Jump to content

L'experience!


DoberDan
 Share

Recommended Posts

Jai commence la moto en secondaire 1.

Jeune et tres inexperimente.

J'etais aussi un grand adepte du "PAS GAME!"

La premiere chose que mon pere m'a montre est la "kill switch".

Tu tombes, tu pese sur la kill switch pour arreter le moteur avant qu'il explose.

Je ne comprenais meme pas les vitesses encore moins la clutch.

Au debut, je partais le gaz au fond en lachant la clutch, quand j'etais chanceux la roue spinnait et je partais sans tomber. Si par malheur il y avait de la traction, la moto partait sans le pilote.

Le plus souvent j'essayer de partir dans une petite pente descendante

et ca aidant ENORMEMENT!

Apres avoir assimiler l'usage de la clutch, jai commencer a utiliser les vitesses. Bien sur j'oubliais de lacher le gaz et je faisais sans le vouloir

des "power-shifts".

Souvent je poignais des neutres.

Des fois je pensais a lacher le gaz avec de clutcher mais en pente montante

j'ettouffais c'etait certain.

Je me promenais sur le terrain de mon pere(terre, sable, foin, bois, bouette,

foin mouille) et parfois dans le rang de terre(pas trop loin pcq pas de plaque pas de permis pas d'experience et surtout pas d'excuse si le police venait a me pogner). De 12 ans a 16 ans jai acquis de l'experience mais non sans douleur.

Je suis tombe tres tres souvent, en fait tellement souvent que jai appris a tomber. Jai appris a estimer ma vitesse pour etre capable d'arreter avant un

obstacle mais jai tellement passer droit souvent que s'en etait une joke.

Aussi, freiner sur le gazon mouille avec des pneus ballons(SUZ RV90) = garanti que tu te plante!

 

Ou est-ce je veux en venir avec ca?

Bien jai de la difficulte a comprendre comment un adulte qui "decide" de faire

peut finir par apprendre tout ce que jai appris en ne brisant ni lui ni la machine?

Une GS1200 cest pas le top comme machine de debutant.

Et une grosse Harley? au moins le centre de gravite est tres bas.

 

Le processus a ete long et douloureux pour moi.

J'ai eu 2 motos usagees qui ont coutees moins de $400 que j'ai battu a mort,

arracher tous les flashers en tombant, casser le frame en sautant, accoter

la suspension avant dans le fond un million de fois et je suis tomber tomber tomber et encore tomber avec juste des petits bobos(graffignes).

 

Je peux comprendre qu'un adulte utilisera son experience automobile mais

jusqua quel point peut-il esperer s'approcher l'experience si durement acquise

dans ma jeunesse?

 

Autrement dit, si il fais du hors-route comment fera-t-il pour survivre

avec cette etape d'essais/erreurs qui manque dans sa vie?

 

DoberDan

Link to comment
Share on other sites

Je suis le parfait exemple de ce que tu parle.

 

Acheté ma première moto en 2004 à l'age de 33 ans. KLR 2002 usagée que je possède encore.

 

Pour l'usage de la clutch, ça va, j'avais compris avec ma Geo Metro...

 

Pour la gravelle, je me dit que mon expérience de motoneige m'a aidé. Ce que je sais, c'est que quand j'ai fait ma première ride dans les rangs au nord de Gatineau, j'avais un sourire "étempé" dans face. Je dois avoir une attirance naturelle pour les surfaces glissantes/instable.

 

Ensuite, on a un cerveau (14 ans = pas de cerveau) qu'on utilise et on applique la théorie des petits pas. On lit, on regarde des gars aller, on suit un cours MXPRO en Outaouais le 27 juin prochain, on se lève sur ses pegs pis on se dit que "criss ça va ben mieux d'même"... C'est sûr que j'envie les gars qui avaient des CR pis des YZ dans leur jeune temps car ils sont à l'aise plus rapidement que moi et exploite certainement mieux leur machine. Mais je travaille fort et à la fin de la journée je ne suis pas moins satisfait de ma ride. Je suis peut-être même plus satisfait car à chaque ride je sens que je m'améliore et que cette côte que je viens juste de monter, je l'aurais peut-être pas monté l'an dernier.

 

Ceci dit, j'ai pris une couple de fouilles, sans gravité par chance. Et mon KLR est pas mal égratigné. Lui aussi commence à avoir un peu d'expérience...

