Inspection indispensable et portage requis pour les canots ouverts.

 

Ouais, jaime pas assez l'eau pour ca!

 

DD

Link to comment
Share on other sites

... mais reste que je comprends pas ce qui pousse les gars a vouloir toujours battre des records extremes et ca dans plusieurs domaines la moto y compris.

Moi non plus je ne comprends pas, tout comme ces fous volant, je ne comprends pas...

Link to comment
Share on other sites

Comme JFC le mentionnait, pour avoir moi aussi fait du kayak de rivière, c'est très calculé.

 

Calculé je suis bien d`accord mais ne connaissant rien au kayak, vu de l`extérieur, il me semble que la marge à l`erreur est inexistante dans ce genre de péripétie.

Link to comment
Share on other sites

... mais reste que je comprends pas ce qui pousse les gars a vouloir toujours battre des records extremes et ca dans plusieurs domaines la moto y compris.

Moi non plus je ne comprends pas, tout comme ces fous volant, je ne comprends pas...

 

Pour avoir passé par là, ben je vais vous le dire.

Si un gars qui ne controle pas ca monture, un gars qui fait du bike ou encore du kayak juste quelque fois par anné pour le plaisir et qui décide sur un coup de tête de ce lancer dans le vide (ou dans les air) pour épaté c'est chum mais sans trop savoir ce qu'il fait ben ca c'est un ZOUF!

 

Lorsque quelqu'un décide de vouloir faire un ''exploit'', ca ne ce fait pas sur un coup de tête. Cette personne es dabord pro dans ca dissipline et maitrise tout les techniques. Tout est calculé et recalculé, le gars en question c'est précisément ce qu'il va faire et ce qu'il doit faire en cas de pépin, il visionne fréquamment dans ca tête ce moment intense. Il y a de la préparation, le calcule, le mentale, la sécurité... le gars est conscient du risque encouru, il vit avec mais sans trop y faire attention, il est mieux de garder un esprit positif et de garder confiance en lui, s'il y a un doute c'est la que tout peut foirer.

 

Le but de faire ca c'est de ce surpassé, c'est d'aller chercher la meilleur ''drogue'' qui existe qui es l'adrénaline pur!!! de prouver a tous ces sceptiques que c'étais réalisable. ETK y a personne qui peut m'enlevé le feeling incroyable que j'ai eu après mes premiers backflip a Val d'or et a Montréal, ca va me rester toute ma vie!!!

 

p.s.: et touche ce ne sont pas des fous volants, ce sont des professionels qui font cà a l'année longue, c'est leur métiers et ils savent ce qu'ils font, mais c'est un métier risquer j'avoue!! em3700

Link to comment
Share on other sites

Il y beaucoup de métiers aussi dangereux mais bien plus plates que ceux là (et sans l'adrénaline zsigh )alors si les gars veulent risquer leur vie en s'éclatant(sans jeu de mots !)tant mieux,ils ont bien raison . De plus, personne ne les oblige,c'est un choix et çà fait rêver plein de monde em3700 Et si on parlait de la montagne,de la mer,du Dakar,de la plongée........Merci pour ces vidéos big_smile

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.