Jump to content

Paris Dacre


VII
 Share

Recommended Posts

C'est qui le team AfricaHp2? Lemaire et ses chums?

Non Stou le team Africa HP2 c'est Rene Cloutier,Luc Gingras et moi nous avons termine le rallie en 16:10 pour termine 7 sur 31 équipage et dont seulement 7 equipes qui ont termine le parcours complet.

Nous étions la seule équipe de grosse moto à participé et lors de l'étape finale dans les lignes électriques qui ressemblent a Moab mais avec plus de boue l'organisation nous a demande à deux reprises si on était sûr de vouloir la faire et d'une seule voix nous avons répondu c'est certain qu'on y va. zpretty_smile

Notre ami Falco a eu une mauvaise chute et c'est brise la rotule de l'épaule ce qui a mis fin au très bonnes chances de l'équipe Kbec de terminer dans les premières places.

Ce fût un merveilleux week-end et je tiens a féliciter tous les participants et participantes car 2 dames du Quebec Chantal et Stephanie ont su relever le défi avec courage et détermination.

Quand je me suis lève ce matin je pensais que mon corps avait atteint 80 ans et je lève mon chapeau a Patrick Trahan pour avoir fait cet exploit pendant 15 jours d'affile.

A+

Link to comment
Share on other sites

Ok! je vois d'ou viens le Africa et le HP2 du AfricaHP2!!!

 

Félicitation les gars!

 

... moi j'suis trop paresseux pour ça zpretty_smile Me lever à 3h00 du matin pour aller me tapper 700 ou 800km de trail, ça ne me dit pas.

 

Par contre j'admire ceux qui ont la volonté de le faire! :)

Link to comment
Share on other sites

Félicitations à toutes et tous pour avoir participé, et surtout bon rétablissement à Falco...

C'est vraiment une superbe épreuve, j'aimerais la faire aussi un de ces jours!

 

Bon moi je commence à me motiver tout de suite pour l'an prochain, comme Stou je suis pas trop du style à me lever tôt le matin non plus...

Link to comment
Share on other sites

Notre ami Falco a eu une mauvaise chute et c'est brise la rotule de l'épaule ce qui a mis fin au très bonnes chances de l'équipe Kbec de terminer dans les premières places.

 

AH Non ! mauvaise nouvelle em3600 Il va falloir que le chapitre de Québec jouer a l'infirmier avec lui :)em3600

 

Bravo a tous ! et surtout au fille zpretty_smileem3600em3600em3600

 

Izn0g00d

Link to comment
Share on other sites

Fuck! les Ontariens on brisé notre Falco.... em3600

zpretty_smile:)em3600 Sti de capoté KingZoo! em3600em3600em3600

 

Vraiment désolé d'apprendre ça Falco, prompt rétablissement!

Link to comment
Share on other sites

Il parait qu'il a passé la nuit sur une chaise avec juste du tylenol pour le soulager. J'avais mieux que ça dans ma trousse de premier soins!!! :)

 

On repassera pour la qualité des soins... zpretty_smile

 

Ca c'est vraiment pas cool...

Prompt retablissement Falco!

Link to comment
Share on other sites

...bon nous sommes de retour, malheureusement notre super falco la tete de pioche c'est planté et c'est fracturé la capsule de l'épaule droite :) , a ce moment la nous étions 3 ième avec 1h30 davance, malgré tout ca moi et jano avons quand même essayé de terminé le Rally mais comme nous avions prit plus de 2h00 de retard a cause de l'accident ben nous avons du lâcher a cause de manque de temps de 10 minutes a la dernière gate, le dernier bout a été assez rapide le couteau entre les dents malgré que jai du rouler les 2 dernières heures avec un flat en avant, heureusement ce qui ma sauvé c'est que j'avais une tube havy-duty super épais alors c'était quand même contrôlable, merci a mon nouveau stéring demper, il nous restait juste 35 km a faire pour finir le 775 km, nous avons leader le Rally en bout de temps, le pace était bon et tout allait bien, notre départ était a 4h01 du matin et nous avons lâché les bikes a 19h42 le soir, nous avons rider pendant 15h42, une journée de malade mézant et mézant encore, j'ai déjà hâte de la refaire car ce fut une expérience tout a fait incroyable, une de mais plus ride de moto, par contre pas évident de combiner une journée d Enduro et en même temps la navigation GPS par waypoint en pleine noirceur zpretty_smile

Link to comment
Share on other sites

Premierement félicitation a tous les participant du Québec

 