Link to comment
Share on other sites

Ouais cest vrai qu'a 14ans le cerveau est absent.

Ton experience a motoneige a du aider.

Pi les debarques, je pense que cest malheureusement un incontournable.

Je reste sous ma limte et le depasse tres peu souvent.

Les debarques sont rares et peu spectaculaire.

Comme ca le KLR a de graffignes?

Le gars lui pas trop de graffignes?

 

DoberDan zgreeding

Link to comment
Share on other sites

j'ai eu un xr 80 a 14 ans pour 2 été

puis 23 ans plus tard j'ai eu ma rxv 450

 

malgré que j'avais de bonnes bases j'ai vraiment eu l'impression que j'ai due réaprendre a conduire.

je pique encore beaucoup de débarques (moin qu'hier et plus que demain)

 

en fds j'ai aissaillé une v-strom 1000. la premiere fois avec une grosse routiere.

mes bases en moto hors route on pris le bord

ok pas de misere avec la cluch et les freins s'est déja ça mais ça a rien a voir pis serieusement je ne sais meme pas si je serais capable de faire de la trail niveau2 avec ça

 

allor je pense que le gars ou la fille qui s'achete une moto comme une 1200 gs ben il ou elle fait son experience petit a petit pis s'est sutout ça le fun. s'est d'apprendre.

je suis sur que la personne qui en est a ces premiere armes avec une 1200 gs trip plus fort que la personne qui s'en procure une mais qui a deja l'experience de la piloter.

 

par contre l'experience permet de mieux aprecier la machine.

pis en cas d'urgence la personne qui debute la dessus a plus de chance de se la péter solide et de se faire mal due justement a l'inexperience.

mais une personne qui débute est plus prudente donc sa compense je crois.

 

je suis d'avis qu'il est mieu d'apprendre avec une petite hors route les bases de la moto surtout pour quelqu'un qui voeux rouler sur la route.

une petite hors route est legerte et facile a manipuler.

 

les technique de freinage contre braquage derapage sont plus facile et moin dangeureuse a apprendre sur la terre que sur l'assphalte.

il y a une école de conduite de moto au quebec (je les ai vue a la tele mais je ne me souvient plus comment ils s'appel)

qui commence a former des pilotes de route sur des hors route et qui pense comme moi que s'est la meilleur facon d'apprendre a piloter une moto.

 

Anecdote:, une foi avec une 400cc de route (que j'aprenais a conduir, j'en était a ma 2 eme sortie)dans une courbe, j'avais mal calculer ma vitesse et j'y suis enttré trop rapidement le derriere a glisser parce que j'ai mal moduler le frein arriere dans la panique.

 

sans y penser et de façon naturel j'ai laché la clutch et j'ai mis les gazes , j'ai pris le reste de la courbe sur la drift et avec controle,la pedale touchait presque par terre.(mes reflex de hors route on refait surface). je suis revenu a la maison se soir la avec aucune grafigne mais avec le poil raide sur les bras.

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'il y a quelque chose aussi à ne pas négliger...c'est le talent naturel, la prédisposition.

Comme dans toute autre activité. Il y en a qui l'ont naturellement et d'autres qui veulent très fort mais qui l'ont pas. Il auront beau prendre tous les cours qui existent mais on dirait que ça marche pas. Regardez autour de vous et vous allez voir ce que je veux dire. On connait tous quelqu'un qui enfile gaffe par dessus gaffe, et ça existe aussi dans le monde de la moto.

Link to comment
Share on other sites

Coudonc, tu parle tu de moi?? em3700

 

Pas pour le talent naturel, mais pour l'autre là... celui qui fait des gaffe... em3600em3600

 

zgreedingem4000em1100

 

Moi, je pense que l'expérience, ça s'apprend et ça s'acquière...

C'est en restant toujours sur la machine qu'on apprend a pas tombé...

Je pense qu'en hors-route, on a l'avantage d'apprendre "a la dure" dans toute sorte de condition atmosphérique et dans toute sorte de terrain.

En plus, les "accidents" comporte souvent moins de risque extérieur du fait que c'est rare qu'on entre en collision avec quelque d'autre.

Donc, tant qu'a moi, mes plonge et mes troue de bouette et trail de glaise mon ben plus aider sur la route que ben des cours..

Quand le pneu arrière cherche a décrocher sur le bitume mouillé, j'ai pas trop de stress parce qu'une belle trail de glaise quand il mouille, c'est pire que de la glace...

Link to comment
Share on other sites

La vie est une accumulation d'expérience.....

Première expérience à vers la fin du primaire en hors route naturellement, pratiquement toujours l'hiver sur le fleuve......tout un terrain de jeu!

Par la suite plus vieux, beaucoup de vélo de montagne, montée descente cross country = beaucoup de débarques et tous ce qui suis...en plus de la planche à voile.

 

À 40 ans, permis de route, premier SV650 pour un ans et demi et par la suite V-Strom.

 

J'apprend à tous les jours "baby step" et c'est ça que j'apprécie

Link to comment
Share on other sites

Charlot,

jai bien de la misere avec le "talent naturel"

miguel duhamel etait poche

jean-sebastien roy etait poche

cyril despres etait poche

michael Schumacher etait probablement encore plus poche

tiger wood etait un nul

 

mais toutes ces personnes ont consacre plus de temps a pratiquer

dans une semaine que bien des joe blow dans toute leur vie.

en plus cest une passion pour eux(pas juste la fin de semaine ou la soiree)

leur vie est concentree presque en totalite a s'ameliorer.

 

Certains apprenne plus vite que d'autres mais si la pratique et l'entrainement et la passion ne sont pas au rendez-vous, le talentueux

ne fera pas grand-chose.

 

pour parler de moi, jai commence en ski a 9ans.

le monde de Vallee-Jonction ont pour la plupart commencer entre 3 et 5 ans. Je peux tu te dire que j'etais poche pas a peu pres?

a la classe de neige il y avait une petite competition et jai fini avant-dernier

le gars qui a fini dernier a tomber 3 fois pour faire le clown, il aurait facilement finir premier.

Tous le monde a continuer a faire du ski pendant le secondaire.

moi j'etais presqu'aussi nul mais j'adorais ca.

ensuite est arrive le CEGEP, la plupart ont laches la.

cetait un passe-temps pas une passion.

moi jai continuer, jai pris qques cours jai pratiquer en masse.

je suis devenu patrouilleur par la suite moniteur.

encore des cours beaucoup de pratique et surtout du ski par tous les temps par toutes les neiges. Entre la job(qui finissait a 2:30 am) et le dodo je vivais dans mon

linge de ski, la fin de semaine et le soir je faisais du ski.

En fait la semaine je dormais maximum 4 heures par nuit pcq a 7 j'etais debout pour aller faire du ski pour commencer a travailler a 4pm

J'aimais tellement le ski que jai tout sacrer ca la et je suis parti

avec ma blonde a Whistler pour 6 mois, qui s'est transforme en 10 ans.

Penses- tu que je me suis ameliorer? incroyablement oui!

 

Quand j'entend : "oui mais toi t'es bon cest pour ca que c'est facile"

Osti... tout le temps, l'energie, la pratique, le vent, la brume, la sloche,

la pluie, les blessures, les pieds geles les oreilles gelees, etc jai payer le

prix et je suis certain que comparer au nom sur la liste, je nai pas du faire

le dizieme de ce qu'ils ont fait.

 

A un moment donne, a Whistler on recevait la Coupe du Monde de bosses.

Jai eu la chance de parler a Edgar Grospiron qui etait le meneur dans les

points cette annee la, pi justement je lui disais comment tout etait facile

pour lui...je me suis fait recevoir! lui aussi il etait nul mais a travailler fort

tres fort en plus de skier plus de 300 jours par annees.

Talent? non

Passion? oui et vie basee sur cette passion.

 

DoberDan

Link to comment
Share on other sites

Coudonc, tu parle tu de moi?? :-D

 

Pas pour le talent naturel, mais pour l'autre là... celui qui fait des gaffe... em3700em3600

 

em1100em3600em3600

 

Moi, je pense que l'expérience, ça s'apprend et ça s'acquière...

.

 

Ha ! Ha ! Ha! Non Bytor ! je ne parle pas de toi ! C'est vraiment pas ton problème. C'est normal de faire toutes sortes d'erreurs quand on apprend et on ne cesse jamais d'apprendre donc de faire des erreurs. C'est comme ça qu'on évolue. Je parlais plutôt de ceux (et celles)qui malgré les erreurs, n'apprennent pas de celles-ci et commettent toujours les mêmes.