Je tiens a féliciter personellement Pat et Luc mes deux coéquipier avec qui J ai eux beaucoup de plaisir

 

Sur 31 équipes 7 on terminer aux complets et nous etions dans ce groupe, avec nos grosses machines on nous donnais pas beaucoup de chance par contre nous avons adopter une conduite constante sans perdre du temps. La chimie étais tres bonne entre nous et les décision ce prenais tres vite nous devions arriver a 7.30 avant le dernier check point pour pouvoir faire la derniere section nous sommes arriver a 7.15 environ .Quand nous avons dit qu'on voulais faire la derniere section elle la demandé par deux fois Pat a dit on est ici pour ca :) la derniere section prenais 2 heures on l,a fait en 1.30 h zpretty_smile ca roulais bien malgré les section tres technique

 

En conclusion beaucoup de beaux qui resterons graver dans mémoire

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, félicitation à tous ceux qui ont participé à cet événement. Bravo au team AfricaHP2 avec vos grosses machines dans la pluie. Notre team TrailTeck Adv n'a pas complété le trajet au complet mais sort la tête haute de cette journée et sommes très fier de notre performance. On avait un excellent beat pour rouler toute la journée mais dû à la température, des problèmes de navigation, une crevaison et un bike flooder on n'a pu se rendre à temps à Camel Chute. Bon rétablissement à tous ceux qui se sont blessés. Merci Mox, Woody et notre 'chase truck team' pour cette journée mémorable!!! Review complet à venir... A+

Link to comment
Share on other sites

Le capitaine Crakpot a trouvé un défit à sa hauteur !!!

 

Ouais, c'est quelque chose ce PtoD. On a beau se préparer, on ne pouvait pas anticiper ce qu'allait devenir notre morale et surtout l'effet sur la mécanique de la température et du tracé aménager spécialement pour rendre ce rally une vrai épreuve d'endurance.

 

Je vais analyser encore un peu nos données de déplacement avant de pouvoir conclure où exactement on a flanché. Après 260KM, on était dans les temps au 1er pit obligatoire (malgré quelques sueurs froide... description à venir). Par la suite c'est la pluie qui nous à donner des coulisses (ou des kollisse) froide dans le dos. En fait, la pluie est rapidement devenu torentielle et le parcours particulièrement roulant (70 à 110 KM/H) de l'avant midi nous a fouettée et frigorifiée.

 

On a eu des sections le fun tout de même en avant midi mais c'était 5% du tracé, alors que 15% était challengant avec ses sections en gravelle, 80% sur l'asphalt était particulièrement doll. Faut dire qu'à 4h00 AM, y pouvait pas nous sacrer dans le bois mais on s'attendait tout de même à plus de plaisance dès le levé du jour mais non, les grandes section étaient sur le bitume. Comme nous a répété Kevin, l'organisateur, l'avant midi est la pour nous fatiguer et l'après midi pour nous achever.

 

Pour la dernière section avant le lunch les sections de trail qui devaient être sec était devenues des LAC de plus de 4 à 5 KM de long et plus de 2 pieds d'eau en général. La clutch de VII avait commencé à glisser et nous pensions bien que c'était à cause de toute cette eau. Nous avons continué tant bien que mal jusqu'à 8KM avant le lunch alors que Guillaume s'est souvenue d'une chute sur le coté gauche qui aurait pu "coincé" son cable de clutch. Clin, clin, clin, quelque ajustement et la DRZ repartait sur le wheelly !!!

 

Nous sommes arrivé pour le lunch à 12h48, le cut-off théorique était en 13h30. On était bon pour repartir mais quelques réparations de mécaniques et d'estétiques (plus de détail à suivre) et surtout un changement de linge pour un de nos coéquipiés qui était pas du tout confortable dans les conditions. On est reparti après 50 minutes alors que l'arrêt obligatoire était de 30 minutes, nous avons prioriser la remise en état des machines et du morale.

 

La pluie a stoppé à partir de ce moment (14h00) mais les conséquences ont été dévastatrice dans les pistes. Pour de grande section, ce n'était que du savon.. On a bien eu quelques KM ennivrants qui était en gravillons, donc solide, et plus valloneux, ce qui nous a remis le sourir dans la face. La majorité de l'après midi en fait était très intéressant, le genre de trail qu'on s'attend quand on fait de l'enduro !!!