C'est peut-être parce que j'ai en tête une personne en particulier qui est comme ça. Heureusement cette personne a abandonné l'idée de faire de la moto. em0300

 

Je pense doberdan que mon expression «talent naturel» a été mal interprété. Ce que je veux dire par là c'est qu'à la base, il y a un petit quelque chose que d'autres non pas qui fait qu'une personne va développer ses talents et ses capacités dans un domaine plus rapidement que d'autres.

 

De là à dire que toutes les personnes que tu as nommées étaient des poches, je ne suis pas tout à fait d'accord mais bon...chacun son opinion... zgreedingem4000

Link to comment
Share on other sites

"il y a un petit quelque chose que d'autres non pas qui fait qu'une personne va développer ses talents et ses capacités dans un domaine plus rapidement que d'autres"

 

100% d'accord! zgreeding

 

me rappelle d'une couple de gars a l'ecole primaire, peu importe le jeu

ca ne leur prenait vraiment pas beaucoup de temps pour etre dans les meilleurs.

 

Et pour ma liste tout le monde a ete debutant sauf que le "clic" qui fait

qu'a faire une chose 10 fois pour la catcher a la place de moi qui va avoir besoin de 1000 2000 ou meme 5000 fois pour cliquer sur la meme affaire!

 

DoberDan

Link to comment
Share on other sites

zgreedingem4000
Link to comment
Share on other sites

Hummm Schum (même si j'aime pas le gars) était pas mal doué, mais comme ils disent en anglais; "practice make's you good".

Touring31 pourrait me confirmer ce que je vais écrire.....En solo 1 (time trial) ou en production, type de course automobile, en 8 ans que j'ais fais partie du club, y'en a qui ne l'avaient pas, mais pas du tout et même, après des cours et toutes l'équipement voulu....ils étaient aussi poche que a première fois........

Une bonne fondation (talent naturel) est toujours un avantage, mais sans le "vouloir" ça ne va pas très loin.

Mon grain de sel

Link to comment
Share on other sites

Rien n'achète l'expérience, certe...

 

Mais, et je le dis sans vouloir offenser personne (moi y compris), la maturité, l'expérience générale et la meilleure compréhension du monde qui nous entoure de la PLUPART des adultes vaut souvent autant sinon plus que la "mauvaise" expérience d'un jeune qui ne comprend pas trop ce qu'il fait.

 

 

Ce que je veux dire par là c'est qu'on pense avoir une tonne d'expérience vu qu'on a "chauffé" des bébelles très jeune mais comme cette expérience était souvent non encadrée et qu'on y allait au pif sans trop comprendre les tenants et aboutissants (tu l'exprimes bien avec le concept de la clutch), cette longue expérience est souvent facilement rattrapable en moins de temps par un adulte qui comprend mieux la mécanique et les lois de la physique. Sans parler de l'expérience de conduite en général et tout autre concept auquels ont est confrontés une vie durant et qui peuvent, de près comme de loin, être utile en conduite de moto.

 

 

Donc, oui, je crois qu'il est possible de passer le cap une fois adulte. Peut-être pas au même rythme "de fou" qui caractérise souvent la jeunnesse mais quand même. Une fois adulte, on pense plus aux lendemains et aux possibles conséquences d'une débarque aussi...ce qui fait qu'un adulte qui a l'air "peureux" est peut-être tout simplement un adulte "prudent" et qui sait qu'il doit rester en un morceau pour pouvoir travailler pour mettre du pain sur la table.

 

 

de toute manière, peu importe l'age, à chaque fois qu'on croit qu'on a tout appris...arrive une nouvelle circonstance qui nous fait comprendre qu'on a encore à apprendre.

 

Perso, j'ai été élevé en campagne. J'ai goûté à tout. 3-roues (si tu survis à un 3-roues pas de suspension à part les tires "balloune"...tu peux survivre à tout!), un peu de cross, Banshee, mini-trail, 4-roues, ski-doo, un peu de moto de route illégalement dans les rangs (oups...faut pas le dire...chutt!), auto, camion, automatique, manuel, j'ai pratiqué le permis de conduire avec grosse "van" Econoline à propulsion avec le cul qui pèse rien (et on restait dans un rang de gravelle...). J'avais donc un peu d'expérience en tout quand j'ai passé le permis moto. J'avais pas une tonne d'expérience sur route avec une "grosse" moto mais bon, mes acquis du passé et une certaine "lucidité" d'adulte mon aidé à maitriser cette bête sur route. J'avais aussi une certaine expérience en hors route comme expliqué plus haut. mais j'avais aucune expérience en hors route avec une moto plutôt faite...pour la route. Et ben je l'ai mise par terre. Bon, c'était tout un concours de circonstances et surtout du à ma non vigileance mais quand même.

 

Donc on apprend tout le temps, y'a toujours de nouvelles circonstances, une nouvelle moto, un nouveau type de terrain, etc. Évidemment, y'a des pros qui peuvent s'acclimater de presque tout mais on a pas tous le loisir de passer notre vie sur une moto et d'en vivre.

 

 

Et pour répondre à cette question:

 

Autrement dit, si il fais du hors-route comment fera-t-il pour survivre

avec cette etape d'essais/erreurs qui manque dans sa vie?

 

Il fera de la même manière que ceux qui ont acquis cette expérience plus jeune. Car même s'ils l'ont acquise plus jeune cette expérience, ils ne sont tout de même pas venus au monde avec. zgreeding

Link to comment
Share on other sites

Je peux tu vous dire qque chose?

 

Ca cest le genre de post que j'aime.

Tout le monde apporte une perspective qui touche a une facette de la question

de base qui, personellement me fais allumer sur certains points sur lesquels

je n'avais peu ou pas penser.

 

C'est vrai que jai commence plus jeune que certains mais comme tout etait tout

nouveau avec aucune experience sur laquelle je pouvais comparee ou batir,

a quel point ce que jai appris dans ce temps la a-t-il effectivement ete transporterdans mon riding d'aujourdhui?

 

Aucune idee peut-etre beaucoup peut-etre peu.

Le plus cest que j'avais decider de recommencer avec une machine que

je pourrais controler et que me permettrait d'eguiser mes reflexes pour eventuellement passer a plus gros. Jai bien fait mes devoirs, je trippe toujours autant meme si cest juste 400cc.

 

On parlait de conneries:

si mon DRZ a leve 1 pieds dans les airs une ou 2 fois cest beau depuis 2004

a 16 ans mon vieux TS100 1976 a saute souvent a plus de 6 pieds dans les airs avec comme resultats, frame craque et batterie cassee avec l'acide partout sur

mes culottes. Imaginez on faisait ca des soiree de temps moi pi mes chums

pour "imiter" les gars en motocross. HEEEEHAAAAAAA!!!

 

DoberDan

Link to comment
Share on other sites

On m'a déjà dit qu'en débutant notre carrière de motocycliste, nous partons avec 2 sacs. Une remplie de chance, un autre vide, qu'on doit remplir d'expérience avant d'avoir vidé celui de la chance.

 

J'ai été chanceux parfois, j'ai appris de mes erreurs, j'ai gagné de l'expérience, mais j'en ai encore à apprendre des vieux routiers.

Link to comment
Share on other sites

Je crois plutôt que c'est pour être capable de voyager confortablement. Une aventurière reste une aventurière..c'est pas une moto de "trail" serrée.

 

Tu te verrais monter en Alaska en KLX? zunhappy

 

Mais je me verrais pas aller, avec quelquer chose comme une 1200GS, dans certaines trail où vous allez non plus.

 

 

 

C'est comme moi et l'Ulysses. Je l'ai choisie avant tout pour sa capacité à voyager à l'aise avec un gabarit somme toute pas trop handicapant, pour son moteur coupleux qui permet de rouler sans problèmes dans le trafic et pour son look en général. Le fait que j'ai profité d'un deal de 4200$ sur une moto neuve a aussi joué. Pourquoi l'Ulysses au lieu de n'importe quelle XB12? Pour le confort passager, pour le kit de valises rigides pouvant être installé sans perdre de place assise et pour sa suspension à grand débattement.

 

 

Et comme je demeure en Abitibi et que la maison familiale est dans un rang de "gravelle", je voulais une moto qui soit un peu plus à l'aise sur le gravier et dans les chemins bossus qu'une simple routière.