 

Sur l'odomètre, on avait 480KM de fait au lunch, nous sommes reparti approximativement à 14h00 et devions compléter 140 KM en 2h30min selon standard mais pour nous c'était en un maximum de 2h pour réussir le prochain cut-off au Bail2 qui était de 16h00 et tenté l'avant dernière section de trail pour arrivé à Camel Chute avant 19h30 pour ne pas frappé le cut-off OBLIGATOIRE du Bail3. L'explication c'est que les sections de trail son sweeper à partir du début par une équipe jusqu'à Camel Chute (740KM) dès 19h30 c'est une autre équipe de sweeper qui ferme la section de 60KM qui devrait prendre 2hr. Donc tant que tu ne te fais pas rattraper par le sweeper au lunch ou au Pit2, les cut-off de 13h30 et 16h00 sont théorique; personne ne t'empeche de reprendre la piste si les sweeper sont toujours derrière.

 

Nous avons finalement complété 154KM en 5h30, nous avons AUCUNE idée encore de ce qui s'est passé. zpretty_smile:)

 

On a perdu du temps, certe, on a viraillé dans le bois peut-être mais jamais pour s'expliquer un si grand retard. On a pas encore fini notre analyse mais chose certaine, ce qui à termininé notre PtoD c'est que la clutch du DRZ de VII avait probablement eu son coup de mort lorsqu'on l'a tuffé en AM avant d'en faire un ajustement. Le problème de glissement de clutch est revenu sur le 5e vitesse, puis un peu plus tard sur le 4e, finalement la 3e glissait et on a due déclaré forfait au Pit2 de Coe Hill alors qu'il restait 200KM et plus de 4hr de ride en moto. Il faut dire qu'il était 19h30, au mieux, on ne pouvait faire que le Bail2 et le Bail3 pour se rendre à Dacre mais seulement à deux moto, ce qui disqualifiait l'équipe anyway. On a donc fait, tous pour un et un pour tous et profité de notre crew support pour nous mener à bon port par la route dans la crackpot mobile pour un deux heures de route dans lequels j'ai vu de mes coéquipiers cogner des clous...

 

Un PtoD 2010 éprouvant qu'on a pas fini d'en parler...

 

J'avais pas priorisé le tournage cinématographique car j'étais là pour terminer ce Rally, je ne voulais pas arrêter pour changer les piles de la GoPro et les cartes mémoire... J'ai tout de même volé l'idée de Rinho et placé la GoPro en mode photo au 5 min (à venir). em3600

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le P2D … Mon experience !

 

Suite a L’invitation de yamyam pour monter une équipe afin de participer a cet évènement, je doit avouer que je n’était pas trop certain si j’étai encore capable d’une tel épreuve. Pour avoir participé a des défis du genre en motoneige dans mes jeunes années il y a plus de vingt ans. Aujourd’hui, au porte de la cinquantaine, j’avait plusieurs craintes au niveau de mes capacitées physique. Eh bien , a ma grande surprise, si l’esprit est bien ‘’minder’’ et que la santé et la forme physique est bonne , le corps sera capable si les énergies son bien dépensé et ce, intelligemment. Aucune fatigue ressentie tout au cour du challenge, aucune défaillance physique. Juste un peu de manque de torque au niveau des épaules, biceps, triceps. Mais il n’en demeure pas moins que le vieux est encore capable !

 

Mes attentes face au P2D et Rally Connex … je n’en avait aucune. C’était un défi personnel avec des attentes personnels. Rally Connex et toute la troupe de bénévoles on été d’une assistance et d'un dévouement hors pair. Ils nous ont fourni tout les outils pour ce challenge et c’était a nous d’en faire un succès ou pas. En bout de ligne, oui j’ai gagné ma course, mon défi, mon challenge personnel. Était-ce difficile ? Non puisque que j’étais psychologiquement préparé a pire. Le simple fait de participer … est une victoire, il y a tellement d’imprévus et de contingences qui peuvent faire en sorte que les objectifs temps ne soient pas rencontré.

 

Si j’avais pas foutu le camp a l’eau avec la moto sur le dos sans être capable de couper les moteurs a cause de cocasse et fâcheuse position, bien mon moteur c’est étouffé de lui-même dans trois pied d’eau. C’est a partir de ce moment que nous avons du accepter qu’ils nous seraient impossible de se rendre au dernier check point avant 7 :30pm. Le dernier 50km+/- c’est fait par la grande routes.