 

Bon, j'avais pas trop fait attention à l'offre (ou la non-offre devrais-je dire...) de pneus "agressifs" pour cette moto avant de l'acheter et je croyais pouvoir la rider dans des chemins un peu plus rough (pas plus qu'une V-Strom) une fois bien chaussée mais coudonc...anyway, c'était pas la raison première pour laquelle je l'avais choisie. Je voyais plutôt ça comme un bonus mais je peux m'en passer.

 

Chacun sa moto, chacun sa trail! zbad_smile

 

Et comme il faut ben commencer à quelque part, je vois pas le problème de commencer avec une grosse BéHème plutôt qu'avec une petite "dual" en autant que la moto corresponde aux besoins.

Link to comment
Share on other sites

Tu te verrais monter en Alaska en KLX? em4200

 

Bon, mon p'tit duster, m'en va te tirer la pipe un peu... zbad_smile Rendu en Gaspésie avec mon KLR650, 2200km plus loin en 3 jours mon chum se pouvais pu avec sa belle ST1100 sport-touring pis moi sur mon KLR, no problemo... Mon frère à acheter son KLR d'un bonhomme de longueuil qui à fait DEUX fois aller-retour en Alaska, 52000km la moto, deux ans... Pis il s'en est racheter un autre !!

 

Et comme je demeure en Abitibi et que la maison familiale est dans un rang de "gravelle", je voulais une moto qui soit un peu plus à l'aise sur le gravier et dans les chemins bossus qu'une simple routière.

 

Je reste dans un fond d'un rang de gravier, 4km à faire aller-retour et je roule a 80-85km/h avec ma grosse Venture Royale 1300cc... euh... j'veux dire 50km/h !! zwicked Déja rouler en masse des 30km de gravier avec mon Goldwing, ça va très bien...

 

zunhappy Si tu veux me battre, monte d'un étage !! zunhappy

Link to comment
Share on other sites

Je crois plutôt que c'est pour être capable de voyager confortablement. Une aventurière reste une aventurière..c'est pas une moto de "trail" serrée.

 

Tu te verrais monter en Alaska en KLX? zwicked

 

Mais je me verrais pas aller, avec quelquer chose comme une 1200GS, dans certaines trail où vous allez non plus.

 

 

 

C'est comme moi et l'Ulysses. Je l'ai choisie avant tout pour sa capacité à voyager à l'aise avec un gabarit somme toute pas trop handicapant, pour son moteur coupleux qui permet de rouler sans problèmes dans le trafic et pour son look en général. Le fait que j'ai profité d'un deal de 4200$ sur une moto neuve a aussi joué. .

 

a 4200 jaurait acheter la ulysse sans meme me poser de question, jai payer la klx 5600, an fin de saison zunhappy

 

et non mais si jaurait le temps , je le ferait en 690 enduro r , mais pas avec de pneu mt-21,, meme si les gens disent que ces du 50/50, ce nais pas ces que dautre disent zunhappy , je nai pas rouller en ulysse, jai juste embarquer dessu, meme sur la pointe des pied.. elle semblait asser legerte, 480 lbs .. zbad_smile mais elle etais 7800$ usager.

Link to comment
Share on other sites

Tu te verrais monter en Alaska en KLX? zsigh

 

Bon, mon p'tit duster, m'en va te tirer la pipe un peu... zunhappy Rendu en Gaspésie avec mon KLR650, 2200km plus loin en 3 jours mon chum se pouvais pu avec sa belle ST1100 sport-touring pis moi sur mon KLR, no problemo... Mon frère à acheter son KLR d'un bonhomme de longueuil qui à fait DEUX fois aller-retour en Alaska, 52000km la moto, deux ans... Pis il s'en est racheter un autre !!

 

Et comme je demeure en Abitibi et que la maison familiale est dans un rang de "gravelle", je voulais une moto qui soit un peu plus à l'aise sur le gravier et dans les chemins bossus qu'une simple routière.

 

Je reste dans un fond d'un rang de gravier, 4km à faire aller-retour et je roule a 80-85km/h avec ma grosse Venture Royale 1300cc... euh... j'veux dire 50km/h !! zshame Déja rouler en masse des 30km de gravier avec mon Goldwing, ça va très bien...

 

zunhappy Si tu veux me battre, monte d'un étage !! zwicked

 

J'ai tu dis KLR moi là? Ou ben KLX?