 

Avec yamyam qui n’en est pas a sa première pour avoir participer a un Rally en Tunisie, son expérience a naviguer, a se démarder et garder une attitude positive et un calme et une sagesse des plus respectable. Woody37, mécanicien et pilote hors paire, avec sa détermination et son attitude positive sont tous des facteurs déterminant au succès de notre Aventure. Sans oublier notre équipe de support composé de Eric et Pascal qui était toujours la pour nous accueillir au différent check point et prêt a nous servir comme des roi. Nous avions tout pour en faire une réussite et oui, ce fut une réussite.

 

Je lève mon chapeau a tout le membres de mon équipe et au organisateurs de cet évènement.

 

Félicitation a toutes les autres équipes du Québec car en vérité, nous avons tous gagné par le simple fait d’y être !

 

Une expérience a revivre … Pour sur !

Mox

Link to comment
Share on other sites

Notre ami Falco a eu une mauvaise chute et c'est brise la rotule de l'épaule

Quelqu'un a plus de détails sur la blessure de Falco ?

comme il n'y a pas de rotule dans l'épaule, pas les miennes en tout cas zpretty_smile j'ai hâte de savoir ce que Falco s'esst blessé et surtout la gravité de sa blessure.

 

Bravo à tous ceux qui ont eu la bonne idée et l'opportunité de participer à ce grand défi.

Link to comment
Share on other sites

Comme c'était en anglais je me demandais si c'était pas une déchirure de la "capsule"... je ne sais pas trop comment ils dient ça en anglais mais j'y vois une potentielle explication.

 

Et comme j'y ai gouté avec ma cheville je sais maintenant qu'une belle fracture franche genre clavicule, ça revient plus vite et mieux qu'un articulation détruite zpretty_smile

 

Bonne guérison mon J-F, tiens nous au courrant.

 

(anecdote, Falco et moi on a été colocataires à l'université et on ne s'était jamais revu jusqu'au party de Noël RidAventure 2008 :) )

Link to comment
Share on other sites

Je vais essayer de résumer de ma journée en équipe avec DrzPierre, FrankMX (cpt Crackpot) et Christian qui avait eu la gentillesse d être notre chauffer.

 

La journée a commencé jeudi, j ai dormi à peu près deux heures, la nuit de vendredi et samedi, niet pas capable de dormir, j'avais ramassé mon stock de camping à 0200. em3600 1 café, 2-3 babybel et let s go sur la ligne de départ. La ligne de départ est impressionnante, il y a surtout de la katoche (super enduro et EXC), mais aussi des husqvarna 2 temps, KLR, DR-Z. XR, Husaberg, Africa Twin, HP2 et même un vieux Yamaha XT. Aussi, je me suis rendu compte qu'on était dans le trouble point de vue éclairage, Frank n'avait plus son super groupe électrogène sur sa Katoche, on était équipé de lumières hallogènes correctes, mais pas trop puissantes. Plusieurs étaient équipés de lumières trailteck HID et Baja Design, pas road legal pour 2 cents. Le team Fat girls racing sur leur super enduro avaient même deux spots HID d'environ 8 pouces. zpretty_smile

 

On réussit de justesse à être prêt pour notre départ. On se présente au portique et Linda la femme de Kevin Burnett l'organisateur nous y attend avec le drapeau vert. On a droit à un décompte en français et go c 'est parti.

 

J'ouvre, Frank est en 2e et Pierre ferme la marche. On communique ensemble grâce à des Scala Rider, sérieusement ça marche super bien. Par contre ça fait beaucoup de chose à gérer. Suivre une route avec un 60CX avec un écran aussi grand que celui d un téléphone cellulaire, maintenir un contact radio et piloter en pleine obscurité. En tout cas, ça me tirait du jus pas mal. La cadence augmente pas mal et on rattrape l'équipe qui était partie une minute avant nous. Il nous avait bien averti que ce n'était pas une course, mais les choses étant ce qu'elles sont, je tente de profiter d'une certaine confusion de leur part à un arrêt à une intersection pour passer devant. En fait, c est moi qui se trompe et je prends la mauvaise direction. Ça me prend environ 20-30 secondes pour m en rendre compte. Alors je fais quoi, je freine, et je me rabats vers l'accotement. En me déplaçant vers la droite, je sens que quelque chose frotte sur ma roue arrière. Je me retourne et j'ai juste le temps de voir une moto tomber sur le côté en son et lumièress, les flamèches lèvent de partout, il y a la plastique de ma lumière qui tombe dans le chemin et la moto qui frotte sur le côté droit.... %/$%/?%$/$/%%?&/" de m**** super... Je m'arrête et je me rends compte que c est Frank, c$%/%?/$, le chapelet complet. Il est 0430, ça fait 16 minutes qu'on est parti. em3600 Ça va être un record de rapidité pour un abandon. Finalement il se relève, grogne un peu, vérifie qu'il a encore tous ces morceaux et aussitôt la moto est relevée. Rien d'évident dans le noir. On repart ouf, on augmente la distance. On rejoint encore une fois l'équipe qui était devant nous. Cette fois ci, on passe devant. C'est à ce moment que ma luciole aux stéroïdes PIAA démontre son manque de puissance. Je l'avais ajuster bas pour qu'elle éclaire proche dans les sections techniques, mais là c est trop près. Nous sommes donc limité à 70-80 kmh sur des routes secondaires asphaltées mais très sinueuses. J'ai hâte au levé du soleil.

2-3 équipes de kamikaze en KTM nous rattrapent. Ça dépassent dans des courbes en descendant des côtes :) Sacre, c est une compétition de supermotard.

 

Finalement, le soleil se lève et sur ce le rythme augmente à 100-110 kmh et la circulation aussi. 4 moto de large sur des routes de gravier en groupe de grosso modo 10-15. Les roches balistique pleuvent du ciel. De superbes cailloux lancés à environ 30 pieds dans les airs sur une distance de 60-75 pieds et qui vienent s'écraser sur les handguards ou sur le le plastron, tranquillement pas vite, j'ai peur pour le GPS. Il est maintenant environ 0700. em3600

Link to comment
Share on other sites

VII est resté trop longtemps avec le capitaine.

il utilise maintenant les memes stratégies pour les report zpretty_smile

 

j'ai hate au prochain épisode.

 

lachez pas les anectotes les gars, on aime ça . :)

Link to comment
Share on other sites

Le problème de glissement de clutch est revenu sur le 5e vitesse, puis un peu plus tard sur le 4e, finalement la 3e glissait et on a due déclaré forfait

 

dis moi pas que quelcun a trouvé le moyen de briser un DRZ. zpretty_smile noooonnn je le crois pas

Link to comment
Share on other sites

Salut la gang,

 

Bon à mon tour maintenant de faire un bref résumé de ce week-end fantastique.

 

1- jeudi soir, rendez-vous de l'équipe Ridaparis chez G-String avec Patrick Trahan, Airone, Marc et moi-même. J'ai les pneus à changer sur mon bike ainsi que la batterie. On arrange tout ça et ensuite on mets les 4 bikes sur la remorque que Philippe (il a eu cette remorque en commandite) avait avec lui. Bill La Sauterelle nous rejoint également car notre équipement va nous suivre dans son camion. On se couche le soir chez Marc quand tout est prêt.

 

2- départ vendredi matin 6am. On est tous excités et heureux d'aller au P2D. On arrive sur place vers 17h. Les équipes du Québec sont déjà sur place. On doit d'abord passer à l'inspection et ensuite aller chercher nos sacs cadeaux. À l'inspection, oups! j'ai pas de klaxon! Le gars me dit d'aller au Home Hardware et de m'acheter un klaxon de vélo. Ce qui fût fait. On prépare tout l'équipement et les motos pour être fin prêts à partir le samedi dans la nuit. Pat nous fait un meeting de groupe et on a plus qu'à attendre. De mon côté, je suis super excitée et super nerveuse en même temps car je n'avais pas encore vraiment roulé avec ma 450X à part deux heures avec Stéphanie à Grenville. Bref je suis une boule de nerf!

 

3- samedi 3am, lever et déjeuner pour tous. Comme nous sommes en 24e position, notre départ est donc pour 4h24. L'ambiance est vraiment géniale. Tous sont contents d'y être et je vous jure que c'est vraiment trippant de partir comme ça aux petites heures du matin. Pas de traffic et on a le temps de voir le jour se poindre à l'horizon. Donc une petite journée de 800km! On vient à peine de partir que dès que mon bike atteint environ 90km /heure, il se met à faire du "tank slapping" pis pas qu'un peu. Mon bike n'a jamais fait ça et je capote un peu. Je demande à Pat de l'essayer mais il dit qu'il n'y a pas de problème à rouler comme ça. Bon alors je vais faire avec. Est-ce à cause du pneu que j'ai mis avant de partir qui aurait un défaut? À cause de la suspension que j'ai ajustée? Je ne sais pas trop mais ça été. Je m'y suis habituée. Le matin, il y a quand même pas mal d'asphalte à faire mais il faut bien qu'il y en ait un peu car 800km à faire, c'est long. On commence à rentrer dans les bois en avant-midi et là, méga côte de boue épaisse et vaseuse. Pat part en premier(de toute façon c'était lui le leader) et sa Varadero se prend bien solide dans cette boue. On sort les câbles pour le sortir de là. Suivent Marc et Erwan avec les 800GS qui restent prises elles aussi. Moi plutôt facile avec la 450X. Bref on est plein de bouette et on a ben du fun mais on a perdu au moins 1h15 dans cette section.