 

Hmmmm...me semble que j'ai dit KLX...

 

 

T'as pas à me convaincre à propos du KLR...j'ai toujours dit que si on voulait faire de TOUT et qu'on ne pouvait/voulait s'acheter qu'une seule moto, c'était LA moto à acheter (en fonction du prix aussi).

 

Je relance donc la question...tu te verrais faire la Canada cosat to coast avec ton WR, chargé comme un mulet de matériel de camping?

 

Chaque moto trouve sa trail comme je disais.

 

Ça vaut aussi pour toutes les "Venture Royal" de ce monde. J'ai jamais dit que c'était impossible de rouler sur la gravelle avec une routière. D'autant plus qu'une grosse touring comme la tienne a une suspension assez smooth qui corrige ben des défauts de route.

 

Je dis juste qu'il y a des motos mieux conçues pour ci ou pour ça, que c'était surement pour ça que chacun avait son propre choix, et que dans le gabarit de la mienne c'en était une parmis celles qui avaient un bon débattement pour rendre tout ceci confortable. Et je la comparait surtout au reste du catalogue Buell (le plus gros moteur dans le plus long frame et sur la plus haute suspension) bien plus qu'à d'autres motos.

 

Mais toi, on sait ben, tu fais toujours exprès pour rien comprendre alors...ça donne ce que ça donne zbad_smile

 

Tant pis pour toi...t'as voulu niaiser? Ben tu vas te passer de mon GPS que je voulais te prêter et j'avais apporté exprès pour toi en revenant de diner. em4200

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

em4200

Link to comment
Share on other sites

Je crois plutôt que c'est pour être capable de voyager confortablement. Une aventurière reste une aventurière..c'est pas une moto de "trail" serrée.

 

Tu te verrais monter en Alaska en KLX? em4200

 

Mais je me verrais pas aller, avec quelquer chose comme une 1200GS, dans certaines trail où vous allez non plus.

 

 

 

C'est comme moi et l'Ulysses. Je l'ai choisie avant tout pour sa capacité à voyager à l'aise avec un gabarit somme toute pas trop handicapant, pour son moteur coupleux qui permet de rouler sans problèmes dans le trafic et pour son look en général. Le fait que j'ai profité d'un deal de 4200$ sur une moto neuve a aussi joué. .

 

a 4200 jaurait acheter la ulysse sans meme me poser de question, jai payer la klx 5600, an fin de saison zwicked

 

et non mais si jaurait le temps , je le ferait en 690 enduro r , mais pas avec de pneu mt-21,, meme si les gens disent que ces du 50/50, ce nais pas ces que dautre disent em4200 , je nai pas rouller en ulysse, jai juste embarquer dessu, meme sur la pointe des pied.. elle semblait asser legerte, 480 lbs .. zunhappy mais elle etais 7800$ usager.

 

zbad_smile

 

 

Woooo...attention...j'ai pas dit que j'avais payé l'Ulysses 4200$...ça vaut quand même 16 500$ (à quelques piastres près) avec le kit de bagage. J'ai dit que j'ai SAUVÉ 4200$...grosse différence. En fait, j'ai payé 12 300$ + taxes OTD (préparation comprise) pour la XB12X 2010 + un kit de bagage comme la XT, soit environ 10$ du cc. zunhappy

 

Sinon, à ce prix, j'en achetait 4-5 pis j'aurais pas eu peur d'en briser 1 ou 2 dans des trails de malades. zshame

Link to comment
Share on other sites

[

 

 

 

C'est comme moi et l'Ulysses. Je l'ai choisie avant tout pour sa capacité à voyager à l'aise avec un gabarit somme toute pas trop handicapant, pour son moteur coupleux qui permet de rouler sans problèmes dans le trafic et pour son look en général. Le fait que j'ai profité d'un deal de 4200$ sur une moto neuve a aussi joué. .

 

zunhappy

 

 

Woooo...attention...j'ai pas dit que j'avais payé l'Ulysses 4200$...ça vaut quand même 16 500$ (à quelques piastres près) avec le kit de bagage. J'ai dit que j'ai SAUVÉ 4200$...grosse différence. En fait, j'ai payé 12 300$ + taxes OTD (préparation comprise) pour la XB12X 2010 + un kit de bagage comme la XT, soit environ 10$ du cc. zunhappy

 

Sinon, à ce prix, j'en achetait 4-5 pis j'aurais pas eu peur d'en briser 1 ou 2 dans des trails de malades. zwicked

 

jai payer 11400 + taxe, une 690r , et jai acheter des roues SM sur la slide, mon tripe nes pas daller en alaska toute les fin de semaine, donc je jaime bien cette petite dual purpose,mais je laime un peu moin quand je roule 130-140km/h sur pneu a piton, pis jme fait depasser par des bike sport.

mais humm peu pas toute avoir sur une seul bike. zbad_smile

Link to comment
Share on other sites

Le type de moto va surtout changer le rythme dans certaine condition. Par exemple j'ai un V-Strom 1000. Sur la route en voyage loadé avec des valises...super! Puissant, confortable et tenu de route prèsque sportive. (J'ai fait le nord des USA, le tour de l'ontario et du québec avec.... zunhappy ). Maintenant avec des TKC80, des crash bar, une skid plate, même dans des trails serré, ça passe pareil, trous de bouette, trails de sable mou, damn de castor... tu peux aller étonnament loin dans le bois avec une "moto de route" et une bonne technique de conduite, la seul différence ben c'est quand ça devient rough, les p'tit double usage passe en avant...mais tu passe pareil... zwicked

Même avec des pneu moins agressif comme des tourance tu peux aller vraiment loin mais bon faut éviter la bouette... em4200

La clé dans tout ça c'est de pas avoir peur de salir et de grafigner sa moto...parce que maintenant mon V-strom est bon pour un gros polissage.....mais bon je l'ai acheté pour c'est capacité aventurière alors je les exploite... zunhappy

Je la roule pas pour son image mais pour c'est capacité. Oui des fois dans le rough j'aimerai bien avoir un 250 mais quand ça retombe sur du beau chemin de gravelle je suis bien content d'avoir mon V-strom et j'ai pas les moyen d'avoir deux moto alors.... zbad_smile

Link to comment
Share on other sites

des foit se serait plus le fun davoir une plus grosse moto, surtout quand je roulle avec ma blonde, (elle trouve le 2x4 qui sert de banc au 690 est pas mal dur pour les fesse) zbad_smile

 

elle iras passer sont permis pis se chercher une moto batinsse! toujour plus le fun de rouller seul sur un bicik.

Link to comment
Share on other sites

Ouais cest vrai qu'a 14ans le cerveau est absent.

 

 

DoberDan zpretty_smile

 

 

ehhh...J'ai 14 ans et je me debrouille correctement sur une wr250f. em3700

Mais j'ai appris avec mon père qui a de l'experience et comme on dit, j'ai rider dans ma limite!

Link to comment
Share on other sites

Ouais cest vrai qu'a 14ans le cerveau est absent.

 

 

DoberDan zpretty_smile

 

 

ehhh...J'ai 14 ans et je me debrouille correctement sur une wr250f. em3700

Mais j'ai appris avec mon père qui a de l'experience et comme on dit, j'ai rider dans ma limite!

 

je pensait que ca prennait 18 ans pour conduire une 250cc et +.

Link to comment
Share on other sites

ehhh...J'ai 14 ans et je me debrouille correctement sur une wr250f. em3700

Mais j'ai appris avec mon père qui a de l'experience et comme on dit, j'ai rider dans ma limite!

 

je pensait que ca prennait 18 ans pour conduire une 250cc et +.

 

 

Mon fils, à 15 ans, roule une WR450. Sincèrement, il n'y a pas de jeunes qui roulent une moto, même hors route, qui soient légals. Même pour rouler un 50cc, ça prend 16 ans. Ridicule ? Ben oui ! Quand tu mesures 6', t'as l'air pas mal smatt sur un petit 50cc. Toutefois la vente de ces petits engins est légale et le gouv. récolte les taxes !

 

De toute façon, vous serez d'accord avec moi que l'âge n'a rien à voir avec l'habileté. Fiston a commencé à rouler des motos à l'âge de 3 ans et demi. Mais toujours sous haute supervision parentale et avec port de l'équipement non négociable. Aujourd'hui, à 15 ans, après les nombreux conseils de papa et quelques cours avec des pros, on peut dire que même si il n'a pas l'âge, il a la maturité et l'expérience pour la conduite. Mais on est toujours dans l'illégalité ! zpretty_smile

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.