Les chemins de gravier et les trails de boue s'ensuivent quand la pluie se met de la partie. Comme je n'avais pas riern mis pour la pluie, je suis trempée de bord en bord et il fait un tantinet frisquet. Au 1er check point (qui est chez un dealer KTM), j'en profite pour m'acheter deux chandails KTM (oui, oui vous avez bien lu!!!) et je me change pour du sec et enfile ma doublure imperméable. Bon là c'est mieux.

Par la suite, on roule mais Erwan expérimente la boue avec sa 800GS à quelques reprises em3600

Je ne sais pas pourquoi mais il était brûlé avant nous tous zpretty_smile:)em3600

Mais en fait, un gros bravo à Erwan. Il a pris de l'expérience et a tenu bon un bon bout de temps! Il nous a quitté à un moment pour se rendre au point de lunch par la route avec une autre équipe.

On a donc continué à trois. Ça roulait bien avec Pat devant, moi et Marc à l'arrière. Ensuite sont venues les trails envahies d'eau. Il y en avait sur une assez bonne distance et c'était la totale. Les trails étaient vraiment super belles et on s'amusaient. Nous sommes arrivés au point du lunch vers 16h ce qui fait que nous avions largement dépassé le temps alloué. Pas grave! L'important est qu'on avait du fun. Nous avons donc décidé de reprendre par la route jusqu'à Dacre et sommes arrivés sur place vers 19h30. Alors faites le calcul : de 4h30 à 19h30 sur la moto et ça fait une bonne moyenne! em3600

De mon côté, j'étais un peu fatiguée sur la fin mais pas mal nulle part et encore toute heureuse de ma journée qui a super bien été. Alors merci à mes super coéquipiers, merci aussi à Philippe et à Bill La Sauterelle pour nous avoir accompagnée et merci à ma fidèle zézette!

Et aussi dire que je suis contente également pour Stéphanie! Nous étions les deux seules filles sur 107 participants. Pas mal non???

Une chose est certaine, je serai de la prochaine édition.

ps : j'ai gagné le moitié/moitié que l'organisation faisait tirer. 150 $ qui a servi à payer ma part pour l'essence de nos deux transport. Cool!

 

Vive la moto et je souhaite que ça vous donne le goût de faire des aventures de ce genre em3600

 

Chantal em3600

Link to comment
Share on other sites

Comme c'était en anglais je me demandais si c'était pas une déchirure de la "capsule"... je ne sais pas trop comment ils dient ça en anglais mais j'y vois une potentielle explication..../...

Tu veux parler de la "coiffe des rotateurs" ?

Parce que ca, c'est assez grave, dans le sens ou ce n'est presque que des cartilage, ca ne se repare pas

J'espere de tout coeur qu'il ne s'agit pas de ca (si on arrive à lever le bras, meme en douleur, c'est bon signe)

Link to comment
Share on other sites

. On commence à rentrer dans les bois en avant-midi et là, méga côte de boue épaisse et vaseuse. Pat part en premier(de toute façon c'était lui le leader) et sa Varadero se prend bien solide dans cette boue. On sort les câbles pour le sortir de là. Suivent Marc et Erwan avec les 800GS qui restent prises elles aussi. Moi plutôt facile avec la 450X. Bref on est plein de bouette et on a ben du fun mais on a perdu au moins 1h15 dans cette section.

 

Juste pourvous donner une idée...

 

 

Sortir des motos de 400 et de 500 lbs de là...ça fait suer son homme....

 

 

Pas fameux les TKC dans la boue vaseuse, j'avais l'impression de monter la côte avec des oneus ''Slicks''. Un autre choix s'impose pour de futures rides semblables... Faut pas oublier les roulieres immenses laissées par les 23 autres equipoes qui sont passés par là avant...creux pas à peu près... Plus haut que les pegs par bouts...

 

36971_1268850894959_1640438563_557449_5133033_n.jpg

 

J'ai des beaux petits videos sur la Gopro a venir...il ne me manque que quelques photos pour finaliser le tout...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.